MW / Accueil / Chroniques / MEGADETH: Countdown To Extinction
GROUPE/AUTEUR:

MEGADETH

(ETATS UNIS)

TITRE:
COUNTDOWN TO EXTINCTION
ANNEE PARUTION:
1992
LABEL:
CAPITOL
GENRE:
THRASH
""
NIURK - 29.05.2009 -
1992, le Thrash est mort. Agé seulement d’une dizaine d’années, il a été assassiné dans la plus grande indifférence générale par des hordes de types aux cheveux gras sévissant dans ce genre qu’ils nommeront le Grunge et par d’autres jeunes loups à l’état capillaire tout aussi douteux et emplis d’une joie de vivre perceptible à travers le nom même de leur musique : le Death !

Metallica a sorti en 1990 un "Black Album" résolument plus Heavy que Thrash, et Dave Mustaine déclare à qui veut l’entendre qu’il a tourné la page rageuse avec ses anciens frères ennemis. Il apparaît par ailleurs plus apaisé, moins affecté par les substances diverses dont il commence à se détacher, et est entouré par un groupe qui, comble du miracle, n’a pas encore explosé malgré l’énorme tournée ayant suivi le mythique "Rust In Peace".

Mais si le Thrash avait pris un Lexomil, si Dave ne jouait plus les aspirateurs à plâtre avec sa narine gauche, si le public avait retourné sa veste en faveur de genres moins abrasifs et plus « mélodiques », qu’allait-il donc advenir de Megadeth ? Allait-il persévérer dans l’écriture de brûlots excédant à peine la demi-heure, mais remplis ras-la-gueule de breaks, riffs assassins, déluges de soli virtuoses ? Ou allait-il suivre le cours du temps, proposant une fournée de ballades hard-FM sur fond de grosses guitares qui tâchent ? Nul ne savait, et tous les fans espéraient secrètement un "Rust In Peace 2".

De "Rust In Peace 2" il n’y eut pas, et disons le clairement : il n’y aura jamais. "Countdown To Extinction" allait être l’album de la maturité, venant poser ses riffs et développements avec pondération. A croire que la drogue et l’alcool dont on n’imaginait pas Dave se débarrasser un jour avaient l’effet d’un accélérateur à particules sur sa musique, la rendant fulgurante et foudroyante. Et bien sûr, si l’on ne pouvait que se réjouir pour l’homme de ces changements, on attendait de voir leur effet sur sa musique.

L’écoute de « Skin Of My Teeth » et « Symphony Of Destruction » apporte une réponse tout simplement jouissive : sur un duo Menza / Ellefson qui a ralenti la cadence sans baisser d’intensité, viennent se poser des guitares graves, âpres et bourrées de feeling. Les structures sont définitivement passées du côté couplet / refrain, et les changements de rythmes incessants et inattendus ont pour ainsi dire complètement disparu. Mais étonnamment la musique reste tout aussi jouissive ! Le riff monstrueux de « Architecture Of Aggression » vient en témoigner, enfonçant le clou des deux premiers morceaux.

L’aspect mélodique s’est également vu renforcé, à l’image d’un « Foreclosure Of A Dream » prenant son envol sur des guitares typées Southern Rock, le titre donnant même à entendre un Dave Mustaine en (vrai !) chanteur ! « Sweating Bullets » adopte de la même façon un côté boogie aussi irrésistible que maîtrisé, « This Was My Life » ou « Countdown To Extinction » nous entraînant dans des spirales mélodiques imparables.

Reste une poignée de titres de bonne facture, même s’ils pourront sembler plus anecdotiques une fois comparés à ce que le groupe avait su produire quelques années auparavant : les « High Speed Dirt », « Psychotron » et « Captive Honor », même s’ils proposent encore quelques soli et riffs intéressants, sont moins prenants. « Ashes In Your Mouth » vient clôturer l’album avec une nouvelle rythmique lourde et martelée avec conviction. Le titre manque peut-être de ce petit grain de folie qui avait fait la magie de la première époque, mais tout cela est si bien exécuté qu’il faudrait vraiment résister pour ne pas se laisser prendre.

Le Thrash est mort, vive le Thrash ! Si "Countdown To Extinction" est résolument différent de ses prédécesseurs, il n’en conserve pas moins l’énergie et la passion. Dave et sa bande signent ici quelques-uns des titres majeurs du Heavy Thrash, se plaçant très nettement parmi le peloton de tête de cette nouvelle mouvance. 1992, le Thrash est mort, pas Megadeth !

Plus d'information sur http://www.megadeth.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
BLACK SABBATH, IRON MAIDEN, ANNIHILATOR, METALLICA, SLAYER, ARMORED SAINT, FLOTSAM AND JETSAM, SCORNFORGER, RED LAMB, VICIOUS RUMORS

LISTE DES PISTES:
01. Skin O' My Teeth - 03:14
02. Symphony Of Destruction - 04:05
03. Architecture Of Aggression - 03:38
04. Foreclosure Of A Dream - 04:21
05. Sweating Bullets - 05:27
06. This Was My Life - 03:43
07. Countdown To Extinction - 04:17
08. High Speed Dirt - 04:21
09. Psychotron - 04:41
10. Captive Honour - 04:14
11. Ashes In Your Mouth - 06:10


FORMATION:
Dave Mustaine: Chant / Guitares
David Ellefson: Basse
Marty Friedman: Guitares
Nick Menza: Batterie


TAGS:
Chant éraillé
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

NESTOR - 29/05/2009 13:09:33
Plus sombre que "Rust In Peace", qui avait des sonorités plus aigues et des tempos plus rapide, ce "Countdown To Extinction" n'en demeure pas moins un petit bijou de Speed métal.
Le grand rouquin n'a pas encore perdu son sens de la mélodie et son savoir faire en termes d'arrangements (les guitares et la batterie sont en parfaite symbiose).
Un peu plus confus dans ses structures que le disque précédent, cet album regroupe la complexité de "Peace sells" avec la véolocité et le sens de la mélodie propres à "Rust In Peace"
Un must
1858 6236
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC MEGADETH
DERNIERE ACTUALITE
MEGADETH : Dave Mustaine atteint d'un cancer de la gorge
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant MEGADETH
 
DERNIER ARTICLE
La 2ème journée du Wacken Open Air s'annonce plus riche et dense avec au programme nombre de formations reconnues.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant MEGADETH
 
NOTES
 
4.1/5 (11 avis)
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT MEGADETH
 
MEGADETH_Dystopia Dystopia (2016)
UNIVERSAL / THRASH
MEGADETH_Super-Collider Super Collider (2013)
UNIVERSAL / THRASH
MEGADETH_Th1rt3een Th1rt3een (2011)
ROADRUNNER RECORDS / HEAVY METAL
MEGADETH_Endgame Endgame (2009)
ROADRUNNER RECORDS / THRASH
MEGADETH_United-Abominations United Abominations (2007)
ROADRUNNER RECORDS / THRASH
MEGADETH_The-System-Has-Failed The System Has Failed (2004)
SANCTUARY / HEAVY METAL
MEGADETH_The-World-Needs-A-Hero The World Needs A Hero (2001)
SANCTUARY / HEAVY METAL
MEGADETH_Risk Risk (1999)
CAPITOL / HEAVY METAL
MEGADETH_Cryptic-Writings Cryptic Writings (1997)
CAPITOL / HEAVY METAL
MEGADETH_Youthanasia Youthanasia (1994)
CAPITOL / HEAVY METAL
MEGADETH_Countdown-To-Extinction Countdown To Extinction (1992)
CAPITOL / THRASH
MEGADETH_Rust-In-Peace Rust In Peace (1990)
CAPITOL / THRASH
MEGADETH_So-Far-So-Good-So-What- So Far, So Good, So What! (1988)
CAPITOL / THRASH
MEGADETH_Peace-Sells--But-Who-s-Buying- Peace Sells... But Who's Buying ? (1986)
CAPITOL / THRASH
MEGADETH_Killing-Is-My-Business--And-Business Killing Is My Business... And Business Is Good! (1985)
AUTRE LABEL / THRASH
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019