MW / Accueil / Chroniques / ALICE COOPER: Flush The Fashion
Le 31.05.2010 par NESTOR
GROUPE/AUTEUR:

ALICE COOPER

(ETATS UNIS)

TITRE:
FLUSH THE FASHION
ANNEE PARUTION:
1980
LABEL:
WARNER
GENRE:
ROCK ALTERNATIF
""
Avec "Flush The Fashion" débute la période la plus trouble, du point de vue artistique, d’Alice Cooper. Après un "From The Inside" bourré de qualités mais commercialement très décevant, le groupe opère un profond changement d’orientation musicale. Terminées les ambiances intimistes et les musiques pompeuses, Alice décide de prendre en marche le train de la dernière mode du moment (la New-Wave), en se lançant dans une tentative assez pathétique de modernisation de sa musique.

A l’image du relookage de son nom qui devient Alice Cooper’80 sur la pochette de ce disque (comme pour s’auto-convaincre qu’il est toujours d’actualité ?), il incorpore de larges louches de synthétiseurs dans ses compositions et raccourcit considérablement la durée des titres (la moyenne est proche de 2 minutes 50), dans l’espoir de les voir diffuser en radio. Alice semble, cette fois-ci, vraiment au bout du rouleau et ne plus savoir que faire pour relancer sa carrière.

Il fait alors appel à Roy Thomas Baker, producteur du dernier album du groupe The Cars qui, oh surprise, vient tout juste d'atteindre la 3ème position des charts US (décidément, ce philanthrope d’Alice ne nous déçoit jamais). L’empreinte de Baker est plus que prégnante, et le résultat est un mélange assez maladroit du sens de la mélodie d’Alice Cooper et des sonorités synthétiques alors en vogue. De manière assez symbolique et ironique, le premier titre de "Flush The Fashion" est une reprise d’un groupe nommé The Music Machine. Cela résume bien l’orientation que tente de prendre le groupe en s’inspirant des groupes New-Wave de l’époque.

Le résultat se révèle être… assez décevant. Les compositions sont faibles, l’orchestration poussive, et l’inspiration ne semble jamais avoir été invitée à la conception de cet album. Tout au plus peut-on trouver quelques attraits aux riffs de "Clones", à l’ambiance stupide et cocasse d’"Aspirin Damage", et à un "Leather Boots", très court, mais très réussi. Restent les textes, mélange d’humour cynique, de provocation et d’introspection, qui sont comme toujours chez Alice Cooper, d’un très bon niveau.

Vraiment pas de quoi fouetter un chat, mais comme une mauvaise nouvelle est souvent contrebalancée par une bonne, réjouissons-nous du fait que cet album soit le plus court de toute la carrière d’Alice Cooper. Comme quoi, cet homme n’est pas foncièrement mauvais…

Plus d'information sur http://www.alicecooper.com/


GROUPES PROCHES:
THE BEATLES, THE WHO, LORDI, WEDNESDAY 13, ANTONIUS REX, MAGIC PIE, TRAUMATISME, MURDERDOLLS, BLOODHOOK, FIVE FINGER DEATH PUNCH

LISTE DES PISTES:
01. Talk Talk - 02:09
02. Clones (we're All) - 03:03
03. Pain - 04:06
04. Leather Boots - 01:35
05. Aspirin Damage - 02:57
06. Nuclear Infected - 02:14
07. Grim Facts - 03:24
08. Model Citizen - 02:39
09. Dance Yourself To Death - 03:08
10. Headlines - 03:18


FORMATION:
Alice Cooper : Chant
Davey Johnstone: Guitares
Dennis Conway: Batterie
Flo & Eddie: Choeurs
Fred Mandel: Guitares / Claviers / Choeurs
Joe Pizzulo: Choeurs
John Lopresti: Basse
Mark Volman: Choeurs


TAGS:
80's
 productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id
 

ADRIANSTORK le 24/02/2015 14:46:46
Alice Cooper'80 est au fond du trou, et accouche dans la souffrance inconsciente (voilée par les vapeurs de gin et de poudre blanche sur fond vert) d'un Flush the fashion qui a pour une fois mis d'accord ses fans et ses détracteurs. Pourtant, il serait faux de considérer cet album sans observer avec plus d'attention les progressions discographiques de Vincent Furnier. Tout comme Gentle Giant (hein Gentle Giant dans une chronique d'Alice Cooper), ce dernier subissait des pressions de sa maison de disque et avait besoin d'un hit à tout prix pour passer en radio, et survivre. Alors, il s'adapte à son temps, empruntant à gauche et à droite, quelques chansons par-ici, beaucoup de synthés par là. Cet album nous offre un bon aperçu de la nature schizophrénique du shock horror master entre le rock agressif (Talk talk, Grim facts, Talk talk) et délires éthyliques (Leather boots, Aspirin Damage). Contre toute attente, Clones se placera dans le Top 40. Un album à réevaluer comme le chemin de Damas d'un artiste avant le chef d'oeuvre DaDa.
8831 17202
 
EN RELATION AVEC ALICE COOPER
DERNIERE ACTUALITE
ALICE COOPER en tournée française
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ALICE COOPER
 
DERNIERE CHRONIQUE
Paranormal (2017)
Alice Cooper prouve qu'à près de 70 ans son venin peut toujours faire mouche.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant ALICE COOPER
 
NOTES
 
2.5/5 (2 avis)
2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT ALICE COOPER
 
ALICE-COOPER_Paranormal Paranormal (2017)
EAR MUSIC - ROCK

ALICE-COOPER_Raise-The-Dead-Live-From-Wacken Raise The Dead Live From Wacken (2014)
U.D.R. - HARD ROCK

ALICE-COOPER_Welcome-2-My-Nightmare Welcome 2 My Nightmare (2011)
UNIVERSAL - HEAVY METAL

ALICE-COOPER_Alice-Does-Alice Alice Does Alice (2010)
AUTOPRODUCTION - HARD ROCK

ALICE-COOPER_The-Live-And-Crimes-Of-Alice-Coo The Live And Crimes Of Alice Cooper (2008)
RHINO RECORDS - HARD ROCK

ALICE-COOPER_Along-Came-A-Spider Along Came A Spider (2008)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK

ALICE-COOPER_Dirty-Diamonds Dirty Diamonds (2005)
SPITFIRE - HARD ROCK

ALICE-COOPER_The-Eyes-Of-Alice-Cooper The Eyes Of Alice Cooper (2003)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT - HARD ROCK

ALICE-COOPER_Dragontown Dragontown (2001)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT - METAL INDUSTRIEL

ALICE-COOPER_Brutal-Planet Brutal Planet (2000)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT - HEAVY METAL

ALICE-COOPER_A-Fistful-Of-Alice A Fistful Of Alice (1997)
EMI - HARD ROCK

ALICE-COOPER_Classiks Classiks (1995)
SONY BMG - HEAVY METAL

ALICE-COOPER_The-Last-Temptation The Last Temptation (1994)
EPIC - HARD ROCK/ -

ALICE-COOPER_Hey-Stoopid Hey Stoopid (1991)
EPIC - HEAVY METAL

ALICE-COOPER_The-Beast-Of-Alice-Cooper The Beast Of Alice Cooper (1989)
WARNER - HARD ROCK

ALICE-COOPER_Trash Trash (1989)
SONY BMG - HARD ROCK

ALICE-COOPER_Raise-Your-Fist-And-Yell Raise Your Fist And Yell (1987)
MCA - HEAVY METAL

ALICE-COOPER_Constrictor Constrictor (1986)
GEFFEN - HEAVY METAL

ALICE-COOPER_Freak-Out Freak Out (1985)
AUTOPRODUCTION - ROCK

ALICE-COOPER_DaDa DaDa (1983)
WARNER - ROCK

ALICE-COOPER_Zipper-Catches-Skin Zipper Catches Skin (1982)
WARNER - ROCK ATMOSPHERIQUE

ALICE-COOPER_Special-Forces Special Forces (1981)
WARNER - ROCK

ALICE-COOPER_Flush-The-Fashion Flush The Fashion (1980)
WARNER - ROCK ALTERNATIF

ALICE-COOPER_From-The-Inside From The Inside (1978)
WARNER - ROCK ATMOSPHERIQUE

ALICE-COOPER_The-Alice-Cooper-Show The Alice Cooper Show (1977)
WARNER - ROCK ATMOSPHERIQUE

ALICE-COOPER_Lace-And-Whiskey Lace And Whiskey (1977)
WARNER - ROCK

ALICE-COOPER_Goes-To-Hell Goes To Hell (1976)
WARNER - AUTRES

ALICE-COOPER_Welcome-To-My-Nightmare Welcome To My Nightmare (1975)
WARNER - ROCK

ALICE-COOPER_Alice-Cooper-s-Greatest-Hits Alice Cooper's Greatest Hits (1974)
WARNER - ROCK

ALICE-COOPER_Muscle-Of-Love Muscle Of Love (1973)
WARNER - HARD ROCK

ALICE-COOPER_Billion-Dollar-Babies Billion Dollar Babies (1973)
MONUMENTUM - A.O.R.

ALICE-COOPER_School-s-Out School's Out (1972)
WEA - ROCK

ALICE-COOPER_Love-It-To-Death Love It To Death (1971)
WARNER - ROCK

ALICE-COOPER_Killer Killer (1971)
WARNER - HARD ROCK

ALICE-COOPER_Easy-Action Easy Action (1970)
RHINO RECORDS - HARD ROCK

ALICE-COOPER_Pretties-For-You Pretties For You (1969)
WARNER - ROCK

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019