MW / Accueil / Chroniques / PBII: Plastic Soup
GROUPE/AUTEUR:

PBII

(HOLLANDE)

TITRE:
PLASTIC SOUP
ANNEE PARUTION:
2010
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
""
TONYB - 09.03.2010 -
Pour les historiens du néo-prog à la sauce batave, PBII, qui publie ici son premier album, n'est pourtant pas un groupe inconnu, puisqu'il succède au défunt Plackband, groupe déjà ancien et auteur de deux albums studio au début des années 2000, passés globalement inaperçus dans le foisonnement de cette scène aux Pays-Bas.
Début 2008, 3 membres de ce défunt groupe décident de reprendre l'aventure en s'adjoignant les services d'un nouveau bassiste, tout en souhaitant donner une nouvelle orientation musicale au groupe.
Plastic Soup est donc le fruit attendu depuis 2 ans de cette nouvelle mouture qui, à l'instar de son prédécesseur, va tout de même évoluer dans un univers majoritairement néo-progressif.

Et effectivement, à l'écoute de Book Of Changes, difficile de renier les racines et l'appartenance à la scène "locale". Durant les 8'30 de cette première plage, tous les standards du néo sont déclinés : claviers aux sonorités modernes et cristallines, soli savoureux de guitare, mélodie percutante, et des références plus que visibles. On pense notamment à Marillion période "Season's End", ou encore à Arena ou Edgon Heath … Rien de bien neuf, mais le tout est tellement bien réalisé que le plaisir d'écoute en est immédiat.
Et puis, petit à petit, au fil des plages, PBII fait évoluer son propos de base et s'aventure dans des univers plus ardus, moins balisés et en tout cas beaucoup plus personnels.

C'est ainsi que le percutant In The Arms Of A Gemini introduit un style résolument moderne, aux sonorités trafiquées juste ce qu'il faut, le tout soutenu par une basse alerte. Celle-ci est également fortement mise en valeur dans Criticize.
Le métal est également de la partie, et même si ce n'est pas forcément dans ces passages que votre serviteur y trouve le plus de plaisir, il est intéressant de noter la (légère) prise de risque du groupe, cherchant à sortir régulièrement des sentiers battus et rebattus du néo. Et c'est ainsi que des influences world et jazz viennent se glisser dans des compositions comme Fata Morgana et son propos orientalisant, ou encore l'ovni Ladrillo et sa guitare andalouse, dont on peine toutefois à comprendre sa place dans le propos global.
Alors certes, PBII nous fournit également quelques passages plus caricaturaux, telle cette première partie de Living By The Dice, pâle imitation genesienne durant 3'30 … mais c'est pour mieux rebondir dans la suite du morceau avec une montée en puissance et une mélodie jubilatoires.

Largement supérieur aux productions de la première version du groupe, Plastic Soup nous présente un groupe qui tente de dépoussiérer le néo-prog en lui insufflant une bonne dose de modernité, tout en en conservant les bases et les références. A l'opposé de leurs compatriotes de Flamborough Head ou Leap Day qui se complaisent trop souvent dans une unité de style lassante, PBII ose sortir des sentiers battus, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat est franchement convaincant.

Plus d'information sur http://www.pb2.nl/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
YES, MARILLION, GENESIS, ARENA, PALLAS, SILHOUETTE

LISTE DES PISTES:
01. Book Of Changes (8:33)
02. In The Arms Of A Gemini (7:02)
03. Ladrillo (2:18)
04. Loneliness (8:42)
05. The Great Pacific Garbage Patch (12:49)
06. Criticize The Critics (6:08)
07. It's Your Life (4:44)
08. Fata Morgana (3:57)
09. Living By The Dice (8:39)
10. Cradle To Cradle (6:21)


FORMATION:
Harry den Hartog: Basse
Michel Van Wassem : Chant / Claviers
Ronald Brautigam: Guitares
Tom van der Meulen: Batterie


TAGS:
Neo, Symphonique
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

ABADDON - 12/03/2010 07:38:52
Sur les premiers titres, j’ai retrouvé le même plaisir d’écoute immédiat à ce Plastic Soup que sur le dernier album de No Name (Four) : bien structuré, des mélodies imparables, et une belle qualité des sonorités. Mais PBII va plus loin que ses collègues luxembourgeois : plus pêchu, plus varié, tous les éléments se combinent heureusement. Bon, la musique n’étincelle pas d’originalité et le chanteur, à la mode batave, a tendance à en faire un peu trop dans le registre canaille (surtout sur les premiers titres), mais ce sont des détails par rapport à la satisfaction qu’apporte l’écoute de l’album. Félicitations particulières à Harry den Hartog qui, à la basse, apporte un dynamisme plus qu’appréciable.
629 7625
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC PBII
 
NOTES
 
3.7/5 (3 avis)
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT PBII
 
PBII_Rocket Rocket (2017)
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
PBII_1000-Wishes-Live 1000 Wishes Live (2013)
FREIA / ROCK PROGRESSIF
PBII_1000-Wishes 1000 Wishes (2013)
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
PBII_Plastic-Soup Plastic Soup (2010)
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019