MW / Accueil / Chroniques / PHIL COLLINS: Going Back
GROUPE/AUTEUR:

PHIL COLLINS

(ROYAUME UNI)

TITRE:
GOING BACK
ANNEE PARUTION:
2010
LABEL:
WARNER
GENRE:
ROCK
""
ABADDON - 15.10.2010 -
Voilà huit années que Phil Collins n’avait pas fait paraître un album solo (Testify). Avec ce Going Back, il ne signe aucune nouvelle composition, mais choisit de faire revivre des titres de la Motown, cette fameuse compagnie de disques dont faisaient partie, entre autres, Diana Ross, Marvin Gaye, The Tempations, Stevie Wonder ... ou un certain Michael Jackson à ses débuts.

Phil n’en est pas à ses premiers pas dans ce style, puisque dès Hello, I Must Be Going en 1982, il réinterprétait le You Can't Hurry Love des Supremes. Les sonorités jazz font communément partie de son répertoire, et il a même formé le Phil Collins Big Band en 1996, une orientation musicale qui a permis la sortie du Hot Night In Paris en 1998. Il est donc permis de dire que la Motown a créé la musique qui a bercé son adolescence, et fortement marqué certaines de ses orientations musicales. Nous assistons donc ici à un retour en arrière plein d’une affectueuse nostalgie.

En ce qui concerne la réinterprétation des morceaux présentés, Phil a clairement déclaré : Mon idée n’était pas d’apporter quoi que ce soit de "nouveau" à ces morceaux déjà exceptionnels, mais plutôt d’essayer de récréer les sons et les émotions que j’ai ressenties lorsque je les ai entendus pour la première fois. Mon intention était de faire un "vieux" disque et non quelque chose de "nouveau". Et en effet, le son est très vintage, avec une nouvelle dynamique apportée à la plupart des morceaux. A l’époque, les cuivres étaient beaucoup plus en arrière et la rythmique surtout confiée à la batterie (et aux claps, un détail cher à la Motown) ; ici la basse est plus audible. Ce rééquilibrage dans la production est de toute évidence un point positif pour les oreilles des auditeurs actuels. Malgré ses problèmes de dos, Phil tient lui-même la batterie, avec un son très 60’s, dans l’esprit de l’époque. Ainsi, du côté des musiciens, pas de reproche à faire, du boulot de pro très bien exécuté mais sans nouveauté.

Pour juger de la performance vocale, concernant un chanteur que nous suivons depuis 1973 (For Absent Friends sur Nursery Cryme), il faut rappeler que Phil Collins a connu ses plus gros succès dans le registre pop (dans sa carrière solo, donc). Lors de ses premières apparitions avec Genesis, dans Trick Of The Tail, il n’a pas immédiatement imposé son style mais s’est coulé dans le moule Genesis en gardant un côté poétique qui reste son meilleur registre. Puis, après le départ de Steve Hackett, il a progressivement infléchi son influence vers un style plus direct, plus lisse (à certaines exceptions près comme le célèbre Mamma, surhabité), et résolument pris une orientation pop-FM dans sa carrière solo. Son interprétation vocale s’en est trouvée considérablement lissée, et ce lissage se retrouve sur le Going Back qui nous intéresse ici - comme quoi ce qui précède ne relevait pas que de la digression !

Les versions originales de la Motown, très ancrées dans les années 60, bénéficiaient d’une fraîcheur d’interprétation qu’il convient de saluer encore aujourd’hui. Le Going Back de 2010 apparaît au contraire banalement formaté et ne supporte pas la comparaison avec les originaux, surtout quand ces originaux sont interprétés par de grandes voix comme Stevie Wonder (réécoutez Blame It On The Sun en VO, c’est quelque chose !).

Alors, oui, Phil s’est fait plaisir, à l’instar d’un Peter Gabriel qui a fait paraître cette année un Scratch My Back discutable, mais totalement réinterprété (et Peter, lui, a une meilleure capacité d’interprétation, et plus de grain dans la voix). Certes, le produit est ici très joliment présenté, mais également très impersonnel. Son meilleur atout est probablement qu’il permettra aux fans de Phil de faire connaissance avec un univers qui a fortement influencé la musique, jusqu’aux Beatles eux-mêmes.

NB : une version spéciale et un DVD “Ultimate Edition” livrent sept pistes supplémentaires dont le You Really Got A Hold On Me de John Lee Hooker.

Plus d'information sur http://www.philcollins.co.uk/fr


GROUPES PROCHES:
GENESIS, PETER GABRIEL, MIKE + THE MECHANICS, MIKE RUTHERFORD

LISTE DES PISTES:
01. Girl (Why You Wanna Make Me Blue)
02. (Love Is Like A) Heatwave
03. Uptight (Everything's Alright)
04. Some Of Your Lovin'
05. In My Lonely Room
06. Take Me In Your Arms (Rock Me For A Little While)
07. Blame It On The Sun
08. Papa Was A Rolling Stone
09. Never Dreamed You'd Leave In Summer
10. Standing In The Shadows Of Love
11. Do I Love You
12. Jimmy Mack
13. Something About You
14. Love Is Here And Now You're Gone
15. Loving You Is Sweeter Than Ever
16. Going To A Go-Go
17. Talkin About My Baby
18. Going Back


FORMATION:
# Celeste-Marie Roy: Basson
Blevins Graeme: Saxophone tenor
Bob Babbitt: Basse
Connie Jackson: Chœurs
Guy Barker: Trompette
Jason Rebello: Piano, Vibraphone
John Aram: Trombone
Lynne Fiddmont: Chœurs
Menhuin Academy: Cordes
Nicholas & Mathew Collins: Chœurs, percussions
Phil Collins: Chant / Guitares / Basse / Batterie
Phil Todd: Sax, Flûtes
Ray Monette: Guitares
Ronnie Caryl: Guitare acoustique
Tom Rees-Roberts: Trompette


TAGS:
Concept-album, Reprises, 60's, Accessible / FM
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC PHIL COLLINS
DERNIERE ACTUALITE
PHIL COLLINS Hospitalisé
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant PHIL COLLINS
 
NOTES
 
1.7/5 (3 avis)
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT PHIL COLLINS
 
PHIL-COLLINS_Going-Back Going Back (2010)
WARNER / ROCK
PHIL-COLLINS_testify Testify (2002)
WEA / POP
PHIL-COLLINS_Dance-Into-The-Light Dance Into The Light (1996)
ATLANTIC / POP
PHIL-COLLINS_Both-Sides Both Sides (1993)
WEA / POP
PHIL-COLLINS_--But-Seriously ... But Seriously (1989)
WEA / POP
PHIL-COLLINS_No-Jacket-Required No Jacket Required (1985)
WEA / POP
PHIL-COLLINS_Hello--I-Must-Going Hello... I Must Going (1983)
WEA / POP
PHIL-COLLINS_Face-Value Face Value (1981)
VIRGIN / POP
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019