MW / Accueil / Chroniques / SHADOW GALLERY: Digital Ghosts
GROUPE/AUTEUR:

SHADOW GALLERY

(ETATS UNIS)

TITRE:
DIGITAL GHOSTS
ANNEE PARUTION:
2009
LABEL:
INSIDEOUT MUSIC
GENRE:
METAL PROGRESSIF
""
VAL - 30.10.2009 -
Après le décès du fondateur et chanteur du groupe, Mike Baker, plusieurs mois d'inquiétude ont mis à mal la patience des fans. Split ? Remplacement ? Le "départ" énigmatique de Chris Ingles, à propos duquel aucun autre membre n'a communiqué, n'aida pas à apaiser les esprits. Mais après des mois de silence, les membres du groupe ont enfin levé le voile : Shadow Gallery n'a pas disparu, Shadow Gallery existe, Shadow Gallery vit. Et de le prouver avec cet album inespéré, tout entier empreint d'un élan de pure magie, afin de rendre hommage de la plus belle des manières à leur regretté compagnon.

Dès le début de l'album, l'intensité si particulière de la musique de SG vous saute aux oreilles : turbulente, épique, nuancée... Cette ouverture remarquable qu'est "With Honor" n'a aucune peine à faire ressurgir des émotions qui vous ramènent au bon vieux temps de "Tyranny" ou de "Carved In Stone". Tout y est, des chœurs admirables aux solis mélodiques, des sons de clavier délicieusement rétro aux riffs musclés : pas de doute, c'est du pur Shadow Gallery ! Et la suite est à l'avenant ! Tous les ingrédients stylistiques ayant fait la renommée de cette formation pas comme les autres sont au rendez-vous, magnifiés cette fois par une production maison qui n'a aujourd'hui plus rien à se reprocher, et qui est probablement la réalisation la plus aboutie du tandem Wehrkamp/Allman à ce jour.
Littéralement étincelant, le son de cet album met en valeur des compositions toutes aussi soignées les unes que les autres, qui comme à l'accoutumée oscillent entre trademarks du métal progressif (les solis de "Venom" ou "Strong"), parties vocales Queen-esques ("With Honor", "Pain") et petites nouveautés épatantes, tel cet intermède jazz-rock dans "Digital Ghost", savoureux. Impossible également de ne pas faire mention de ce ton très AOR qui fait généralement toujours surface lors des refrains fédérateurs, à l'image de celui de "Gold Dust", ou lors des couplets entraînants, comme celui de "Strong". Toutes ces influences sont magnifiquement assimilées, et ne déparent jamais le "style SG", reconnaissable entre mille. Une identité déjà forte, inimitable pour certains, qui ne sera donc pas réduite à néant avec cet album.

Et qu'en est-il de ce mystérieux Brian Ashland, nouveau vocaliste ayant la si lourde tâche de remplacer Mike Baker ? Eh bien, ne vous rongez pas les sangs : il assure ! Bien qu'évoluant dans un registre très proche (parfois jusqu'à un mimétisme troublant, notamment dans les aigus), il possède son propre style et s'est de toute évidence intégré à merveille à sa nouvelle famille musicale. Une très bonne chose, qui rend pérenne une formation reconstituée et qui de fait n'est jamais apparue aussi soudée. A noter également, de nombreux invités : Clay Barton de Suspyre accompagne par exemple Carl Cadden-James au chant sur "Venom", et notre petit frenchie Vivien Lalu se fend s'un solo magistral sur "Gold Dust" ! Joe Nevolo, batteur historique du groupe, s'il n'a toujours pas rejoint ses camarades à temps plein (Wehrkamp assurant la batterie en intérim avec sa classe légendaire), a tout de même participé lui aussi, probablement pour participer à ce vibrant hommage à Baker. Citons encore Sdrjan Brankovic, rencontré sur le side-project Expedition Delta, et Ralf Scheepers (Primal Fear), qui apportent leurs touches respectives à "Strong". Une superbe galerie de talents qui vient ainsi parfaire une galette déjà au-delà de toutes les attentes.

En un mot comme en cent, voilà un album tout à fait FABULEUX, qui, non content de rassasier les fans de Shadow Gallery, privés de leur substance depuis 2005, ne peut que les rassurer quant au futur du groupe. Un retour en grâce aussi fantastique qu'inattendu, d'une beauté formelle et émotionnelle qui ne vous laissera pas insensible. Pour terminer, sachez que le CD bonus de l'édition spéciale propose les deux dernières pistes sur lesquelles vous aurez le plaisir, que dis-je, le privilège d'entendre la voix unique de Mike Baker. Gageons que ce dernier regarde aujourd'hui ses camarades de là-haut, son indéfectible sourire aux lèvres.

Plus d'information sur http://www.shadowgallery.com

VIDEO

GROUPES PROCHES:
DREAM THEATER, THRESHOLD, AEON ZEN, SIEGES EVEN, ROSWELL SIX, WOLVERINE, CIRCUS MAXIMUS, TILES, PROJECT CREATION, DOMINICI

LISTE DES PISTES:
01. With Honor - 09:59
02. Venom - 06:21
03. Pain - 06:22
04. Gold Dust - 06:45
05. Strong - 06:50
06. Digital Ghost - 09:37
07. Haunted - 09:36


FORMATION:
Brendt Allman: Chant / Guitares
Brian Ashland: Chant
Carl Cadden-James: Chant / Basse
Gary Wehrkamp: Chant / Guitares / Claviers


TAGS:
Choeurs
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

PAPAMACER - 06/07/2011 10:17:22
La première chanson donne le ton : un intro musclée et mélodique jouissive, puis l'étrange voix du chanteur et le refrain tout en cœur, on est limite gêné, on ne sait pas si on doit trouver ça ridicule... Et bien non, les styles s’enchaînent, on rentre vraiment dans le prog. Très bon jeu de guitare. On retrouve énormément d'influence, c'est un gros, très gros boulot ! Un album complet, complexe et un son original. Un album qui a une couleur.
2223 10105

ZOSO - 30/10/2009 16:56:57
Tout plein de belles choses. Cet album regorge de bons moments, de soli lumineux et inspirés, de lignes vocales brillamment interprétée par Brian Ashland (qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler Geoff Tate par moment - ce qui est déjà un motif de satisfaction en soi). Une surprise très agréable.
1677 6941
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC SHADOW GALLERY
DERNIER ARTICLE
Partenaire du forum officiel du groupe, les deux envoyés spéciaux de Music Waves ne pouvait pas manquer un entretien avec Brendt Allman et Gary Wehrkamp.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant SHADOW GALLERY
 
NOTES
 
4/5 (8 avis)
5/5 (6 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SHADOW GALLERY
 
SHADOW-GALLERY_Digital-Ghosts Digital Ghosts (2009)
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
SHADOW-GALLERY_Prime-Cuts Prime Cuts (2007)
MAGNA CARTA / METAL PROGRESSIF
SHADOW-GALLERY_Room-V Room V (2005)
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
SHADOW-GALLERY_Legacy Legacy (2001)
MAGNA CARTA / METAL PROGRESSIF
SHADOW-GALLERY_Tyranny Tyranny (1998)
MAGNA CARTA / METAL PROGRESSIF
SHADOW-GALLERY_Carved-In-Stone Carved In Stone (1996)
MAGNA CARTA / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019