MW / Accueil / Chroniques / DRUDKH: Handful Of Stars
GROUPE/AUTEUR:

DRUDKH

(UKRAINE)

TITRE:
HANDFUL OF STARS
ANNEE PARUTION:
2010
LABEL:
SEASON OF MIST
GENRE:
BLACK METAL
""
CHILDERIC THOR - 13.04.2011 -
Un an après Microcosmos, quelques mois à peine après avoir délivré le second méfait de son Blood Of Kingu et sans compter le EP Slavonic Chronicles, Roman Saenko est déjà de retour dans les bacs avec un huitième opus de Drudkh. Cette formation, autrefois mystérieuse, s’est imposée en l’espace de quelques années comme un des groupes de Black Metal les plus passionnants même si certaines mauvaises langues estiment que ses dernières offrandes n’apportent plus grand-chose à un édifice dont le sommet a été atteint d’entrée de jeu avec le majestueux Forgotten Legends en 2003.

Si ces mauvaises langues n'ont peut-être pas tout à fait tort, Microcosmos témoignait par moment de timides tentatives pour briser une trame désormais éprouvée. Et ce qui n’était donc que légèrement perceptible avec ce disque devient évident avec son successeur. Si, à première vue, Handful Of Stars semble arpenter le même caveau que ses aînés, avec son architecture composée de deux courtes pièces instrumentales en guise d’ouverture et de conclusion, encadrant quatre longues complaintes de près de dix minutes chacune, de nombreux détails viennent perturber une identité aux invariants figés dans le sol ukrainien.

Déjà, le prologue "Cold Landscapes", squelettique et sinistre, rompt avec les introductions folkloriques passées. De fait, ce n’est plus la nature et les légendes d’Europe Centrale qui paraissent nourrir l’album mais plutôt une thématique plus spirituelle et cosmique bien qu’elle soit toujours très mélancolique. Apogée de Handful Of Stars, "Downfall Of The Epoch", après quelques secondes habituelles de la part de ses auteurs, tend rapidement un pont entre leur Black Metal atmosphérique si personnel et le Kataonia séminal, celui de Brave Murder Day (le meilleur donc). Les lignes de guitares, qui en constituent la colonne vertébrale, vous donnent des frissons qui ne vous quitteront quasiment plus jusqu’à la mort de ce titre parmi les plus beaux jamais écrits par le groupe.

La production, où pour une fois on entend très bien la basse (sur "Towards the Light", notamment, transpercé par un solo suintant une tristesse infinie) , est sèche et osseuse mais colle parfaitement aux teintes austères de l’ensemble. Par la suite, le final étonnant de "Twilight Aureole" avec ses effets de guitare inédits, confirme la volonté des Ukrainiens de rénover une signature qui demeure toutefois reconnaissable entre mille ("The Day Will Come"), grâce au chant râpeux de Thurios et à cette façon très particulière de répartir les instruments et de faire évoluer les titres.

Si, entre la mise en bière de l’irremplaçable Hate Forest, un premier assaut de Blood Of Kingu maladroit et les deux précédents efforts de Drudkh, certains ont pu croire que Roman Saenko commençait à afficher une inspiration en berne, The Sun In The House Of The Scorpion et ce Handful Of Stars viennent infirmer cette impression. Mieux, jamais depuis la période 2003 - 2005, le musicien n’a semblé aussi inspiré ! En injectant un peu de sang frais à Drudkh, il confirme de la plus belle des manières que celui-ci n’a pas encore tout dit, loin de là et ce faisant, il offre le meilleur album sous la bannière slave depuis Blood In Our Wells.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/drudkh.official/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
BURZUM, HATE FOREST, WODENSTHRONE, RATTENFÄNGER, KHORS, OLD SILVER KEY, DARK AGES, BLOOD OF KINGU

LISTE DES PISTES:
01. Cold Landscapes - 01:14
02. Downfall Of The Epoch - 12:10
03. Towards The Light - 09:18
04. Twilight Aureole - 08:59
05. The Day Will Come - 09:06


FORMATION:
Krechet : Basse / Claviers
Roman Saenko: Guitares / Basse
Thurios: Chant / Claviers
Vlad: Claviers / Batterie


TAGS:
Chant grunt/growl, Chant guttural, Mélancolique
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC DRUDKH
DERNIERE ACTUALITE
Drudkh: Eternal Turn of the Wheel
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant DRUDKH
 
NOTES
 
4/5 (1 avis)
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT DRUDKH
 
DRUDKH_A-Few-Lines-in-Archaic-Ukrainian A Few Lines In Archaic Ukrainian (2019)
SEASON OF MIST / BLACK METAL
DRUDKH_A-FURROW-CUT-SHORT A Furrow Cut Short (2015)
SEASON OF MIST / BLACK METAL
DRUDKH_Handful-Of-Stars Handful Of Stars (2010)
SEASON OF MIST / BLACK METAL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019