MW / Accueil / Chroniques / PANTERA: Reinventing The Steel

PANTERA: REINVENTING THE STEEL (2000)


ALBUM - EASTWEST - HEAVY METAL - VAL - 23.07.2009
""

4/5
GROUPES PROCHES :
THE NEW BLACK, WITCHERY, ETHS, DAYS OF ANGER, BLACK LABEL SOCIETY, HELLYEAH, CHANNEL ZERO, KILL DEVIL HILL, DIENAMIC, NO TIME FOR REDEMPTION

TRACKS :

01. Hellbound - 02:41, 02. Goddamn Electric - 04:56, 03. Yesterday Don't Mean Shit - 04:19, 04. You've Got To Belong To It - 04:13, 05. Revolution Is My Name - 05:15, 06. Death Rattle - 03:17, 07. We'll Grind That Axe For A Long Time - 03:44, 08. Uplift - 03:45, 09. It Makes Them Disappear - 06:22, 10. I'll Cast A Shadow - 05:22

FORMATION :
Dimebag Darrell (Guitares), Phil Anselmo (Chant), Rex Brown (Basse), Vinnie Paul (Batterie)

TAGs :
Chant éraillée, Chant grunt/growl, Chant guttural, Chaotique, Oppressant
Pantera semble avoir épuisé toutes ces cartouches en cette fin de millénaire. Dépassés par le succès, embourbés dans des conflits souvent idiots, les membres du groupe sont au bord du break, comme en attestent les side-projects qui commencent à se multiplier, notamment du côté d’un Phil Anselmo de plus en plus excessif et victime d’une incapacité chronique à faire la moindre compromission : blessé au dos par des années de prestations scéniques déchaînées, il refuse de se faire opérer pour ne pas devoir interrompre sa carrière et n’en sombre que davantage dans l’alcool et la drogue. Toutefois, loin de desservir sa musique, son comportement et son charisme de mégalomaniaque déjanté propulse une dernière fois Pantera au firmament de la galaxie metal.

L’auditeur assidu aura constaté qu’au fil des albums, le ton s’est nettement durci, et que la légèreté fun d’un "Cowboys From Hell" est depuis longtemps oubliée... En ce sens, "Reinventing the Steel" sonne comme un aboutissement, le terme d’une descente aux enfers qui fut pour Anselmo plus que métaphorique, puisque victime d’une overdose quelques années auparavant, il ne réchappa à la mort que de justesse. Le falsetto des débuts n’a pas reparu depuis dix ans, et son ton à lui aussi s’est durci, assombri ; le growl de l’album précédent atteint ici une ampleur phénoménale, et qu’il s’agisse de son timbre ou de ses textes, il demeure sans pareil dans le metal.

La noirceur est aussi de mise chez Dimebag, qui offre pour la dernière fois un festival de riffs tout bonnement impensable, rendus encore plus pesants par une production très, très spéciale, ciment poisseux qui donne à cet album son identité. Le son est singulier, énorme, surpuissant. Les soli, criards et rock’n roll, se font moins présents, moins systématiques, et Dime verse à plusieurs moments dans un chaos dissonant, faisant hurler sa six-cordes comme jamais. Pantera n’est plus un 4x4 bariolé mais un tank sous acide. Du côté de la paire Rex/Vinnie, c’est comme d’habitude d’une solidité remarquable.

Fortement décrié à sa sortie, cet album est pourtant le testament rêvé pour un groupe qui est depuis entré dans la légende pour ne plus jamais en sortir. Noir, dément, à la limite de l’abstraction parfois (notamment au niveau des textes, bien plus riches qu’il n’y paraît), il est la conclusion logique d’une évolution artistique et humaine entamée vingt ans auparavant.

Véritable « Passion de l’Antéchrist », hymne à l’excès et au refus de la compromission, "Reinventing the Steel" peut carrément être qualifié de concept album, un monument dressé à la gloire d’une philosophie de vie qui a menée, certes, à la dislocation du quatuor, mais qui aura à tout jamais marqué de son empreinte le monde de la musique. "When I die/I'll cast a shadow/And I'll rise...". Du jusqu’auboutisme d’une union célébrée pour le pire, mais surtout pour le meilleur...


Plus d'informations sur http://www.pantera.com
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC PANTERA
DERNIERE ACTUALITE
PANTERA: Far Beyond Driven: 20th Anniversary Edition
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant PANTERA
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Reinventing The Steel (2000)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant PANTERA
ALBUMS CONSEILLES
  • TREPALIUM_Voodoo-Moonshine TREPALIUM
    Voodoo Moonshine (2014)
    KLONOSPHERE - DEATH METAL

    4
  • HELLYEAH_Band-Of-Brothers HELLYEAH
    Band Of Brothers (2012)
    EMI - THRASH

    4
  • BLACK-LABEL-SOCIETY_Order-Of-The-Black BLACK LABEL SOCIETY
    Order Of The Black (2010)
    ROADRUNNER - HEAVY METAL

    4
  • BORNBROKEN_The-Healing-Powers-Of-Hate BORNBROKEN
    The Healing Powers Of Hate (2013)
    ASHER MEDIA - HARDCORE

    4
  • THE-NEW-BLACK_A-Monster-s-Life THE NEW BLACK
    A Monster's Life (2016)
    AFM RECORDS - HARD ROCK

    3
    
 
RATING
STAFF : 3.3/5 (3 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT PANTERA
 
PANTERA_Reinventing-The-Steel Reinventing The Steel (2000)
EASTWEST - HEAVY METAL

4
PANTERA_The-Great-Southern-Trendkill The Great Southern Trendkill (1996)
EASTWEST - HEAVY METAL

4
PANTERA_Far-Beyond-Driven Far Beyond Driven (1994)
EASTWEST - HEAVY METAL

4
PANTERA_Vulgar-Display-Of-Power Vulgar Display Of Power (1992)
ATLANTIC - HEAVY METAL

5
PANTERA_Cowboys-From-Hell Cowboys From Hell (1990)
ATLANTIC - HEAVY METAL

4
PANTERA_Power-Metal Power Metal (1988)
AUTOPRODUCTION - HEAVY METAL

4
PANTERA_I-Am-The-Night I Am The Night (1985)
AUTOPRODUCTION - HARD ROCK

3
PANTERA_Projects-In-The-Jungle Projects In The Jungle (1984)
AUTOPRODUCTION - HARD ROCK

4
PANTERA_Metal-Magic Metal Magic (1983)
AUTOPRODUCTION - HARD ROCK

2
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017