MW / Accueil / Chroniques / KOSMOS: Vieraan Taivaan Alla

KOSMOS
VIERAAN TAIVAAN ALLA(2009)


0
ALBUM - AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF - PLATYPUS - 29.09.2009
""  

GROUPES PROCHES :
SEVEN REIZH, ANTHONY PHILLIPS, TURQUOISE

TRACKS :

01. Uneton Enkeli - 05:00, 02. Luovun - 02:58, 03. Renée - 04:24, 04. Don Juan - 02:40, 05. Yön Hiljaisuus - 04:46, 06. Tuulisina Päivinä - 08:36, 07. Vieraat Saapuvat (part 1) - 02:23, 08. Vieraat Saapuvat (part 2) - 07:42, 09. Vieraat Saapuvat (part 3) - 02:02

FORMATION :
Aapo Helenius (Guitares / Basse / Batterie / Tambourin, Mellotron, Cloches), Ismo Virta (Mellotron, Glockenspiel, Effets), Juha Kulmala (feat.) (Lecture), Jukka Aaltonen (feat.) (Violon), Kari Vainionpää (Guitares / Basse), Kimmo Lähteenmäki (Batterie), Olli Valtonen (Shrutibox), Päivi Kylmänen (Chant / Guitares), Pauliina Isomäki (feat.) (Basson, Flûte à bec)

TAGs :
Chant féminin, Acoustique, Intimiste, Mélancolique, Psychédélique
Venu tout droit des froides contrées finlandaises, Kosmos nous propose avec Vieraan Taivaan Alla son troisième album, placé une fois encore sous le signe d’un folk progressif subtil et délicat. Néanmoins, les connaisseurs repéreront vite une évolution majeure dans le style du groupe, qui s’ouvre plus explicitement que dans le second album au rock psychédélique du début des 70’s. Mais pour découvrir, et éventuellement apprécier cette nouveauté, il nous faut tout d’abord passer l’obstacle des cinq premiers morceaux…

Et pareille épreuve ne va pas sans déceptions, ni tentations de renoncement. Uneton Enkeli annonce la couleur : avec cette ouverture par 40 secondes de bruitages (pour un morceau qui ne dure que cinq petites minutes), le message est clair ; nos Finlandais prennent leur temps. Ce qui n’est pas désagréable en soi d’ailleurs, car la mélodie, lente, mélancolique mais lumineuse chantée par Päivi Kylmänen fait son petit effet… gâché par deux tentatives de solo (guitare acoustique puis orgue) qui ne décollent jamais et ne transmettent que peu de choses. Ce sera d’ailleurs le cas de la plupart des soli de l’album (flûte à bec – mal accordée qui plus est – dans Luovun, guitare acoustique dans Yön Hiljaisuus), excepté celui de violon dans Renée, qui sait trouver les notes justes et la sensibilité adéquate.

En dépit de la diversité des instruments, et d’une incontestable recherche atmosphérique avec l’utilisation fréquente de nappes amplifiant la profondeur de certains passages (le refrain de Renée par exemple), les morceaux se suivent et se ressemblent, basés sur des tempi modérés, des arpèges de guitare plan-plan (excepté Luovun et Dom Juan, en accords grattés), des arrangements acoustiques monotones (et vraiment simplistes sur Dom Juan avec ces quelques notes de basson expulsées à « la va-comme-je-te-pousse » par Pauliina Isomäki)… Pour couronner le tout, la chanteuse ne tire pas toujours son épingle du jeu, flirtant parfois avec la fausse note. Impossible néanmoins de ne pas reconnaître que l'ensemble reste agréable, reposant, attachant même au gré de quelques mélodies d'une profonde mélancolie.

Fort heureusement, les titres suivants s’avèrent déjà un peu plus intéressants. Les premières minutes de Tuulisina Päivinä reprennent les mêmes recettes éprouvées, mais l’introduction progressive de sonorités électriques entraîne le morceau vers des terres plus psychédéliques, inspirées du Pink Floyd des premières années. Si la structure de ce titre reste simple (thème acoustique en ouverture et en conclusion, boucles rythmiques hypnotiques dans la partie centrale), les progressions harmoniques sont agréables, mélodieuses et vivifiantes. La suite Vieraat Saapuvat aurait pu être une réussite si elle n’avait pas été gâchée par une introduction et une conclusion bavardes sans aucun intérêt musical ; aussi ne retiendrons-nous que la seconde partie, clairement psychédélique, certes répétitive mais plus musclée que le reste de l’album et audacieusement mise en valeur par trois soli (guitare et violon) tour à tour mélodiques, dissonants et expérimentaux.

Au final, cet album laisse à l'auditeur un désagréable sentiment d'inachèvement. Les titres se voulant intimistes sont le plus souvent simplistes, et ceux qui explorent un versant plus psychédélique flirtent parfois avec un amateurisme mettant le chroniqueur dans une posture peu agréable. Car nul doute que Kosmos soit de bonne foi avec ce nouvel album, et leur enthousiasme (certes discret car restant dans les limites du style musical choisi) n’en est pas moins communicatif. Mais la qualité, tant individuelle que collective, n’est pas toujours au rendez-vous ; l’ennui, suivi de sa sœur jumelle, la déception, si.


Plus d'informations sur http://www.nic.fi/~ovaltone/kosmos/frontpage.htm
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC KOSMOS
 
DERNIERE CHRONIQUE
Vieraan Taivaan Alla (2009)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant KOSMOS
 
ALBUMS CONSEILLES
  • TURQUOISE_Po-Drugiej-Stronie TURQUOISE
    Po Drugiej Stronie (2003)
    ARS MUNDI - ROCK PROGRESSIF
  • SEVEN-REIZH_La-Barque-Ailee SEVEN REIZH
    La Barque Ailée (2015)
    AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF
  • ANTHONY-PHILLIPS_Slow-Dance ANTHONY PHILLIPS
    Slow Dance (1990)
    VIRGIN - ROCK PROGRESSIF
  • SEVEN-REIZH_Samsâra SEVEN REIZH
    Samsâra (2006)
    YAKA - ROCK PROGRESSIF
  • SEVEN-REIZH_Strinkadenn-Ys SEVEN REIZH
    Strinkadenn Ys (2001)
    YAKA - ROCK PROGRESSIF
    
 
RATING
Staff 3/5
(3 avis)
Lecteurs - /5
(0 avis)
Ma note :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT KOSMOS
 
KOSMOS_Vieraan-Taivaan-Alla Vieraan Taivaan Alla (2009)
AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

KOSMOS_Polku Polku (2007)
AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Magna Carta, Metal Mind, Mascot, Lynx, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Progress Records, Unicorn, Season Of Mist, F2, Frontiers, Karisma, Black Widow, 10t, Mals, Nightmare, Scarlet, Metalodic, Bad Reputation, K-scope, Dixiefrog, Ear Music, Klonosphere, Trail, R.a.i.g., Progressive Promotion, Avantgarde Music, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2016