MW / Accueil / Chroniques / DESTRAGE: Urban Being
GROUPE/AUTEUR:

DESTRAGE

(ITALIE)

TITRE:
URBAN BEING
ANNEE PARUTION:
2007
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
NEO/NU METAL
""
REDDUST - 28.07.2009 -
"Urban Being" est le tout premier album de Destrage, groupe originaire de Milan. Très souvent la fiche d'un groupe prête plus ou moins à sourire entre la présentation affirmée et la réalité musicale, et celle de Destrage n'échappe pas à cette règle presque immuable. Le groupe italien nous balance une musique se présentant comme "un fort compromis entre le death métal mélodique européen, le meilleur du thrash/hardcore américain et le rock'n'roll" (sic). Le superlatif meilleur est assurément de trop et malgré de multiples écoutes en long et en large, tel une madone, je cherche toujours désespérément Susan, le rock'n'roll et le death métal mélodique.

L'album s'ouvre sur "Thrash For Sale" titre percutant particulièrement enthousiasmant avec sa mélodie d'ouverture et ses soli de guitares, et ce, malgré un refrain mélodique en chant clair digne d'un groupe de néo-métal américain. On se dit alors que cet album va être fort intéressant, car après tout on n'est pas si éloigné que cela du style développé par l'excellent Dry Kill Logic, tout au moins dans ses parties instrumentales. Sur une rythmique et des riffs tantôt thrashy, tantôt hardcore plutôt classiques, le groupe vient greffer ces petits plus qui savent capter l'attention de l'auditeur. Les guitaristes nous offrent des parties mélodiques et des interludes plutôt bien foutus. Et les bougres s'en donnent vraiment à cœur-joie, comme sur les titres "Art For Free", "The H Factor", "Infinite Dump System Circle" ou le titre éponyme final particulièrement captivant.

N'empêche que la présence de parties vocales typées néo-métal américain sur la quasi-totalité des titres ont le don de gâcher mon plaisir. Et un titre comme "Very Important Pointless" a vraiment le don de me filer de l'urticaire. Comme si le groupe cherchait à ratisser un auditoire aussi large que possible ne sachant pas si être trop "extrême" est un handicap ou non pour se faire une petite place au soleil.

De fait "Urban Being" s'avère être un album macédoine mêlant des ingrédients aussi variés que du thrash, du hardcore et du néo-métal. Et même si cela n'est pas vraiment un de mes mets musicaux favoris, il faut bien admettre que, dans l'ensemble, la mayonnaise intègre plutôt bien le tout. Le mélange des styles peut être lui-même un style en soi ou être l'indice d'une personnalité devant encore s'affirmer. En ce qui concerne Destrage, chacun pourra et devra se faire sa propre opinion. En tous cas voilà un groupe qui ne manque ni d'idées, ni d'un certain talent.


Plus d'information sur http://www.destrage.com


GROUPES PROCHES:
SOILWORK, FREAK KITCHEN, THE DILLINGER ESCAPE PLAN

LISTE DES PISTES:
01. Thrash For Sale - 5:00
02. Art For Free - 4:03
03. Self Id Generator - 3:57
04. The H Factor - 4:28
05. Joker The Fast - 4:17
06. Infinite Dump System Circle - 3:16
07. Beauty Clown - 4:43
08. Digotal Abuse - 4:19
09. Very Important - 4:50
10. Urban Being - 6:20


FORMATION:
Federico Paulovich: Batterie
Gabriel Pignata: Basse
Matteo Di Gioia: Guitares
Paolo Colavolpe: Chant
Ralph Salati: Guitares


TAGS:
Chant éraillé, Chant grave
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC DESTRAGE
DERNIERE ACTUALITE
DESTRAGE : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant DESTRAGE
 
DERNIER ARTICLE
Interview pas comme les autres avec un groupe hors-norme ! Quelques minutes avant de monter sur scène en ouverture de Protest the Hero, Music Waves a rencontré les membres de la sensation mélodeath du moment : Destrage...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant DESTRAGE
 
NOTES
 
3/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT DESTRAGE
 
DESTRAGE_the-chosen-one The Chosen One (2019)
METAL BLADE RECORDS / DEATH METAL
DESTRAGE_A-Means-To-No-End A Means To No End (2016)
METAL BLADE RECORDS / DEATH METAL
DESTRAGE_Are-You-Kidding-Me-No- Are You Kidding Me? No. (2014)
METAL BLADE RECORDS / DEATH METAL
DESTRAGE_The-King-Is-Fat-N-Old The King Is Fat 'n Old (2010)
CORONER / DEATH METAL
DESTRAGE_Urban-Being Urban Being (2007)
AUTOPRODUCTION / NEO/NU METAL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019