MW / Accueil / Chroniques / ALICE COOPER: Welcome To My Nightmare
GROUPE/AUTEUR:

ALICE COOPER

(ETATS UNIS)

TITRE:
WELCOME TO MY NIGHTMARE
ANNEE PARUTION:
1975
LABEL:
WARNER
GENRE:
ROCK
""
NESTOR - 23.08.2010 -
« Welcome To My Nightmare » est le premier album solo de Vincent FURNIER, dit Alice COOPER. A partir de 1975, ce nom n’est plus celui d’un groupe mais celui d’un artiste solo. Alice conservera toutefois certains éléments de son passé à commencer par le partenariat avec le Producteur Bob EZRIN. Il fait également appel aux guitaristes Dick WAGNER et Steve HUNTER qui apparaissaient brièvement sur « Muscle Of Love ». Pour la petite histoire, ces deux derniers ont à cette époque participé à l’album « Berlin » de Lou REED avec Bob EZRIN à la production…

S’il y a un domaine où Alice cherche à s’affranchir de son passé (ou pour être plus juste, à pousser encore plus loin les choses), c’est bien le côté théâtral et scénique de sa musique. En effet, avec ce 8ème album il propose un concept album basé autour de l’histoire de Steven, un enfant confronté à ses propres cauchemars dont il ne parvient plus à se dépêtrer, englué qu’il est entre fiction et réalité. Les 3 derniers titres du disque constituent d’ailleurs un ensemble axé uniquement sur ce sujet.
Les chansons sont conçues pour donner lieu à une interprétation scénique la plus théâtrale et la plus délirante possible. La tournée qui suit donnera lieu à une débauche de moyens et verra Alice mettre en scène les morceaux de cet album dans un décor où se mêlent araignées, géants, monstres et machines de torture…

Au niveau musical on évolue toujours dans un Rock mâtiné d’influences Hard Rock Psychédéliques. Cependant, de nombreuses petites touches plus originales préfigurent déjà les digressions (Cabaret, variété, Grand guignol…) dont Alice sera coutumier quelques années plus tard. C’est notamment le cas avec « Steven » durant lequel il adopte une voix enfantine, posé sur un piano lancinant que rejoignent une orchestration de type classique. Ce morceau, assez simple musicalement et vocalement, est habité par une ambiance toute particulière née de l’alternance de passages inquiétants et paisibles. « Some Folks » pousse encore plus loin cette logique avec une ambiance de type Cabaret jazzy (cuivres, sifflements, chœurs à go-go…) qui bascule soudainement dans la folie débridée par l’entremise de guitares acérées et d’un chant dément. Un très grand moment. Autre innovation, Alice COOPER obtient avec « Only Woman Bleed » son premier succès avec un slow. Cela le poussera a retenter l’expérience dans la quasi-totalité de ses albums suivants. Sa voix apparait très pure, un peu comme à ses débuts. Il ne la force que très rarement et adopte une sobriété qui sied à merveille au thème abordé ; les violences domestiques dont les femmes peuvent êtres victimes. Un très grand moment...

Encore plus que sur « Steven », certains titres, ne sont basés que sur l’ambiance qu’ils dégagent et sur le récit qu’ils étayent. Ainsi « Years Ago » n’a pour autre objectif que de plonger l’auditeur dans un univers mi féérique, mi cauchemardesque. Le tempo est très lent, l’ambiance éthérée. Steven discute avec lui-même alors que des voix plus ou moins compréhensibles tapissent le fond sonore. Si l’intérêt musical est des plus limités, ce morceau contribue grandement à la mise en place d’une ambiance et d’une saveur toute particulière. Cela est encore plus le cas avec « Black Widow » qui débute par une longue déclamation de l’acteur de films d’horreur des années 60, Vincent PRICE. Celui-ci, avec une voix qui bascule du guilleret vers un ton de plus en plus menaçant puis carrément dément, décrit sa fascination pour les arachnides, avant que le morceau, excellent, ne débute réellement. L’acteur accompagnera Alice COOPER dans la tournée qui suivra. Pour la petite histoire, c’est lui qui est l’auteur du rire sardonique final dans le « Thriller » de M. JACKSON et qui apparait dans le « Number Of The Beast » d’IRON MAIDEN.

Les morceaux les plus aboutis sont indéniablement « Department Of Youth », « Only Woman Bleed » et « Black Widow », le Rock « Cold Ethyl » (qui est né d’une fusion de « Refrigerator Heaven » présent sur Easy Action » et de « I love The Dead » que l’on trouve sur « Billion Dollar Babies »), et enfin le touffu et jouissif « Some Folk ». Attention ! La musique n’est qu’un des éléments de réussite de ce disque. En effet, « Welcome To My Nightmare » est un album lugubre et inquiétant, qui vaut autant pour l’ambiance qu’il dégage que pour les très bons titres qu’il contient. C’est également un disque très sérieux, très cohérent, dans lequel les digressions servent réellement le propos de l’histoire ici narrée à l’exception peut être de l’incompréhensible « Years Ago »), ce qui est assez rare chez Alice COOPER qui est souvent adepte de la provocation et de l’expérimentation gratuite. La maitrise est totale, et si les guitares sont encore un peu timides, le chanteur se taille la part du lion en nous dévoilant une palette de tonalités et d’ambiances vocales impressionnante.

Un peu à la surprise de Vincent FURNIER, l’album rencontrera un énorme succès aux USA, ce qui scellera définitivement l’avenir d’Alice COOPER en tant que groupe. Ce qui n’était qu’une tentative d’émancipation, devient un projet fiable et permanent. Au niveau artistique, « Welcome To My Nightmare » constitue sans aucun doute un des sommets de la carrière du chanteur. Il fera d’ailleurs plusieurs fois référence à ce disque, et notamment au personnage de Steven. Ce sera le cas sur les albums « Hey Stoopid », « Raise Your Fist And Yell » et « Along Came A Spider ». Preuve que ce disque est une des pierres angulaires de la discographie d’Alice COOPER...

Plus d'information sur http://www.alicecooper.com/


GROUPES PROCHES:
THE BEATLES, THE WHO, LORDI, WEDNESDAY 13, ANTONIUS REX, MAGIC PIE, TRAUMATISME, MURDERDOLLS, BLOODHOOK, FIVE FINGER DEATH PUNCH

LISTE DES PISTES:
01. Welcome To My Nightmare - 05:19
02. Devil's Food- 03:38
03. The Black Widow - 03:37
04. Some Folks - 04:19
05. Only Women Bleed - 05:49
06. Department Of Youth - 03:18
07. Cold Ethyl - 02:51
08. Years Ago - 02:51
09. Steven - 05:52
10. The Awakening - 02:25


FORMATION:
Alice Cooper : Chant
Bob Ezrin: Claviers / Choeurs
Dick Wagner: Guitares / Choeurs
Johnny Badanjek: Batterie
Pentti "Whitey" Glan: Batterie
Steve Hunter: Guitares
Tony Levin: Basse
Vincent Price: Chant


TAGS:
Ballades, Concept-album, Opera Rock, 70's, Happy / Délirant, Expérimental, Jazzy, Oppressant, Psychédélique, Théatral
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC ALICE COOPER
DERNIERE ACTUALITE
ALICE COOPER : Nouvel EP en septembre
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ALICE COOPER
 
NOTES
 
4.2/5 (5 avis)
4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT ALICE COOPER
 
ALICE-COOPER_Paranormal Paranormal (2017)
EAR MUSIC / ROCK
ALICE-COOPER_Raise-The-Dead-Live-From-Wacken Raise The Dead Live From Wacken (2014)
U.D.R. / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Welcome-2-My-Nightmare Welcome 2 My Nightmare (2011)
UNIVERSAL / HEAVY METAL
ALICE-COOPER_Alice-Does-Alice Alice Does Alice (2010)
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
ALICE-COOPER_The-Live-And-Crimes-Of-Alice-Coo The Live And Crimes Of Alice Cooper (2008)
RHINO RECORDS / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Along-Came-A-Spider Along Came A Spider (2008)
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Dirty-Diamonds Dirty Diamonds (2005)
SPITFIRE / HARD ROCK
ALICE-COOPER_The-Eyes-Of-Alice-Cooper The Eyes Of Alice Cooper (2003)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Dragontown Dragontown (2001)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT / METAL INDUSTRIEL
ALICE-COOPER_Brutal-Planet Brutal Planet (2000)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT / HEAVY METAL
ALICE-COOPER_A-Fistful-Of-Alice A Fistful Of Alice (1997)
EMI / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Classiks Classiks (1995)
SONY BMG / HEAVY METAL
ALICE-COOPER_The-Last-Temptation The Last Temptation (1994)
EPIC / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Hey-Stoopid Hey Stoopid (1991)
EPIC / HEAVY METAL
ALICE-COOPER_The-Beast-Of-Alice-Cooper The Beast Of Alice Cooper (1989)
WARNER / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Trash Trash (1989)
SONY BMG / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Raise-Your-Fist-And-Yell Raise Your Fist And Yell (1987)
MCA / HEAVY METAL
ALICE-COOPER_Constrictor Constrictor (1986)
GEFFEN / HEAVY METAL
ALICE-COOPER_Freak-Out Freak Out (1985)
AUTOPRODUCTION / ROCK
ALICE-COOPER_DaDa DaDa (1983)
WARNER / ROCK
ALICE-COOPER_Zipper-Catches-Skin Zipper Catches Skin (1982)
WARNER / ROCK ATMOSPHERIQUE
ALICE-COOPER_Special-Forces Special Forces (1981)
WARNER / ROCK
ALICE-COOPER_Flush-The-Fashion Flush The Fashion (1980)
WARNER / ROCK ALTERNATIF
ALICE-COOPER_From-The-Inside From The Inside (1978)
WARNER / ROCK ATMOSPHERIQUE
ALICE-COOPER_The-Alice-Cooper-Show The Alice Cooper Show (1977)
WARNER / ROCK ATMOSPHERIQUE
ALICE-COOPER_Lace-And-Whiskey Lace And Whiskey (1977)
WARNER / ROCK
ALICE-COOPER_Goes-To-Hell Goes To Hell (1976)
WARNER / AUTRES
ALICE-COOPER_Welcome-To-My-Nightmare Welcome To My Nightmare (1975)
WARNER / ROCK
ALICE-COOPER_Alice-Cooper-s-Greatest-Hits Alice Cooper's Greatest Hits (1974)
WARNER / ROCK
ALICE-COOPER_Muscle-Of-Love Muscle Of Love (1973)
WARNER / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Billion-Dollar-Babies Billion Dollar Babies (1973)
MONUMENTUM / A.O.R.
ALICE-COOPER_School-s-Out School's Out (1972)
WEA / ROCK
ALICE-COOPER_Love-It-To-Death Love It To Death (1971)
WARNER / ROCK
ALICE-COOPER_Killer Killer (1971)
WARNER / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Easy-Action Easy Action (1970)
RHINO RECORDS / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Pretties-For-You Pretties For You (1969)
WARNER / ROCK
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019