MW / Accueil / Chroniques / KAMELOT: The Fourth Legacy

KAMELOT: THE FOURTH LEGACY (2000)


ALBUM - NOISE - METAL MELODIQUE - LYNOTT - 05.02.2010
"Ce « The Fourth Legacy » ouvrira la voie qui conduira Kamelot à la notoriété"

5/5
GROUPES PROCHES :
STRATOVARIUS, SONATA ARCTICA, CONCEPTION, ADAGIO, ALMAH, DARK MOOR, PYRAMAZE, VISION DIVINE, SERENITY

TRACKS :

01. New Allegiance - 0:55, 02. The Fourth Legacy - 4:56, 03. Silent Goddess - 4:16, 04. Desert Reign - 1:39, 05. Nights Of Arabia - 5:26, 06. The Shadow Of Uther - 4:45, 07. A Sailorman's Hymn - 4:06, 08. Alexandria - 3:54, 09. The Inquisitor - 4:35, 10. Glory - 3:42, 11. Until Kingdom Come - 4:12, 12. Lunar Sanctum - 5:57

FORMATION :
Casey Grillo (Batterie), Glenn Barry (Basse), Oliver Palotai (Claviers), Roy Khan (Chant), Thomas Youngblood (Guitares)

TAGs :
Accessible / FM, Epique
Voilà donc que me revient l’honneur de chroniquer le 4ème album de Kamelot, l’opus de la consécration, celui qui leur a permis de passer de la Ligue 2 à la Ligue 1 du Métal Mélodique tendance Symphonique. D’aucuns avanceront que la pochette très attirante est la raison majeure du succès de cette production. Laissons ces primaires personnages à leurs obsessions coupables et concentrons-nous sur le livret où la sylphide dénudée de la pochette apparait en plus gros plan… Non, je m’égare, je reprends… Concentrons-nous plutôt sur les douze titres de cette galette qui pourraient passer pour des travaux d’Hercule tant une force peu commune s’en dégage.

Le travail d’un chroniqueur est souvent délicat, il se complique parfois quand son attention doit se porter sur un album ancien qu’il connait particulièrement bien et qui lui a férocement plu. En effet, dans ces grands moments de solitude, il est confronté à la difficulté d’exprimer clairement ce qui l’a tant accroché. Je vais donc tenter dans un premier temps de lister les aspects marquants de celui-ci afin, au final, d’oser une explication sensée.

Tout d’abord, il est indéniable que l’écriture de « The Fourth Legacy », la composition des morceaux donc, a gagné en maturité. Kamelot a plus de choses à dire et ça s’entend. L’explication majeure provient, car il ne peut s’agir d’une coïncidence, de la participation de Khan, le vocaliste de la troupe, aux travaux de conceptualisation. Il se contentait de placer ses vocalises sur « Siege Perilous » l’album précédant, marquant déjà une progression de la qualité des morceaux, mais là, c’est un palier supplémentaire qu’a pu franchir le groupe grâce à sa participation encore plus active.

Notre attention est également attirée par le côté classieux des titres, empreints fréquemment d’une emphase séduisante évitant le piège de la grandiloquence prêtant souvent à sourire lorsqu’on pénètre dans ces contrées musicales puissamment symphoniques. Le quatuor à cordes venant en appui du groupe est lui aussi un élément accrocheur de cet opus, les violons accentuant certaines envolées mélodieuses en leur donnant une patine classique du plus bel effet. Enfin, un autre élément marquant peut être mis au crédit de la diversité des ambiances musicales proposées. En effet, nous avons le loisir de passer, aussi prestement qu’un denier passe de votre poche à celle du Trésor Public, d’une région du monde ou d’une époque à une autre.

Ainsi, nous voyageons dans l’Occident à la fin du VIIIe siècle avec les chants grégoriens du puissamment mélodieux titre éponyme et sa sortie de break tonitruante portée par un riff tourbillonnant et un solo compulsif. Nous embarquons pour une croisière vers le Moyen Orient avec le phénoménalement épique « Nights of Arabia » où les cieux des mille et une nuits s’empourprent devant tant de maestria mélodique. Nous voguons vers les rivages gallois avec le furieusement folklorique « The Shadow of Uther » pour accompagner, avec une mélodie d’une magnificence jouissive, Uther Pendragon roi légendaire de ces contrées, puis vers l’Irlande avec la somptueuse ballade (ce titre est inoubliable) « A Sailorman's Hymn » dans laquelle Khan, accompagné de voix féminines qui s’entremêlent, nous propose une prestation éblouissante. Nous sommes transportés à Alexandrie, trois siècles avant JC, aux côtés de son concepteur Alexandre le Grand grâce à l’ondoyant « Alexandria » et pour finir nous faisons route vers Jérusalem avec la très douce ballade médiévale « Glory » qui nous charme avec sa guitare sèche et son violon.

Voilà, toutes ces particularités, tous ces voyages font que ce disque est à classer dans une alcôve particulière de votre discothèque à moins que ce ne soit la production tonitruante de Sascha Paeth et Miro, la voix de Khan qui rappelle celle de Geoff Tate, la batterie explosive de Casey Grillo, les voix féminines, la flûte de « Desert Rain », la contrebasse de « Nights of Arabia »... Ou bien la pochette...

En 2000, la KamTV n’était pas née, mais ce « The Fourth Legacy » ouvrira la voie qui conduira Kamelot à une notoriété certaine qui lui permettra cette petite fantaisie sur YouTube. Ici : http://www.youtube.com/user/kamelotofficial


Plus d'informations sur http://www.kamelot.com
JIVES - 05.02.2010
Tout à fait d'accord avec la chronique. Il n'ont d'ailleurs de mon point de vue pas fait aussi bien depuis.

EN RELATION AVEC KAMELOT
DERNIERE ACTUALITE
KAMELOT : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant KAMELOT
 
DERNIERE CHRONIQUE
5
The Shadow Theory (2018)
En grande forme, Kamelot signe un disque riche en mélodies fortes sans négliger sa facette heavy.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant KAMELOT
ALBUMS CONSEILLES
  • DARK-MOOR_Autumnal DARK MOOR
    Autumnal (2009)
    SCARLET RECORDS - METAL MELODIQUE

    4
  • DARK-MOOR_Ars-Musica DARK MOOR
    Ars Musica (2013)
    SCARLET RECORDS - METAL MELODIQUE

    4
  • CONCEPTION_Parallel-Minds CONCEPTION
    Parallel Minds (1994)
    NOISE - METAL PROGRESSIF

    4
  • CONCEPTION_Flow CONCEPTION
    Flow (1997)
    NOISE - METAL PROGRESSIF

    5
  • ADAGIO_Life ADAGIO
    Life (2017)
    AUTRE LABEL - METAL MELODIQUE

    5
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4.1/5 (7 avis)
LECTEURS : 4.5/5 (6 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT KAMELOT
 
KAMELOT_The-Shadow-Theory The Shadow Theory (2018)
NAPALM RECORDS - METAL MELODIQUE

5
KAMELOT_Haven Haven (2015)
NAPALM RECORDS - METAL MELODIQUE

4
KAMELOT_Silverthorn Silverthorn (2012)
SPV STEAMHAMMER - METAL MELODIQUE

4
KAMELOT_Poetry-For-The-Poisoned Poetry For The Poisoned (2010)
EDEL - METAL MELODIQUE

2
KAMELOT_Ghost-Opera Ghost Opera (2007)
SPV STEAMHAMMER - METAL MELODIQUE

2
KAMELOT_One-Cold-Winter-s-Night One Cold Winter's Night (2006)
SPV STEAMHAMMER - METAL MELODIQUE

4
KAMELOT_The-Black-Halo The Black Halo (2005)
SPV STEAMHAMMER - METAL MELODIQUE

4
KAMELOT_Epica Epica (2003)
NOISE - METAL MELODIQUE

5
KAMELOT_Karma Karma (2001)
NOISE - METAL MELODIQUE

4
KAMELOT_The-Fourth-Legacy The Fourth Legacy (2000)
NOISE - METAL MELODIQUE

5
KAMELOT_Siege-Perilous Siege Perilous (1998)
NOISE - HEAVY METAL

3
KAMELOT_Dominion Dominion (1997)
NOISE - HEAVY METAL

2
KAMELOT_Eternity Eternity (1995)
NOISE - HEAVY METAL

1
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2019