MW / Accueil / Chroniques / DEF LEPPARD: High'n'dry

DEF LEPPARD: HIGH'N'DRY (1981)


ALBUM - MERCURY - HARD ROCK - LOLOCELTIC - 21.10.2009
""

4/5
GROUPES PROCHES :
QUEEN, VAN HALEN, WHITESNAKE, EUROPE, TREAT, POISON, BRUCE DICKINSON, FM, WARLOCK, HEAVY PETTIN'

TRACKS :

01. Let It Go - 4:43, 02. Another Hit And Run - 4:58, 03. High 'N' Dry (Saturday Night) - 3:26, 04. Bringin' On The Heartbreak - 4:33, 05. Switch 625 - 3:03, 06. You Got Me Runnin' - 4:22, 07. Lady Strange - 4:38, 08. On Through The Night - 5:06, 09. Mirror, Mirror (Look Into My Eyes) - 4:07, 10. No No No - 3:13

FORMATION :
Joe Elliott (Chant), Pete Willis (Guitares), Rick Allen (Batterie), Rick Savage (Basse), Steve Clark (Guitares)

TAGs :
80's
Avec "On Through The Night", Def Leppard s'était positionné comme un espoir de la NWOBHM et se devait de transformer l'essai avec son nouvel opus. Pour cela, le quintet de Sheffield décide d'embaucher John "Mutt" Lange en lieu et place de Tom Allom. Le bonhomme qui vient de propulser AC/DC ("Highway To Hell" & "Back In Black") et Foreigner ("4") vers les sommets, n'est pas resté insensible au potentiel du jeune combo et leur coopération s'avère être un véritable succès. En effet, le producteur canadien a réussi à canaliser l'énergie et la fougue de Def Leppard sans pour autant aseptiser sa musique.

De ce fait, la première partie de ce "High'n'Dry" est une succession monumentale de hit Hard-Rock en puissance. Le chant de Joe Elliot est mieux maîtrisé et les chœurs prennent une amplitude supérieure. Les harmonies de guitares sont redoutables et peuvent se montrer enjôleuses sur la power-ballade "Bringin' On The Heartbreak", ou tout emporter sur leur passage sur un "Switch 625", irrésistible tornade instrumentale. Les riffs sont obsédants et les refrains inoubliables ("High'n'Dry (Saturday Night)"), mais les structures sont faussement évidentes, variant les tempos pour mieux nous hypnotiser le temps d'un break aérien avant de nous achever avec un de ces solo dont Steve Clark a le secret ("Another Hit And Run").

Après un petit passage à vide, "On Through The Night", véritable rouleau compresseur doté d'un refrain puissant et de cavalcades de guitares, vient relancer la machine avant une doublette schizophrène composée d'un "Mirror Mirror (Take A Look Into My Eyes)" au tempo lourd et angoissant et au refrain hypnotisant emmené par un Joe Elliot habité, et d'un "No No No" hystérique, rapide et déchaîné. Sans le léger ventre mou composé de "You Got Me Runnin'" et "Lady Strange", Def Leppard nous offrait un sans faute. Ce n'est pas que ces titres soient mauvais, mais ils ressemblent plus à des chutes du premier album, certes mieux produits, mais d'un niveau inférieur au reste de l'album.

Malgré cela, les Léopards Sourds frappent un grand coup et s'imposent comme une valeur sûre et incontournable du paysage Hard-Rock qui est en train de prendre forme autour de la NWOBHM. De plus, ils semblent avoir trouvé leur mentor avec "Mutt" Lange. Voilà une association de bienfaiteurs qui paraît promise à une grande destinée. En attendant, "High'n'Dry" est déjà une référence, montrant un groupe dynamique qui a parfaitement réussi l'alchimie entre énergie et mélodie. Voici ce qui ressemble fortement à la naissance d'une légende.
Nous signalerons également les 2 bonus proposés sur la réédition cd, à savoir une version guimauve et dispensable de "Bringin' On The Heartbreak" noyée par d'inutiles claviers, et un "Me & My Wine" festif et pêchu, mais sur lequel Elliot abuse un peu trop du mode gueulard.


Plus d'informations sur http://www.defleppard.com/
SHAKA - 11.02.2018
Oui oui ! Il y avait bien un DEF LEPPARD avant "Pyromania" ! On ne dirait pas, de nos jours, car les Léopards de Sheffield ne jouent plus depuis longtemps de morceaux de leurs deux premiers albums sur scène. "High 'n' Dry" est le deuxième album qui fait suite à "On Through the Night" et il est sorti en 1981. Le premier album sorti un an plus tôt s'inscrivait pas mal dans la tendance N.W.O.B.H.M. (New Wave Of British Heavy Metal). "High 'n' Dry" s'en éloigne quelque peu, en lorgnant plus du côté de AC/DC. Tiens, si on jette un coup d'œil à la production, on s'aperçoit que c'est Robert John "Mutt" Lange, producteur à l'époque des Kangourous d'Australie (et devenu par la suite mari de Shania Twain), qui s'y frotte. Quelques tics font parfois penser à IRON MAIDEN (sur "Lady Strange" par exemple). La voix de Joe Elliott a elle aussi changé en un an : elle est plus agressive, plus criarde. On peut dire que cet album dépote sévère... par rapport aux albums suivants bien sûr ! Jetez une oreille sur "No No No" ou "Another Hit and Run" et vous prendrez une belle claque, loin d'un album aseptisé à la "Adrenalize". En plus, DEF LEPPARD n'a pas peur de se frotter à l'instrumental : "Switch 625" est une réussite totale avec la guitare bien Heavy ! La ballade, "Bringin' on the Heartbreak" est également excellente ! Alors je résume : les morceaux sont très énergiques, l'instrumentale est géniale et la ballade est très belle. Donc, il n'y a aucun défaut majeur à cet album. En plus, la réédition comporte deux titres bonus : "Bringing' on the Heartbreak (remix)" et "Me and my Wine (remix)". Et en prime, on a même droit à une jolie photo de Joe Elliott, période "choux-fleur sur la tête" !

LYNOTT - 23.10.2009
Un album mémorable avec notamment l'enchaînement quasi-imbattable High 'N' Dry et Bringin' On The Heartbreak ! Rien qu'en écrivant ces lignes, j'en ai la chair de poule ! Voilà qui vous permet de juger l'impact qu'a pu avoir sur moi cet opus. Bon sang mais quelle période bénie !

NICOFRED - 22.10.2009
L'édition vinyle de l'époque a tourné jusqu'à l'usure sur ma platine. Un très bon disque de hard rock mélodique qui se laisse encore écouter avec beaucoup de plaisir. Indémodable.

EN RELATION AVEC DEF LEPPARD
DERNIERE ACTUALITE
La discographie de DEF LEPPARD enfin disponible en streaming + Tournée avec JOURNEY
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant DEF LEPPARD
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
Def Leppard (2015)
Un retour globalement réussi mais qui laisse la sensation d'un essoufflement après un début enthousiasmant.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant DEF LEPPARD
ALBUMS CONSEILLES
  • EUROPE_Secret-Society EUROPE
    Secret Society (2006)
    SANCTUARY - HARD ROCK MELODIQUE

    4
  • TREAT_Treat TREAT
    Treat (1992)
    VERTIGO - HARD ROCK MELODIQUE

    4
  • WHITESNAKE_Snakebite WHITESNAKE
    Snakebite (1978)
    GEFFEN - HARD ROCK MELODIQUE

    4
  • WINGER_Karma WINGER
    Karma (2009)
    FRONTIERS - HARD ROCK MELODIQUE

    4
  • WINGER_In-The-Heart-Of-The-Young WINGER
    In The Heart Of The Young (1990)
    ATLANTIC - HARD ROCK MELODIQUE

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4.3/5 (7 avis)
LECTEURS : 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT DEF LEPPARD
 
DEF-LEPPARD_Def-Leppard Def Leppard (2015)
EAR MUSIC - HARD ROCK MELODIQUE

3
DEF-LEPPARD_Viva-Hysteria Viva! Hysteria (2013)
FRONTIERS - HARD ROCK MELODIQUE

4
DEF-LEPPARD_Songs-From-The-Sparkle-Lounge Songs From The Sparkle Lounge (2008)
UNIVERSAL - HARD ROCK MELODIQUE

4
DEF-LEPPARD_Yeah Yeah! (2006)
MERCURY - ROCK

2
DEF-LEPPARD_X X (2002)
MERCURY - ROCK

2
DEF-LEPPARD_Euphoria Euphoria (1999)
MERCURY - HARD ROCK MELODIQUE

3
DEF-LEPPARD_Slang Slang (1996)
MERCURY - HARD ROCK MELODIQUE

4
DEF-LEPPARD_Retro-Active Retro-active (1993)
MERCURY - HARD ROCK

4
DEF-LEPPARD_Adrenalize Adrenalize (1992)
PHILIPS/PHONOGRAM - HARD ROCK MELODIQUE

4
DEF-LEPPARD_Hysteria Hysteria (1987)
MERCURY - HARD ROCK MELODIQUE

5
DEF-LEPPARD_Pyromania Pyromania (1983)
VERTIGO - HARD ROCK

5
DEF-LEPPARD_High-n-Dry High'n'dry (1981)
MERCURY - HARD ROCK

4
DEF-LEPPARD_On-Through-The-Night On Through The Night (1980)
MERCURY - HARD ROCK

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018