MW / Accueil / Chroniques / GAMMA RAY: Skeletons In The Closet
Le 21.08.2009 par NOISE
GROUPE/AUTEUR:

GAMMA RAY


TITRE:
SKELETONS IN THE CLOSET
ANNEE PARUTION:
2003
LABEL:
SANCTUARY
GENRE:
HEAVY METAL
""
"Skeletons In The Closet" est le deuxième album live de Gamma Ray. Il a été capté lors d’une mini tournée entre Octobre et Novembre 2002. A cette occasion, le groupe avait laissé ses fans choisir la setlist des concerts parmi les titres peu ou jamais joués auparavant. Il a été capté sur deux dates (à Strasbourg et à Barcelone) et présente 17 morceaux extraits de chacun des sept albums du groupe. Le son apparaît comme plus travaillé et moins direct que ne l’était "Alive 95". De plus, le public est plutôt bien mis en valeur sur nombre de titres. Nous avons affaire à un groupe très au point, Hansen en particulier se montrant très à l’aise et puissant. Derrière lui, Zimmermann assure un tempo infernal, Richter se montre comme le complément idéal de Hansen à la guitare, et Schlachter est, quant à lui, efficace et précis.

Ce live s’avère splendide d’un bout à l’autre et est un vrai bonheur pour n’importe quel fan de Gamma Ray. C'est avec plaisir que nous retrouvons ce subtil équilibre entre speed métal, mélodie et passages plus épiques. La sélection des titres est parfaite, et même si quelques tubes sont logiquement mis de côté, les morceaux présentés ici sont tous de très grande qualité, alors que le concept permet de redécouvrir certains d’entre eux.

Ainsi, après un "Welcome" introductif qui donne le frisson tant le public y est intense, nous trouvons un excellent "Gardens Of The Sinner". Cet extrait de "Powerplant" est complètement taillé pour la scène avec son excellent refrain, son rythme rapide et sa belle montée en puissance. De plus sur les passages plus posés de milieu de titre, le public se fait entendre de belle manière. Par la suite, Gamma Ray nous propose un très bon "Rich And Famous", extrait de "Sigh No More", dont le rythme entraînant fait son effet, en particulier sur le refrain, puis un excellent extrait du classique "Land Of The Free": "All Of The Damned". Ce titre, parfois oublié dans ce chef d’œuvre qu’est "Land Of The Free", est remis à l’honneur et tient très bien sa place en concert, son ton plus sombre et posé permettant d’instaurer une belle ambiance. Nous citerons également le très beau "One With The World", extrait de "Sigh No More", qui monte doucement en puissance pour aboutir à un excellent refrain. C’est en tout cas un réel plaisir de retrouver ce titre en concert. Enfin, nous retiendrons les très longs et bons "Armaggedon" et "Heavy Metal Universe", tous deux extraits de "Powerplant" et qui font fureur. Le premier accroche par son formidable aspect épique, et "Heavy Metal Universe" par son côté rassembleur purement heavy métal et taillé pour les concerts.

Le deuxième disque est tout aussi réussi, et part en fanfare avec un énorme "Razorblade Sigh", extrait de "Powerplant", et imparable en concert avec son aspect à la fois speed et heavy et couronné encore une fois par un refrain épique splendide. Viennent ensuite trois titres extraits de "No World Order", le dernier album en date. Et si celui-ci est globalement décevant, les extraits proposés passent bien le cap de la scène, notamment "Heart Of The Unicorn" et son rythme infernal avec juste le refrain pour souffler légèrement, et surtout le très bon et plus mélodique "Heaven Or Hell", qui a tout pour rester dans les futures setlist du groupe. Nous retiendrons également la belle triplette composée de "Last Before The Storm", "Shine On" et "The Silence", trois grands titres de heavy, à la fois speed, épiques et mélodiques. Le premier, extrait de "Insanity And Genius", fait son petit effet grâce à une mélodie imparable. "Shine On", de "Somewhere Out In Space", se montre aussi formidable que sur disque, avec ses chœurs, ses parties de piano, son refrain et plus généralement sa superbe construction musicale, en particulier son final avec piano et chant, rappelant pas mal Queen. Enfin, "Silence", autre grand titre extrait de "Heading For Tomorrow", est toujours aussi magique, épique, entraînant et très mélodique, et l’entendre dans le cadre d’un concert est un pur bonheur. Pour couronner le tout, Gamma Ray s’amuse à revisiter le classique d’Helloween, "Victim Of Fate", extrait du premier EP du groupe, et le résultat est magistral, Hansen chantant largement mieux qu’a l’époque et donnant une classe énorme à ce formidable titre speed et épique.

"Skeletons In The Closet" est donc un très bon live. Il est indispensable à n’importe quel fan du groupe et de heavy métal mélodique en général, tant pour sa sélection de titres que pour sa parfaite interprétation. Il est également le témoin parfait de la classe et de la fougue de Gamma Ray en concert, sans nul doute l’un des meilleurs de sa catégorie.

Plus d'information sur http://www.gamma-ray.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
IRON MAIDEN, HELLOWEEN, JUDAS PRIEST, WIZARD, RAGE, HAMMERFALL, AXXIS, FREEDOM CALL, TAROT, UNISONIC

LISTE DES PISTES:
01. Welcome (01:06)
02. Gardens Of The Sinner (05:48)
03. Rich And Famous (05:13)
04. All Of The Damned (05:00)
05. No Return (04:13)
06. Armageddon (09:24)
07. Heavy Metal Universe (07:43)
08. One With The World (04:51)
09. Dan's Solo (05:21)
10. Razorblade Sigh (04:59)
11. Heart Of The Unicorn (04:42)
12. Last Before The Storm (04:38)
13. Victim Of Fate (07:00)
14. Rising Star/Shine On (07:53)
15. The Silence (06:43)
16. Heaven Or Hell (04:17)
17. Guardians Of Mankind (05:22)
18. New World Order (08:23)


FORMATION:
Dan Zimmermann: Batterie
Dirk Schlächter: Basse
Henjo Richter: Guitares
Kai Hansen: Chant / Guitares


TAGS:
Live
 
EN RELATION AVEC GAMMA RAY
DERNIERE ACTUALITE
GAMMA RAY: 2 dates en France
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant GAMMA RAY
 
DERNIERE CHRONIQUE
Empire Of The Undead (2014)
Sans rien bouleverser, Gamma Ray continue son petit bonhomme de chemin et délivre un album plutôt réussi et agréable à écouter.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant GAMMA RAY
 
NOTES
 
4/5 (1 avis)
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT GAMMA RAY
 
GAMMA-RAY_Empire-Of-The-Undead Empire Of The Undead (2014)
EAR MUSIC - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Master-Of-Confusion Master Of Confusion (2013)
EAR MUSIC - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Skeletons-And-Majesties-Live Skeletons And Majesties Live (2012)
EAR MUSIC - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Skeletons-And-Majesties-Live Skeletons And Majesties Live (2012)
EAR MUSIC - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_To-The-Metal To The Metal! (2010)
EDEL - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Land-Of-The-Free-II Land Of The Free II (2007)
SPV STEAMHAMMER - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Majestic Majestic (2005)
SANCTUARY - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Skeletons-In-The-Closet Skeletons In The Closet (2003)
SANCTUARY - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_No-World-Order No World Order! (2001)
SANCTUARY - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Blast-From-The-Past Blast From The Past (2000)
NOISE - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Powerplant Powerplant (1999)
NOISE - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Somewhere-Out-In-Space Somewhere Out In Space (1997)
NOISE - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Silent-Miracles Silent Miracles (1996)
NOISE - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Alive-95 Alive'95 (1996)
NOISE - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Land-Of-The-Free Land Of The Free (1995)
NOISE - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Insanity-And-Genius Insanity And Genius (1993)
NOISE - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Sigh-No-More Sigh No More (1991)
NOISE - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Heading-For-Tomorrow Heading For Tomorrow (1990)
NOISE - HEAVY METAL

GAMMA-RAY_Heaven-Can-Wait Heaven Can Wait (1990)
NOISE - HEAVY METAL

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion

© Music Waves | 2003 - 2019