MW / Accueil / Chroniques / MIKE OLDFIELD: Earth Moving
GROUPE/AUTEUR:

MIKE OLDFIELD

(ROYAUME UNI)

TITRE:
EARTH MOVING
ANNEE PARUTION:
1989
LABEL:
VIRGIN
GENRE:
POP
""
BATRIC - 01.03.2004 -
Si l'on en croit Mike Oldfield, c'est contraint et forcé par Virgin qu'il a donné le jour à Earth Moving, album ultra-commercial s'il en est. Dans le même état d'esprit, le génial Amarok serait une juste revanche contre cet opus qui aurait clairement pu mettre en danger sa carrière.

Que l'on croit à cette version des faits ou non, on est également obligé de constater que cet album est la suite somme toute logique de l'attrait grandissant de Mike Oldfield, depuis 1979, pour les chansons pop formatées pour des passages en radio.

Depuis Platinum et son "Sally", en passant par le "Moonlight Shadow" de Crises et le "To France" de Discovery, il était légitime de redouter un album entièrement pop et le désastre a fini par arriver.
Car ne mâchons pas nos mots : avec Earth Moving, il est légitime de parler de désastre.

Comme dans tous les styles musicaux, il existe de la pop music de très bonne qualité et Mike Oldfield aurait pu se positionner sur ce créneau. Mais au lieu de cela, la préférence est donnée à la mièvrerie et à l'absence totale d'imagination.
Même les thèmes abordés sont dignes de la collection Arlequin de la musique populaire : ses relations avec le fils qu'il a eu avec son ex-compagne Sally Cooper, la naissance de la fille qu'il a eue avec Anita Hegerland, etc…

Musicalement parlant, peut-on dire beaucoup à propos d'un tel vide ?

On se demande sérieusement à qui pourraient plaire de telles chansons. Il est évident que les fans de rock progressif ne peuvent y trouver leur compte, mais même dans les dingues du top 50 de n'importe quelle radio FM, rares ont dû être ceux qui auront accordé plus qu'une oreille distraite à des chansons trop racoleuses pour être honnêtes. Que ce soit "Holy", "Blue Night" ou "Innocent", on se prend à vérifier sur le CD si le gentil vendeur n'aurait pas fait une erreur en rangeant la galette dans le boîtier. Mais force est de constater qu'il s'agit bien là d'un album de Mike Oldfield, le grand, le génial, et donc l'inexcusable Mike Oldfield.

Le dilemme est donc extrêmement difficile : comment mettre une note à un tel objet ?
Des chansonnettes sans intérêt, sans imagination, sur des paroles peu inspirées basées sur des thèmes racoleurs, ça ne donne pas de point.

Alors on mettra un point parce que c'est bien produit et un autre parce que c'est Mike Oldfield. Et encore, ceux qui trouveront que c'est bien généreux auront sans doute raison.

Plus d'information sur http://www.mikeoldfieldofficial.com/


GROUPES PROCHES:
MAGENTA, FROMUZ, US, KOMPENDIUM, XII ALFONSO, EUREKA, BEN CRAVEN, COLIN MASSON, ANTONIUS REX, WILLOWGLASS

LISTE DES PISTES:
01. Holy - 04:38
02. Hostage - 04:10
03. Far Country - 04:25
04. Innocent - 03:31
05. Runaway Son - 04:07
06. See The Light - 03:59
07. Earth Moving - 04:04
08. Blue Night - 03:49
09. Nothing But / Bridge To Paradise - 08:40


FORMATION:
Adrian Belew: Chant
Anita Hegerland: Chant
Bobby Valentino: Violon
Carol Kenyon: Chant
Chris Thompson: Chant
Daniel Lazerus: Claviers
Maggie Reilly: Chant
Mark Willliamson: Chant
Max Bacon: Chant
Mike Oldfield: Chant / Guitares / Claviers
Nicky 'b' Bentley: Chant
Paul Lee: Chant
Phil Spalding: Chant
Raf Ravenscroft: Saxophone


TAGS:
Accessible / FM
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

TRUSTNO1 - 24/06/2012 23:36:52
Un album auquel je me suis attaché, des chansons assez simples, plutôt bien produites. Un ensemble homogène, et agréable à écouter.
2474 12011

GUYPAS974 - 08/02/2011 13:29:05
C'est tout sauf du Mike OLDFIELD, alors comparé au reste de son œuvre, c'est clair que ça ne vaut pas plus que 2 ! Le chant est même mièvre, voir agaçant par moments.
Il a fait suffisamment d'albums pour écouter autre chose que ça. Sauf pour celui qui n'aime pas le côté progressif de Mike et qui là, de fait, y trouvera des chansonnettes à peine plus originales que de la variété de l'époque.
2164 9361

REALMEAN - 26/09/2010 12:01:30
Le vol MO n°15, à destination de rivages incertains, sort de la piste au moment du décollage. C'est bien la première fois, si l'on exclut le remake pâlichon de Tubular Bells, The Orchestral.
C'est sûr, Earth Moving n'est pas l'album que j'écoute le plus souvent.

Néanmoins, ce "crash" regrettable ne fait pas de victime: aucun des titres, en fait, ne massacre l'ensemble. L'album a un petit côté divertissant, ça s'arrête là: on l'entend beaucoup plus qu'on ne l'écoute.
En fait, le booklet est pratiquement plus alléchant que le contenu de la galette... Comme quoi, l'habit ne fait pas le moine. Mais bon, à l'issue de la mésaventure, on est indemne ou presque: nul doute que la plupart des passagers, dont je suis, s'embarqueront sur le prochain vol de la compagnie. Et s'en féliciteront.
2174 8567

ALADDIN_SANE - 12/08/2009 12:03:19
Le plus mal aimé des albums de Mike Oldfield. Non, Mike, tu n'as pas le droit de te laisser aller à la chanson pop, toi qui est un grand maître de la composition instrumentale à tiroirs... Les fans sont souvent intransigeants.
Maintenant que l'on connaît la suite plus ou moins désastreuse de la carrière de Mike Oldfield, on peut aussi réhabiliter ce "Earth Moving", jolie collection de chansons Pop/FM sans prétentions, qui n'épouvantront que les fans les plus extrémistes de Tubular Bells (les autres s'en fichent de toute façon). Franchement, "Innocent" et le duo final "Nothing But/Bridge To Paradise" valent bien les compositions pop de "Crises" ou "Five Miles Out". De toute façon, le mieux pour se faire une opinion, c'est d'écouter cet album sans à priori.
367 6581

KEITH_WAKEMAN - 21/08/2007 14:09:23
J'écoute cette galette pour la première fois, vous me direz "mieux vaut tard que jamais"... encore que le cas échéant... Il faut bien avouer que cet album n'est qu'une succession de titres formatés radio, sans qu'une once d'inspiration se fasse ressentir. Mais où est donc passé le génie instrumental du maître ??? Sans intérêt, même les radios ne s'y sont pas trompées.
287 3070
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC MIKE OLDFIELD
DERNIERE ACTUALITE
MIKE OLDFIELD: Return To Ommadawn
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant MIKE OLDFIELD
 
NOTES
 
1.8/5 (6 avis)
2.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT MIKE OLDFIELD
 
MIKE-OLDFIELD_Return-To-Ommadawn Return To Ommadawn (2017)
MERCURY / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Man-On-The-Rocks Man On The Rocks (2014)
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Beats Tubular Beats (2013)
EDEL / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Music-of-the-Spheres Music of the Spheres (2008)
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Light--Shade Light + Shade (2005)
MERCURY / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Art-In-Heaven-Live-In-Berlin Art In Heaven (Live In Berlin) (2003)
WARNER / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-03 Tubular Bells 2003 (2003)
WARNER / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tres-Lunas Tres Lunas (2002)
WEA / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Guitars Guitars (1999)
WARNER / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Millenium-Bell The Millenium Bell (1999)
WARNER / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-III Tubular Bells III (1998)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Voyager Voyager (1996)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Songs-Of-Distant-Earth The Songs Of Distant Earth (1994)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-II Tubular Bells II (1992)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Heaven-s-Open Heaven's Open (1991)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Amarok Amarok (1990)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Earth-Moving Earth Moving (1989)
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Islands Islands (1987)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Complete The Complete (1985)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Discovery Discovery (1984)
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_The-Killing-Fields The Killing Fields (1984)
VIRGIN / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Crises Crises (1983)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Five-Miles-Out Five Miles Out (1982)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_QE2 QE2 (1980)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Platinum Platinum (1979)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Exposed Exposed (1979)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Incantations Incantations (1978)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Orchestral-Tubular-Bells The Orchestral Tubular Bells (1975)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Ommadawn Ommadawn (1975)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Hergest-Ridge Hergest Ridge (1974)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells Tubular Bells (1973)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019