MW / Accueil / Chroniques / HOURGLASS: The Journey Into

HOURGLASS: THE JOURNEY INTO (2002)


ALBUM - AUTRE LABEL - METAL PROGRESSIF - PETER HACKETT - 05.03.2004
""

5/5
GROUPES PROCHES :
PAIN OF SALVATION, ECHOLYN, MY EMPTY ROOM, TIMELINE

TRACKS :

01. Pawn - 8:23, 02. Vantage Point - 12:06, 03. Plains Of Rememberance - 15:40, 04. The Circle Breaks - 6:15, 05. Not My Time - 5:49, 06. The Journey Into - 26:53

FORMATION :
Brick Williams (Guitares), Chad Neth (Chant), Jerry Stenquist (Claviers), John Dunston (Batterie), Jonathan Berrett (Basse)

TAGs :
-
The Journey Into est le deuxième disque d'un groupe américain très peu connu. Avant même l'écoute, on commence à avoir une idée sur le style musical en regardant la liste des morceaux : 6 titres pour 75 minutes avec des durées conséquentes de 12, 15 et même près de 27 minutes.
C'est clair, ce n'est pas le genre de musique qui passe à la radio.

Après une intro guitare acoustique sur batterie, "Pawn" donne le ton avec les premiers accords sursaturés qui se finissent dans un hurlement riche en distorsion. Pas de doute c'est du métal !
Vers la moitié du morceau, une petite intervention de synthé laisse deviner l'orientation progressive de la musique. Le deuxième titre, "Vantage point", confirme cette impression, puisque après une plage métallique de 3 minutes on arrive à un premier break acoustique avec chant calme sur fond de piano.

The Journey Into est un voyage initiatique dans la musique américaine sous nombreuses de ses formes. On capte des sonorités west country même au coeur du metal de "Plains of Remembrance"."The Circle Breaks" est une jolie ballade comme savent en peaufiner les cow-boys des grandes plaines, bien loin des slows mielleux que nous sert régulièrement le rock FM.
Hourglass ne peut renier son origine. Il y a dans le timbre des voix quelque chose d'irrémédiablement américain. Je parle des voix car le chant principal est bien souvent doublé d'un backing vocal donnant un effet de chorus agréable.

Pour finir d'enchanter nos tympans, l'album s'achève sur son titre éponyme qui dure pas moins de 26'53 et pas un instant ne semble long. C'est une pièce en 6 actes dans la plus pure tradition du progressif, alternant les temps forts et les mélodies caressantes, variant les rythmes, mélangeant les influences. Ecoutez bien et vous entendrez du latin, de l'européen et de l'oriental dans ce rock made in US.

The Journey Into n'est pas fait pour les fans de metal extrême, ni dans la puissance ni dans la vitesse. Si on devait les comparer à Dream Theater, ce serait plutôt l'époque de "SfaM" et surtout pas celle de "Train of Thought".

Hourglass offre une musique qui peut plaire aux amateurs de metal léger, de rock progressif un peu hard ou même de hard rock classique. Des sons saturés certes, quelques riffs puissants d'accords, mais rien de torturé, rien de complexe dans la construction.

Aux antipodes d'Isildurs Bane dont j'aime la recherche créative, il y a cette musique, sans doute trop simple, terriblement prenante. Ca faisait bien longtemps qu'un disque n'avait pas occupé mon lecteur aussi longtemps sans céder sa place.


Plus d'informations sur http://www.hourglassband.com/
KEITH_WAKEMAN - 20.06.2005
6+
Métal !!! Le ton est donné dès les premières notes. Cet album commence par le titre qui tue "Pawn" ( ... t'es mort ;D ). Avec des claviers moins en retrait, j'aurais donné 7/10. Dommage, parce que le Keyboarder n'est pas manchot, mais il le prouve à de trop rares occasions.

EN RELATION AVEC HOURGLASS
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Oblivious To The Obvious (2009)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant HOURGLASS
ALBUMS CONSEILLES
  • ECHOLYN_Stars-And-Gardens ECHOLYN
    Stars And Gardens (2004)
    VELVETEEN - ROCK PROGRESSIF

    4
  • ECHOLYN_Mei ECHOLYN
    Mei (2002)
    VELVETEEN - ROCK PROGRESSIF

    3
  • PAIN-OF-SALVATION_The-Perfect-Element-Part-I PAIN OF SALVATION
    The Perfect Element Part I (2000)
    INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

    5
  • PAIN-OF-SALVATION_One-Hour-By-The-Concrete-La PAIN OF SALVATION
    One Hour By The Concrete Lake (1998)
    INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

    4
  • PAIN-OF-SALVATION_Remedy-Lane PAIN OF SALVATION
    Remedy Lane (2002)
    INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

    4
    
 
RATING
STAFF : 3.5/5 (2 avis)
LECTEURS : 4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT HOURGLASS
 
HOURGLASS_Oblivious-To-The-Obvious Oblivious To The Obvious (2009)
AUTOPRODUCTION - METAL PROGRESSIF

4
HOURGLASS_Subconscious Subconscious (2004)
AUTOPRODUCTION - METAL PROGRESSIF

3
HOURGLASS_The-Journey-Into The Journey Into (2002)
AUTRE LABEL - METAL PROGRESSIF

5
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017