MW / Accueil / Chroniques / DEW-SCENTED: Invocation

DEW-SCENTED: INVOCATION (2010)


ALBUM - METAL BLADE RECORDS - THRASH - VAL - 14.06.2010
""

4/5
GROUPES PROCHES :
KREATOR, SLAYER, DESTRUCTION, SODOM, CATARACT

TRACKS :

01. Downfall (instrumental) - 01:47, 02. Arise From Decay - 04:38, 03. The Invocation - 03:38, 04. Have No Mercy On Us - 04:37, 05. Artificial Life - 03:45, 06. Condemnation - 03:05, 07. Totem (instrumental) - 01:06, 08. Torn To Shreds - 03:48, 09. Revel In Contempt - 04:01, 10. A Critical Mass - 04:43, 11. Global Hysteria - 04:29, 12. Slaves Of Consent - 06:19

FORMATION :
Alexander Pahl (Basse), Leif Jensen (Chant), Marc-Andree Dieken (Batterie), Martin Walczak (Guitares), Michael Borchers (Guitares)

TAGs :
Chant hurlé
C'est devenu une tradition : tous les deux ou trois ans, les agités teutons de Dew-Scented reviennent nous étourdir les tympans avec un album dont le titre commence toujours par un I. Nous n'avions pas eu de leurs nouvelles depuis 2007, et un Incinerate en demi-teinte qui, s'il fut le prélude à plusieurs tournées européennes, ne marqua pas les esprits autant que certains de ses illustres prédécesseurs, tels Impact, en 2003, qu'une production excessive et des relents death metal avaient porté aux nues du metal extrême. C'est d'ailleurs suite à ce semi-échec que le line-up fut revu et corrigé en profondeur : au programme de ce nouvel opuscule, rien de moins qu'une nouvelle paire de guitaristes et un nouveau batteur ! Et loin de révolutionner le son du groupe, ce changement n'est au final que superficiel, les survivants Pahl et Jensen s'évertuant à entériner un thrash metal mâtiné de death et de hardcore dont la surprise est tristement absente. En effet, et cela saute aux oreilles dès la première écoute : Dew-Scented n'a clairement aucune intention de modifier son apparence sonore. En dépit de compositions relativement moins énervées que par le passé (deux brefs instrumentaux font même office de plages d'introduction/transition), et d'une production plus naturelle, plus organique qu'auparavant, le headbanger lambda ne sera probablement pas étonné une seconde par ce qu'il entend. Riffs acérés mais classiques, mosh parts occasionnelles pour dynamiter la rythmique, solis débiles et raclements glaireux d'un Jensen en grande forme : la recette est désormais bien connue... Mais cependant, se montre toujours aussi efficace !

Car malgré une redondance manifeste et des clichés pas toujours agréables, on se laisse rapidement entraîner par l'énergie de ce nouvel album, sa vivacité permanente, son envie de faire se secouer les chevelures. On regrettera simplement que le tandem Worchers/Walczak ne soit pas plus animé, lorgnant trop souvent vers le ralentissment slayeresque déjà entendu mille fois ou vers l'efficacité facile d'un riff bien syncopé. Oh, ils ne sont pas ridicules, loin de là, mais la performance épileptique de leurs prédécesseurs laisse des traces ardues à oblitérer. La même remarque sera adressée à Dieken, technique, précis et puissant, mais qui ne désarçonne jamais et se contente d'enfiler les plans comme des perles sur le fil de notre ennui, qui va grandissant.

N'exagérons toutefois pas outre-mesure : Invocation est avant tout un retour en force, qui fait oublier en un peu plus de 45 minutes quelques années de vaches maigres pour le groupe allemand. Le nouveau line-up aura fort à faire pour se hisser à la hauteur de l'ancien, et il faudra surtout aligner du tube en puissance et pas simplement du "bon morceau" pour convaincre sur la durée, mais ce cru 2010 est au final très satisfaisant pour qui choisira de ne pas se montrer trop exigeant. Costaud, carré (trop, peut-être ?), il comporte quelques passages vraiment excellents : les breaks centraux de "Arise From Decay" ou "Condemnation", les intros surpuissantes de "Artificial Life" ou "Reveal In Contempt"... Malheureusement, cela ne suffit pas et il faut admettre que l'on était en droit d'attendre davantage de Dew-Scented après presque 20 ans de carrière.

Un disque solide, qui manque de punch et d'originalité mais possède malgré tout les éléments attendus par les fans déçus des livraisons précédentes, redonnant espoir pour l'avenir. Une impression globalement positive, donc, qu'il faudra confirmer dans un an ou deux !


Plus d'informations sur http://www.dew-scented.net
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC DEW-SCENTED
DERNIERE ACTUALITE
DEW-SCENTED annonce sa séparation
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant DEW-SCENTED
 
DERNIER ARTICLE
Pour son édition 2016, le Chaulnes Metal Fest a mitonné une belle affiche riche et variée pour satisfaire les amateurs de death et de thrash tout comme les amateurs de heavy métal plus traditionnel.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant DEW-SCENTED
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Invocation (2010)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant DEW-SCENTED
ALBUMS CONSEILLES
  • KREATOR_Gods-Of-Violence KREATOR
    Gods Of Violence (2017)
    NUCLEAR BLAST - THRASH

    4
  • SLAYER_South-Of-Heaven SLAYER
    South Of Heaven (1988)
    DEF JAM RECORDINGS - THRASH

    4
  • SLAYER_Show-No-Mercy SLAYER
    Show No Mercy (1983)
    METAL BLADE RECORDS - THRASH

    4
  • CATARACT_Killing-The-Eternal CATARACT
    Killing The Eternal (2010)
    METAL BLADE RECORDS - METALCORE

    3
  • KREATOR_Coma-Of-Souls KREATOR
    Coma Of Souls (1990)
    NOISE - THRASH

    5
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3.7/5 (3 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT DEW-SCENTED
 
DEW-SCENTED_Invocation Invocation (2010)
METAL BLADE RECORDS - THRASH

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018