MW / Accueil / Chroniques / IMPUREZA: La Iglesia Del Odio

IMPUREZA: LA IGLESIA DEL ODIO (2010)


ALBUM - SNAKEBITE PRODUCTION - DEATH METAL - SICK01 - 25.02.2011
""

4/5
GROUPES PROCHES :
NILE

TRACKS :

01. El Gitano Maldito - 3.43', 02. Marranes - 5.34', 03. La Luz De La Luna Negra - 6.17', 04. Besar Ma Mano Del Infame - 4.42', 05. La Iglesias Del Odio - 5.14', 06. Y Corre La Sangre - 2.57', 07. La Checa Del Perverso - 3.04', 08. En el Deserto de la Creencia - 8.04'

FORMATION :
Guillermo (Batterie), Lamas (Chant / Basse), Lionelito (Guitares), Rafaelo (Chant / Guitares)

TAGs :
-
Impureza est un groupe de Death brutal français. Formé en 2004 par Lamas et Lionelito, le groupe enchaîne les splits et démos, dont certaines très remarquées (En El Desierto De La Creencia). Mais c’est seulement en avril 2010 qu’Impureza sort son premier album chez Snakebite productions, produit par Stéphane Buriez.

"La Iglesia Del Odio" contient de nombreux titres déjà présents sur les démos mais propose également des titres inédits. Le groupe nous offre ainsi une quarantaine de minutes de compositions puissantes et raffinées, mélangeant subtilement du flamenco à une base death metal. Ce mélange singulier fait d’Impureza un groupe original qui se démarque de la production Brutal death actuelle.

Fusionner deux styles musicaux qui n’ont rien à voir peut s’avérer être un pari risqué mais Impureza s’en tire avec brio. "La Iglesia Del Odio" est un concentré de death metal majestueux et puissant et les parties hispanisantes laissent intacte la violence typiquement death. Les compositions sont équilibrées, riffs rapides et ravageurs accompagnés de blast beat ("Y Corre La Sangre" par exemple) et ceux lourds et puissants (notons la magnifique première partie de "En El Deserto De La Creencia") s’enchaînent subtilement avec des parties flamencos gracieuses sans que l’on sente une rupture qui dérange la continuité des morceaux. On peut citer "El Gitano Maldito", dans lequel l’équilibre entre flamenco et death, ainsi que les transitions d’un genre à l’autre sont exemplaires. Cependant, le groupe ne se contente pas d’ajouter des parties flamencos à leur death metal. En effet, les passages death sont eux-même teintés de musique espagnole grâce à l’utilisation d’harmonies hispanisantes dans certains riffs ("La Luz De La Luna Negra").

Les parties vocales sont chantées en espagnol, ce qui accroît de manière significative la sensation de rage. Le guttural de Lamas est d’une pureté et d’une puissance irréprochable, irréprochable tout comme la technique d’Impureza ; pas d’excès de virtuosité ni de technique ahurissante mais les membres savent ce qu’ils jouent, et le font en étant carrés et précis. Le groupe sait agrémenter sa musique subtilement pour la rendre encore plus intéressante, notamment sur les variations rythmiques du riff de fin de "Marranes". Ajoutons que les quelques soli qui viennent s’ajouter à certaines compositions sont de bonne facture mais ne sont pas spécialement exceptionnels. Enfin Stéphane Buriez nous offre un son loin des surproductions sans âme si courantes aujourd’hui et propose ici une production très claire mais très chaude, tout en gardant judicieusement un certain grain sur les guitares.

Avec "La Iglesia Del Odio", Impureza signe une des meilleures sorties Death metal de 2010 et s’affirme comme une valeur sure de la scène brutal death actuelle et confirme son statut de groupe très prometteur.


Plus d'informations sur http://www.myspace.com/impureza
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC IMPUREZA
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
La Iglesia Del Odio (2010)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant IMPUREZA
ALBUMS CONSEILLES
  • NILE_At-The-Gate-Of-Sethu NILE
    At The Gate Of Sethu (2012)
    NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

    3
  • NILE_What-Should-Not-Be-Unearthed NILE
    What Should Not Be Unearthed (2015)
    NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

    4
  • NILE_Those-Whom-The-Gods-Detest NILE
    Those Whom The Gods Detest (2009)
    NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

    4
    
 
RATING
STAFF : 4/5 (2 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT IMPUREZA
 
IMPUREZA_La-Iglesia-Del-Odio La Iglesia Del Odio (2010)
SNAKEBITE PRODUCTION - DEATH METAL

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018