MW / Accueil / Chroniques / LOS ANGELES: Neverland

LOS ANGELES: NEVERLAND (2009)


ALBUM - FRONTIERS - A.O.R. - LYNOTT - 30.11.2009
"Los Angeles propose un AOR qui répond parfaitement aux critères du genre"

4/5
GROUPES PROCHES :
TOTO, EUROPE

TRACKS :

01. Neverland - 5:21, 02. Nothing To Hide - 4:;42, 03. City Of Angels - 5:55, 04. Promises - 6:25, 05. Wait For You - 4:48, 06. Nowhere To Run - 4:14, 07. Tonight Tonight - 5:02, 08. Higher Love - 3:48, 09. Living Inside - 4:14, 10. Welcome To My Life - 3:37, 11. Paradise - 4:26

FORMATION :
Eric Ragno (Claviers), Fabrizio Grossi (Basse), Joey Sykes (Guitares), Michele Luppi (Chant), Roberto Priori (Guitares), Tommy Denander (Guitares), Tony “AJ” Morra (Batterie)

TAGs :
Accessible / FM
Michele Luppi était jusqu’à l’an passé le vocaliste du groupe Vision Divine. L’année précédente, en 2007, il s’était associé au bassiste/producteur Fabrizio Grossi qui a fait profiter de ses talents Glenn Hughes, From the Inside (dont le très bon disque de Hard Mélo est à recommander soit dit en passant), Vertigo, Starbreaker et Ramos-Hugo, pour nous concocter un bon petit opus d’AOR avec le premier album éponyme de Los Angeles.

Luppi est doté d’un bel organe vocal dont les sonorités produites peuvent permettre d’oser la comparaison d’un combiné entre la voix de Mark Free, l’ancien chanteur de King Cobra et l’actuel d’Unruly Child (qui vient de signer chez Frontiers pour un album en 2010) et celle d’Eric Martin, le frontman de Mister Big. L’italien, très occupé ces derniers temps, fait également partie de l’aventure Killing Touch, nouveau groupe de Power Métal Mélodique qui vient de sortir « One of a Kind ».

Autant le premier album de Los Angeles contenait de nombreuses compositions extérieures, autant ce second essai a vu la doublette largement s’impliquer dans l’écriture des morceaux même si quelques habitants de la maison ‘‘Hard Rock Mélodique’’ sont venus ici leur rendre une petite visite de courtoisie. Ainsi, ont participé à « Neverland », Eric Ragno (China Blue, Ramos, American Angel et Equinox), Joey Sykes (Hugo), George Lynch (Dokken) sur « Nowhere to Run » ainsi que Tom et James Martin (Khymera, Sunstorm, House of Lords) sur « Wait for You » et « Tonight Tonight ». Bien entendu, il est impensable d’oublier la présence sur ce disque de Tommy Denander l’homme qui travaille plus vite que ses ombres (oui, car il le don d’ubiquité en plus). Il tient ici basse, guitare et claviers.

Si vous avez la chance de posséder une voiture dont la vitre avant côté conducteur fonctionne encore, commencez par la descendre et posez alors votre coude gauche dans l’espace ainsi libéré, puis, tâchez de trouver une belle ligne droite, genre 53 kms. Lancez alors votre lecteur dans lequel vous aurez pris soin de glisser ce « Neverland » et propulsez concomitamment votre bolide vers l’horizon inondé des feux du soleil couchant en maintenant une vitesse constante de 60 kms/h. Vous arriverez alors au bout de votre balade de 53 minutes au moment où l’opus prendra fin et vous aurez passé un bon moment de conduite décontractée cheveux au vent et oreilles déployées.

Vous l’aurez compris, Los Angeles propose un AOR qui répond parfaitement aux critères du genre, de belles mélodies en mid-tempo, de la technique (excellentes guitares), un son clair, des chansons parlant d’amour avec une six-cordes qui susurre les mots doux appropriés et qui pleure parfois, un vocaliste expressif à souhait (Madame va craquer) qui manie fort bien les ‘‘whoawh-whoawh’’ et les ‘‘yeah-yeah’’, des riffs bien sentis apaisés par des claviers enrobant, des chœurs renforçant le volume des refrains et des soli harmonieux. Bref, du ‘‘cousu-main’’ de chez ‘‘taillé sur mesure’’.

Tout ceci ne sort pas vraiment des sentiers défrichés (il n’est plus temps de parler de sentiers battus), mais le professionnalisme du groupe doit ici être loué car il honore vraiment parfaitement le bon de commande qui lui a été adressé et mérite d’être chaudement recommandé aux amateurs du genre que les titres quatre étoiles de cet opus que sont « Wait for You », « Tonight Tonight », « Living Inside », « Nothing to Hide » (reprise de Richard Marx tirée de l’album « Paid Vacation ») et « Welcome to my Life » feront assurément tomber en pamoison.


Plus d'informations sur http://www.micheleluppi.com/
LOLOTHEP - 11.12.2009
Suite du premier projet avec un line up différent, Michele Luppi nous montre une facette qui lui tient bien à Coeur, l'AOR, il suffit d'écouter les morceaux pour comprendre qu'il est capable de positionner ses lignes mélodiques avec aisance sur des riffs incisifs. L'album est incontestablement bon sous tout rapport. les guitares sont égalisées comme il faut, la batterie punchie et les claviers bien FM. Quant aux vocaux, avec MiLu c'est toujours des prouesses de Studio. Comme le dit l'article trés bien fait, j'écoute cet album en voiture mais à vitesse modérée. ;)

EN RELATION AVEC LOS ANGELES
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Neverland (2009)
Los Angeles propose un AOR qui répond parfaitement aux critères du genre

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant LOS ANGELES
ALBUMS CONSEILLES
  • TOTO_Live-In-Poland TOTO
    Live In Poland (2014)
    AUTRE LABEL - A.O.R.

    4
  • TOTO_Tambu TOTO
    Tambu (1995)
    SONY BMG - A.O.R.

    4
  • TOTO_Dune TOTO
    Dune (1984)
    POLYDOR - AUTRES

    3
  • TOTO_XIV TOTO
    Xiv (2015)
    AUTRE LABEL - ROCK

    4
  • TOTO_Falling-In-Between-Live TOTO
    Falling In Between Live (2007)
    EAGLE ROCK ENTERTAINMENT - A.O.R.

    3
    
 
RATING
STAFF : 3.5/5 (4 avis)
LECTEURS : 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT LOS ANGELES
 
LOS-ANGELES_Neverland Neverland (2009)
FRONTIERS - A.O.R.

4
LOS-ANGELES_Los-Angeles Los Angeles (2007)
FRONTIERS - A.O.R.

1
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017