MW / Accueil / Chroniques / ARCH ENEMY: Stigmata

ARCH ENEMY: STIGMATA (1998)


ALBUM - CENTURY MEDIA - DEATH METAL - NOISE - 13.05.2009
""

3/5
GROUPES PROCHES :
SOILWORK, IN FLAMES, DARK TRANQUILLITY, OMNIUM GATHERUM, CARCASS, TRIOSPHERE, NIGHTRAGE, GOD DETHRONED

TRACKS :

01. Beast Of Man (03:35), 02. Stigmata (02:11), 03. Sinister Mephisto (05:45), 04. Dark Of The Sun (07:00), 05. Let The Killing Begin (05:18), 06. Black Earth (06:39) , 07. Tears Of The Dead (05:55), 08. Vox Stellarum (02:08), 09. Bridge Of Destiny (07:44)

FORMATION :
Christopher Amott (Guitares), Johan Liiva (Chant), Martin Bengtsson (Basse), Michael Amott (Guitares), Peter Wildoer (Batterie)

TAGs :
Chant grave
« Stygmata » sort deux ans après « Black Earth ». Pour ce deuxième album, Micheal Amott va transformer ce qui n’était qu’un projet solo en véritable groupe, en engageant un bassiste, Martin Bengtsson, et un batteur, Peter Wildoer. De plus, le groupe signe sur un label dynamique, Century Media, qui lui donne la possibilité de sortir ce nouvel opus partout dans le monde. Avec ce disque, Arch Enemy va commencer à doucement s’annoncer comme un des grands espoirs de la nouvelle scène death mélodique, tout en s’éloignant du style d’un In Flames ou un At The Gates. En effet, le groupe garde sa base thrash bien en évidence dans son death métal et se différencie aussi par les excellents riffs et soli des frères Amott, véritables orfèvres du genre, entre heavy métal et thrash. Les deux hommes sont très techniques sans trop en faire, complémentaires et apportent donc un plus indéniable à la formation.

« Stygmata » est la suite logique de « Black Earth ». Il reprend les mêmes recettes en les améliorant et conserve donc toujours cette base musicale entre thrash et death mélodique, notamment au chant. Jon Liiva a d’ailleurs beaucoup progressé, et même s’il n’est sans doute pas le meilleur dans le genre à cause d’un léger manque de puissance, son aspect rugueux donne une certaine force aux compositions. En outre, ce disque est nettement plus long que son prédécesseur (46 minutes pour 9 titres). Cette longueur qui permet de laisser s’exprimer les musiciens aura d’ailleurs tendance à légèrement handicaper un ou deux titres. Enfin, « Stygmata » est doté d’un son clair et puissant. Fredrik Nordstrom, qui a produit le disque dans le célèbre Fredman Studio, a réussi à mieux capter la puissance et la face mélodique du groupe que sur « Black Earth » qui sonnait parfois un peu trop brut.

Ce nouveau cru est une belle réussite, méchant et hargneux, avec juste ce qu’il faut de mélodie pour ne pas lasser. « Beast Of Man », qui ouvre le disque, en est le plus bel exemple. Les harmonies et les soli de guitare amènent la face mélodique tandis que le chant death et la batterie bien martelée ne laissent guère de répit à l’auditeur. Le tout est amené par un gros riff puissant pour un résultat imparable, idéal pour lancer l’album. A coté de ce titre, plusieurs autres émergent du lot. Nous noterons les deux très bons instrumentaux : « Vox Stellarum », merveille de finesse avec son piano amenant une touche assez nostalgique et la superbe piste de guitare de Michael Amott et « Stigmata », dans laquelle les deux frères s’en donnent à cœur joie, montrant une belle dextérité pour un excellent résultat.

La suite est composée de l’accessible et paradoxalement assez complexe « Sinister Mephisto », avec son intro imparable à la batterie, proposant des vocaux presque black sur les couplets avant un refrain plus soft et des guitares très mélodiques. Avec « Let The Killing Begin », nous avons affaire à un titre purement thrash, très lourd à tous les niveaux, aux guitares très agressives du début à la fin. Nous citerons également « Tears Of The Dead », plus death mélodique dans l’âme et rehaussé par le chant très inspiré de Liiva, ainsi que de très belles harmonies de guitares. L’album se conclut avec le formidable « Bridge Of Destiny », magnifié par de très longs soli gorgés de feeling donnant le frisson.

Si « Stygmata » souffre de quelques petites faiblesses notamment sur des titres comme « Dark Of The Sun » ou « Black Earth » qui auraient gagné à être plus concis, Arch Enemy et Michael Amott confirment pourtant leur énorme potentiel. Avec un ou deux ajustements, l’avenir ne pourra que s’annoncer radieux même si le groupe peine un peu à s’imposer aussi bien commercialement que scéniquement.


Plus d'informations sur http://www.archenemy.net/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC ARCH ENEMY
DERNIERE ACTUALITE
ARCH ENEMY : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ARCH ENEMY
 
DERNIER ARTICLE
Entre excitation de vous livrer ce nouveau disque et sérénité quant à sa réussite, Michael et Alissa reviennent sur leur soif de pouvoir!

Lire l'article
Voir tous les articles concernant ARCH ENEMY
 
DERNIERE CHRONIQUE
5
Will To Power (2017)
Emmené par une Alissa White-Gluz au top de sa forme et tout en gardant sa forte personnalité, Arch Enemy se réinvente avec un "Will To Power" surpuissant et orgasmique…

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant ARCH ENEMY
ALBUMS CONSEILLES
  • DARK-TRANQUILLITY_Fiction DARK TRANQUILLITY
    Fiction (2007)
    CENTURY MEDIA - DEATH METAL

    4
  • IN-FLAMES_Soundtrack-To-Your-Escape- IN FLAMES
    Soundtrack To Your Escape (2004)
    NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

    3
  • DARK-TRANQUILLITY_Construct DARK TRANQUILLITY
    Construct (2013)
    CENTURY MEDIA - DEATH METAL

    4
  • DARK-TRANQUILLITY_We-Are-The-Void DARK TRANQUILLITY
    We Are The Void (2010)
    CENTURY MEDIA - DEATH METAL

    4
  • OMNIUM-GATHERUM_The-Redshift OMNIUM GATHERUM
    The Redshift (2008)
    MONUMENTUM - DEATH METAL

    4
    
 
RATING
STAFF : 3/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT ARCH ENEMY
 
ARCH-ENEMY_Will-To-Power Will To Power (2017)
CENTURY MEDIA - DEATH METAL

5
ARCH-ENEMY_War-Eternal War Eternal (2014)
CENTURY MEDIA - DEATH METAL

4
ARCH-ENEMY_Khaos-Legions Khaos Legions (2011)
CENTURY MEDIA - DEATH METAL

4
ARCH-ENEMY_Tyrants-Of-The-Rising-Suns Tyrants Of The Rising Suns (2008)
CENTURY MEDIA - DEATH METAL

3
ARCH-ENEMY_Rise-Of-The-Tyrant Rise Of The Tyrant (2007)
CENTURY MEDIA - DEATH METAL

2
ARCH-ENEMY_Doomsday-Machine Doomsday Machine (2005)
CENTURY MEDIA - DEATH METAL

2
ARCH-ENEMY_Anthems-Of-Rebellion Anthems Of Rebellion (2003)
CENTURY MEDIA - DEATH METAL

3
ARCH-ENEMY_Wages-Of-Sin Wages Of Sin (2001)
CENTURY MEDIA - DEATH METAL

3
ARCH-ENEMY_Burning-Bridges Burning Bridges (1999)
CENTURY MEDIA - METAL MELODIQUE

4
ARCH-ENEMY_Stigmata Stigmata (1998)
CENTURY MEDIA - DEATH METAL

3
ARCH-ENEMY_Black-Earth Black Earth (1996)
REGAIN - DEATH METAL

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017