MW / Accueil / Chroniques / MIKE OLDFIELD: Guitars
GROUPE/AUTEUR:

MIKE OLDFIELD

(ROYAUME UNI)

TITRE:
GUITARS
ANNEE PARUTION:
1999
LABEL:
WARNER
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
""
TONYB - 27.01.2010 -
En cette fin de millénaire, et alors qu'il s'apprête à célébrer le changement tant attendu par toute la planète par une performance live à Berlin précédée de peu par la sortie d'un album spécialement conçu pour l'occasion (The Millenium Bell), Mike Oldfield s'offre une parenthèse en publiant un album plutôt singulier, hommage à son instrument de prédilection, puisque toutes, absolument toutes les sonorités présentes sur les 10 compositions de Guitars sont issues de … guitares ou samples de guitares, y-compris les percussions.

Exercice de style ? Besoin de s'accorder une parenthèse dans l'agitation frénétique qui secoue la planète ? Toujours est-il que cet album entièrement instrumental commence tout en douceur, avec un Muse à la guitare acoustique, sur lequel le Maître nous distille une de ces mélodies cristallines dont il a le secret. L'album se clôturera de la même façon, en douceur avec From the Ashes qui rappellera les fameuses faces B des 45T des années 70-80 (on pense ici par exemple à Afghan).

Et entre ces deux titres ? Si j'étais Monsieur Météo, je dirais alternance d'éclaircies et de passages nuageux teintés d'orage. Mike Oldfield nous ballade en effet entre les deux versants de son instrument, le côté acoustique classisant, et le volet électrique et ses sonorités reconnaissables entre mille, le tout au service de mélodies simples, malheureusement quelquefois répétitives.

Alors certes, comme dans toute œuvre du maestro, le passé ressurgit parfois. Non, je vous arrête tout de go, point de cloches tubulaires par ici. Par contre, une résurgence des guitares saturées d'Hergest Ridge vient titiller avec bonheur les oreilles sur la première partie du seul épic de l'album (Four Winds). Hélas, ce même titre est quelque peu terni par une dernière partie à la Ennio Morricone, pas très intéressante. Et cette alternance de chaud et froid va polluer la grande majorité de cet album... Pour un Out of Mind percutant à souhait, l'auditeur subira à l'inverse un Out of Sight interminable et soporifique.

Plus d'une décennie après sa sortie, je dois avouer que j'ai toujours du mal à poser un avis définitif sur cet album. Admiratif de la prouesse technique et de la qualité de réalisation de l'objet, je suis nettement moins enthousiaste quant à la valeur de ses compositions, qui nous l'avons dit, alternent le bon et le passable. La note sera donc du même tonneau : mi-figue, mi-raisin.

Plus d'information sur http://www.mikeoldfieldofficial.com/


GROUPES PROCHES:
MAGENTA, FROMUZ, US, KOMPENDIUM, XII ALFONSO, EUREKA, BEN CRAVEN, COLIN MASSON, ANTONIUS REX, WILLOWGLASS

LISTE DES PISTES:
01. Muse - 2:12
02. Cochise - 5:15
03. Embers - 3:51
04. Summit Day - 3:36
05. Out Of Sight - 3:48
06. B. Blues - 4:30
07. Four Winds - 9:32
08. Enigmatism - 3:32
09. Out Of Mind - 3:46
10. From The Ashes - 2:28


FORMATION:
Mike Oldfield: Guitares

TAGS:
Instrumental
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

REALMEAN - 29/09/2010 23:17:54
Hé bien, je suis en phase quasi exacte avec cette chronique. Sauf que la fin de "Four Winds" me plaît bien... un des passages où l'on ne s'ennuie pas trop ! comme quoi, les goûts et les couleurs...
Pour le reste, Tonyb a lu dans mes pensées ;-)
Y compris sur l'aspect de la perplexité: moi non plus, je ne sais pas quel crédit attribuer à cet album. 5,5/10, peut-être 6 ? En fait, rien n'est mauvais, mais rien n'est vraiment bon non plus.
C'est l'un des rares de ma CDthèque sur lequel j'ai fait mon cheminement en sens inverse: à la première écoute, je me suis dit qu'il avait du potentiel. Et puis finalement, pas tant que ça.
Pourtant, sa couleur 'guitaristique' aurait dû me plaire: ça sonne bien "Mike Oldfield" et une bonne moitié de l'album pourrait faire penser à des chutes de Tubular Bells III, lequel m'avait sidéré. Notamment: Cochise, Out of Sight, B Blues et surtout le début de Four Winds, qui tournent autour de l'excellent Outcast de TB III.
Mais le filon n'est sans doute pas exploité avec autant de brio, et la sauce en devient répétitive.

Une mention spéciale, pour moi aussi, concernant Out of Mind, qui ne manque pas de caractère. Mais dans l'ensemble, il manque un certain relief.
En conclusion, j'ai l'impression qu'on tourne un peu en rond, à l'image du symptomatique final From the Ashes, qui reprend pratiquement trait pour trait la plage n°3, Embers.
2174 8601
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC MIKE OLDFIELD
DERNIERE ACTUALITE
MIKE OLDFIELD: Return To Ommadawn
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant MIKE OLDFIELD
 
NOTES
 
2/5 (4 avis)
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT MIKE OLDFIELD
 
MIKE-OLDFIELD_Return-To-Ommadawn Return To Ommadawn (2017)
MERCURY / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Man-On-The-Rocks Man On The Rocks (2014)
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Beats Tubular Beats (2013)
EDEL / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Music-of-the-Spheres Music of the Spheres (2008)
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Light--Shade Light + Shade (2005)
MERCURY / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Art-In-Heaven-Live-In-Berlin Art In Heaven (Live In Berlin) (2003)
WARNER / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-03 Tubular Bells 2003 (2003)
WARNER / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tres-Lunas Tres Lunas (2002)
WEA / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Guitars Guitars (1999)
WARNER / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Millenium-Bell The Millenium Bell (1999)
WARNER / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-III Tubular Bells III (1998)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Voyager Voyager (1996)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Songs-Of-Distant-Earth The Songs Of Distant Earth (1994)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-II Tubular Bells II (1992)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Heaven-s-Open Heaven's Open (1991)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Amarok Amarok (1990)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Earth-Moving Earth Moving (1989)
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Islands Islands (1987)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Complete The Complete (1985)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Discovery Discovery (1984)
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_The-Killing-Fields The Killing Fields (1984)
VIRGIN / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Crises Crises (1983)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Five-Miles-Out Five Miles Out (1982)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_QE2 QE2 (1980)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Platinum Platinum (1979)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Exposed Exposed (1979)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Incantations Incantations (1978)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Orchestral-Tubular-Bells The Orchestral Tubular Bells (1975)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Ommadawn Ommadawn (1975)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Hergest-Ridge Hergest Ridge (1974)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells Tubular Bells (1973)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019