MW / Accueil / Chroniques / TETRAFUSION: Absolute Zero

TETRAFUSION: ABSOLUTE ZERO (2009)


ALBUM - AUTOPRODUCTION - METAL PROGRESSIF - VAL - 01.09.2009
""

4/5
GROUPES PROCHES :
LIQUID TENSION EXPERIMENT

TRACKS :

01. The Beginning - 10:16, 02. Dark Matter - 08:28, 03. Energy - 03:34, 04. Gravity - 04:30, 05. Inertia - 06:16, 06. Momentum - 05:45, 07. Time Lapse - 02:59, 08. The End - 15:00

FORMATION :
Brooks Tarkington (Guitares), Gary Tubbs (Claviers), J.C. Bryant (Batterie / Percussions), Mark Michell (Basse)

TAGs :
Concept-album, Expérimental, Instrumental, Technique
En voilà, un disque compliqué à chroniquer. Le plus simple est d'avoir recours à deux hypothèses.

La première : vous êtes allergique au progressif, au jazz et/ou à la musique instrumentale. Les concept albums propres au genre ne sont pas pour vous un argument justifiant un style musical auquel vous n'adhérez pas. Vous préférez plutôt une approche plus traditionnelle, plus rock'n'roll du metal. Si tel est le cas, passez votre chemin, cet album n'est pas pour vous.

La seconde : vous êtes un grand amateur de musique expérimentale, de fusion, un curieux de nature. Liquid Tension Experiment est un de vos groupes de référence et vous aimez qu'une thématique serve de support, ou soit illustrée par la musique. Vous vous reconnaissez ? Vous devriez donc finir de lire cette chronique !

Car Tetrafusion, quartet originaire de Louisiane, montre avec ce premier opus entièrement auto-produit que le metal progressif instrumental a encore de beaux jours devant lui. Plus proche d'un Parallaxe que d'un Scale The Summit, il s'expose avec fougue et technique au fil d'un concept album d'une densité rare, qui ne dépeint rien de moins que la naissance de l'Univers ! Chaque morceau s'attache en effet à mettre en musique une étape fondamentale de notre genèse cosmique. Et plutôt que de se "borner" à travailler des ambiances, des rythmiques, des dynamiques, nos quatre larrons, férus de théorie musicale, ont développé des notions mathématiques liées à l'astrophysique à travers leurs compositions. Exemple extrait du livret de l'album : le taux d'accélération de la gravité sur Terre est de 9,8 mètres par seconde. C'est ainsi que le morceau "Gravity" démarre sur un riff en 9/8, qui lance un mouvement ascendant et descendant. Le break qui suit peu après introduit une section durant laquelle la métrique diminue, perdant progressivement un huitième à chaque mesure. On passe ici à du 8/8, puis du 7/8, et ainsi de suite. Tout le morceau suit ce schéma : dès qu'une mélodie relance la dynamique du morceau, elle s'estompe aussitôt. Un objet lancé finit toujours par ralentir, où que ce soit dans l'espace... Voici donc l'une des forces élémentaires de la galaxie admirablement illustrée musicalement – et tout l'album est du même tonneau.

Mais que cette direction artistique ne vous effraie aucunement : il n'y a nul besoin d'avoir un doctorat en mathématiques appliquées pour jouir de ce disque virtuose. Absolute Zero est avant toute chose une petite merveille de musique instrumentale, libre et passionnelle, qui ne manquera pas de surprendre même les plus blasés par cette mouvance ayant certes tourné en rond de manière inquiétante ces dernières années. Originale, puissante, inspirante, elle évolue avec une aisance remarquable pour un groupe aussi jeune. On note cependant une certaine impatience, peut-être celle de quatre créateurs soucieux de démontrer leur talent au détriment d'un certain à-propos. Il faut aussi souligner le problème récurrent de tous les albums instrumentaux : l'absence de chant peut en rebuter certains ; que ceux-là se rassurent, le prochain album, déjà en chantier, aura des parties de chant !

Pour conclure, voici un album chaudement recommandé, qui brille par son envie manifeste, sa technicité jamais démonstrative gratuitement et surtout pour les merveilles qu'il nous laisse espérer à l'avenir. La note ici attribuée représente l'évolution potentielle de Tetrafusion : Absolute Zero mériterait plutôt un 7,5 bien solide, mais ne pas encourager une formation aussi motivée serait criminel, et avec le soutien adéquat, nul doute que celle-ci dévoilera toutes ses capacités dans un avenir très proche. Une affaire à suivre !


Plus d'informations sur http://www.tetrafusion.net/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC TETRAFUSION
DERNIERE ACTUALITE
Tetrafusion: Horizons EP
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant TETRAFUSION
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Altered State (2010)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant TETRAFUSION
ALBUMS CONSEILLES
  • LIQUID-TENSION-EXPERIMENT_Liquid-Tension-Experiment-I LIQUID TENSION EXPERIMENT
    Liquid Tension Experiment I (2000)
    MAGNA CARTA - METAL PROGRESSIF

    3
  • LIQUID-TENSION-EXPERIMENT_Liquid-Tension-Expe LIQUID TENSION EXPERIMENT
    Liquid Tension Experiment II (1999)
    MAGNA CARTA - METAL PROGRESSIF

    3
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4/5 (2 avis)
LECTEURS : 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT TETRAFUSION
 
TETRAFUSION_Altered-State Altered State (2010)
NIGHTMARE - METAL PROGRESSIF

4
TETRAFUSION_Absolute-Zero Absolute Zero (2009)
AUTOPRODUCTION - METAL PROGRESSIF

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018