MW / Accueil / Chroniques / SATELLITE: Nostalgia

SATELLITE: NOSTALGIA (2009)


ALBUM - METAL MIND - ROCK PROGRESSIF - PETER HACKETT - 30.03.2009
""

4/5
GROUPES PROCHES :
RIVERSIDE, NO NAME, QUIDAM, KNIGHT AREA, BELIEVE, ALBION, GALLEON, COLLAGE, LIZARD, HIGH WHEEL

TRACKS :

01. Every Desert Got Its Ocean - 09:13, 02. Repaint The Sky - 06:56, 03. Afraid Of What We Say - 08:47, 04. I Want You To Know - 07:20, 05. Over Horizon - 08:04, 06. Am I Losing Touch? - 09:45, 07. Is It Over? - 07:30

FORMATION :
Amarok (Guitares / Claviers), Jarek Michalski (Basse), Krzysiek Palczewski (Claviers), Robert Amirian (Chant), Sarhan Artur Kubeisi (Guitares), Wojtek Szadkowski (Guitares / Claviers / Batterie)

TAGs :
Neo
On ne présente plus Satellite, groupe phare du mouvement néo-progressif polonais, qui nous a servi depuis 2002 trois excellents opus. De fait, l'arrivée d'un nouvel album de Satellite provoque chez l'amateur une joie mêlée de crainte. La joie anticipée d'un festin musical que l'on espère savoureux et la crainte que les artistes s'enferment dans une facile exploitation répétitive des poncifs du genre. La réponse à cette question n'est pas dans le vent, mais dans l'écoute ...

La première plage de l'album, Every desert got its ocean, débute dans un style symphonique et des sonorités qui rappellent Collage. Tout y est pour faire penser à la formation "proto-satellite", les plages de synthé riches en harmonies, les envolées de guitares aériennes et même le phrasé du chant. Cette belle ambiance nostalgique se retrouve dans Repaint the sky, Afraid of what we say et I want you to know et sa mélodique intro au piano, offrant à l'auditeur une plongée dans un passé pas si lointain pendant les 33 minutes des 4 premiers titres.

Avec Over horizon le style change sensiblement. Des percussions aux sonorités africaines introduisent cette composition et la soutiennent tout au long des ses 8 minutes. Le refrain révèle une voix et une construction plus rock que progressifs. Mais, à être un peu déroutant, ce titre n'en garde pas moins une coloration très Satellite. Ce qui n'est plus tout à fait le cas pour Am I losing touch ? dont le tout le premier tiers, très planant, flirte avec les slows des années 70, avec une guitare aux senteurs de Beatles. Après un break sur fond de guitare ronflante et chant agressif avec voix éraillée, le titre s'envole vers un style plus néo cher au groupe, bien que ponctué çà et là de digressions musicales déroutantes.

Il m'aura fallu plusieurs écoutes pour apprécier Am I losing touch ? qui fait tâche dans l'univers de cet album. Mais ce n'est pas une tâche disgracieuse, plutôt une zone autrement colorée qui tranche sur l'ambiance 'collagienne' générale. Ce n'est pas Is it over, l'ultime plage de ce "Nostalgia", qui contredira mon affirmation sur cette ambiance car on y retrouve, sur un rythme lent de ballade, toutes les harmonies symphoniques, les sonorités et le chant qui font que la musique de Satellite est reconnaissable dès les premiers accords. A noter sur ce dernier titre, après la quatrième minutes, l'intervention d'une guitare dont le toucher se promène entre ceux de Carlos Santana et d'Andy Latimer.

La note attribuée à cet album a mis longtemps à se stabiliser, car au fil des écoutes, mon impression variait entre le 'très bon, mais ...' et le 'excellent car ...'. Nul doute que chacun modulera cette appréciation à l'aune de sa sensibilité du moment et j'en connais un qui m'a affirmé que "Nostalgia" était, à ce jour, le meilleur opus de Satellite.


Plus d'informations sur http://www.myspace.com/satellitepoland
TOPPROG - 10.05.2009
Celui qui recherche la performance technique dans la musique peut passer son chemin. Ici pas de guitaristes shreddeurs ou de double- pédale à la batterie, pas de superpositions de 6 lignes de synthé. La première écoute peut laisser sur sa faim, hormis la voix du chanteur qui accroche vraiment. Le son est plutôt vintage et fait parfois penser à des (bonnes) musiques de film. Mais il est difficile de croire que Wojtek Szadkowski le maitre de cérémonie multi instrumentiste n'y connait rien en harmonie comme il l'affirme dans l'excellente interview sur www.Prog-mania. Com. tant les mélodies retiennent notre attention au fil des écoutes. Chaque morceau est très différent il n'y a pas de monotonie à l'écoute du disque et aucun n'est à jeter, chacun à sa propre force mélodique mais aussi rythmique. Ceci est peut être dû à l'enregistrement peu habituel qui met la batterie et en particulier la caisse claire en avant par rapport à la basse qui n'est cependant pas inaudible. On obtient ainsi un excellent groove tout le long du disque avec quelque chose de charnel et de sensuel qui n'est pas sans rappeler le groupe de prog Jadis. Wojtek dit qu'il n'écoute pas particulièrement les groupes de prog et qu'il admire les Beatles, peut être se trouve là l'origine de son habileté à créer la mélodie qui tue. Mais la démarche reste quand même très prog car on a pas mal de changements d'atmosphère dans les morceaux. La tonalité est globalement moins sombre et moins « métal » que leurs compatriotes de Riverside. Le style du guitariste retient mon attention : si à la première écoute il peut paraitre un peu raide et peu inspiré, l'opinion change au fil de l'écoute des nombreux solos qui sont finalement très élaborés. Les claviers sont omniprésents mais traités de manière vintage, plutôt en nappes et envolées que de solis. Vraiment la sauce prend bien et si c'est le genre de disque dont on peut craindre de faire le tour rapidement, c'est une fausse impression, car on découvre toujours un rythme ou une mélodie à chaque écoute.Une très grande cohérence d'ensemble. Bravo.

NIGHTOCEAN - 02.04.2009
Contrairement à l'avis précédent j'aime beaucoup cet album qui est le meilleur à mon goût.
Le son est grandiose, les compositions variées.

Justement la 2ème partie de l'album change un peu le registre avec le clin d'oeil au films des seventies (Am I loosing touch). Les j'aime aussi les 2 chansons bonus, surtout la première.

Bref que du très bon

TONYB - 31.03.2009
Petite déception que ce nouvel album de Satellite. Il est vrai que le groupe nous avait habitué à l'excellence, d'où la relative désillusion née de ce nouvel opus.
Après une première moitié d'album de très bon calibre, le changement de style opéré dans la deuxième moitié ne passe pas à mes oreilles : un son résolument trop moderne, avec un mix de batterie qui devient insupportable, et surtout une inspiration mélodique en retrait.
Et que dire des 2 titres bonus présents sur la version polonaise (non représentés dans la chronique de Peter) ? A peine du niveau d'une face B de feu nos chers 45 tours.

Alors comme dit le proverbe, qui aime bien châtie bien, la note sera sévère, car je n'ai aucun doute quant à la capacité de nos amis polonais à rebondir rapidement vers de nouveaux horizons symphoniques lumineux.

EN RELATION AVEC SATELLITE
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Nostalgia (2009)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant SATELLITE
ALBUMS CONSEILLES
  • ALBION_The-Indefinite-State-of-Matter ALBION
    The Indefinite State of Matter (2012)
    LYNX - ROCK PROGRESSIF

    3
  • BELIEVE_Seeing-Is-Believing BELIEVE
    Seeing Is Believing (2012)
    METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

    5
  • BELIEVE_Seven-Widows BELIEVE
    Seven Widows (2017)
    AUTRE LABEL - ROCK PROGRESSIF

    3
  • RIVERSIDE_Voices-In-My-Head RIVERSIDE
    Voices In My Head (2005)
    AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

    3
  • RIVERSIDE_Rapid-Eye-Movement RIVERSIDE
    Rapid Eye Movement (2007)
    INSIDEOUT - ROCK PROGRESSIF

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3.4/5 (7 avis)
LECTEURS : 4/5 (7 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SATELLITE
 
SATELLITE_Nostalgia Nostalgia (2009)
METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

4
SATELLITE_Into-The-Night Into The Night (2007)
METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

4
SATELLITE_Evening-Dreams Evening Dreams (2006)
METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

4
SATELLITE_Evening-Games Evening Games (2005)
METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

3
SATELLITE_A-Street-Between-Sunrise-And-Sunset A Street Between Sunrise And Sunset (2002)
METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

5
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017