MW / Accueil / Chroniques / ELP: Live At The Royal Albert Hall
GROUPE/AUTEUR:

ELP

(ROYAUME UNI)

TITRE:
LIVE AT THE ROYAL ALBERT HALL
ANNEE PARUTION:
1993
LABEL:
VICTORY
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
""
ABADDON - 14.12.2009 -
Emerson, Lake & Palmer et le live, c’est une grande histoire d’amour. Pour 9 à 11 productions studio (selon que l’on rattache ou non les parutions de ELPowell et/ou du groupe Three) ils auront sorti 19 prestations en public... Et tous les fans s’accordent pour louer leurs qualités scèniques, qui donnent lieu à des variations, impros et autres collages inattendus, et donc très attendus des aficionados.

Ce Live at The Royal Albert Hall, enregistré “à la maison” - à Londres donc - en 1993, fait suite à la parution de Black Moon, album qui signait la reformation du trio après 14 années d’éloignement. Si ce dernier album studio n’avait pas emporté l’adhésion des anciens fans, il est l’occasion pour le groupe de refaire un survol de sa carrière. Et les choix sont ici plutôt judicieux car, si l’on pourra regretter l’absence totale de morceaux issus de Trilogy, et moins regretter la présence de titres de l’oubliable Love Beach, tous les autres albums sont représentés.

Mais qu’attendent les fans dans une production live d’ELP ? Principalement une réinterprétation des morceaux, si possible déjantée mais conforme à l’esprit original. Pari perdu pour les morceaux les plus récents que sont Black Moon et Paper Blood, trop fidèlement reproduits pour emporter l’adhésion. Par contre les retouches font mouche sur les titres plus anciens, des extraits de Tarkus à Knife Edge ou Pirates, morceau tenu de bout en bout dans une version non orchestrale qui parait meilleure, moins empesée que la VO de Works I. Quant aux impros, si elles paraissent vainement virtuoses dans Creole Dance (comme souvent lorsqu’Emerson est au piano solo en live...), elles font leur petit effet avec des délires électro très émersoniens dans Iconoclast, ou le Finale qui permet à Keith de s’amuser à intercaler des extraits classiques (Vol du Bourdon, Fugue en ré mineur pour orgue de Bach), pour le fun. On n’atteint pas la dimension hallucinée d’Aquatarkus dans le live de Welcome Back ..., mais le groupe montre ici son savoir-faire.

Mention spéciale à la partie centrale, avec un Roméo et Juliette plein d’allure, une dense interprétation acoustique de Still... You Turn Me On (mais avec une petite limitation de Greg qui coince un peu dans les aigüs) et surtout de Lucky Man, bien enrichi dans ses accompagnements aux claviers, et avec son impérial solo de synthé. Justice est rendue à ce titre magnifique !

En somme, ce Live at the Royal Albert Hall est un très bon survol de la carrière du trio, et une belle démonstration de ce que savait faire ELP en public. Un bon témoignage d’un groupe unique !

Plus d'information sur http://www.emersonlakepalmer.com


GROUPES PROCHES:
KING CRIMSON, IZZ, KOTEBEL, SBB, NEXUS, DRUCKFARBEN, SYNDONE, LITTLE TRAGEDIES, EGG, GLASS

LISTE DES PISTES:
01. Karn Evil 9 (1st Impression, Pt2) - 01:45
02. Tarkus (medley ) 09:33
03. Knife Edge - 05:27
04. Paper Blood - 04:10
05. Romeo & Juliet - 03:41
06. Creole Dance - 03:17
07. Still ... You Turn Me On - 03:18
08. Lucky Man - 04:38
09. Black Moon - 06:33
10. Pirates - 13:23
11. Finale (medley) 14:41


FORMATION:
Carl Palmer: Batterie
Greg Lake: Chant / Guitares / Basse
Keith Emerson: Claviers


TAGS:
Live, Concept-album, 80's
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC ELP
DERNIERE ACTUALITE
Décès de Greg Lake
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ELP
 
DERNIER ARTICLE
Hommage à celui qui du Steinway au Hammond et au Moog a le mieux synthétisé l'esprit claviers...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant ELP
 
NOTES
 
4/5 (1 avis)
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT ELP
 
ELP_In-The-Hot-Seat In The Hot Seat (1994)
VICTORY / ROCK PROGRESSIF
ELP_Live-At-The-Royal-Albert-Hall Live At The Royal Albert Hall (1993)
VICTORY / ROCK PROGRESSIF
ELP_Black-Moon Black Moon (1992)
MANTICORE / ROCK PROGRESSIF
ELP_Emerson-Lake--Powell Emerson, Lake & Powell (1986)
POLYDOR / ROCK PROGRESSIF
ELP_Love-Beach Love Beach (1978)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
ELP_Works-I Works I (1977)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
ELP_Works-II Works II (1977)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
ELP_Welcome-Back-My-Friends-To-The-Show-That- Welcome Back, My Friends, To The Show That Never Ends (1974)
MANTICORE / ROCK PROGRESSIF
ELP_Brain-Salad-Surgery Brain Salad Surgery (1973)
CASTLE / ROCK PROGRESSIF
ELP_Trilogy Trilogy (1972)
CASTLE / ROCK PROGRESSIF
ELP_Pictures-At-An-Exhibition Pictures At An Exhibition (1972)
ISLAND / ROCK PROGRESSIF
ELP_Tarkus Tarkus (1971)
A&M / ROCK PROGRESSIF
ELP_Elp Elp (1970)
CASTLE / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019