MW / Accueil / Chroniques / RIVERSIDE: Memories In My Head
GROUPE/AUTEUR:

RIVERSIDE

(POLOGNE)

TITRE:
MEMORIES IN MY HEAD
ANNEE PARUTION:
2011
LABEL:
GLASSVILLE
GENRE:
METAL ATMOSPHERIQUE
""
ABADDON - 22.07.2011 -
Frémissements dans la planète prog’... une nouvelle production de Riverside nous arrive avec ce tout nouveau “Memories In My Head” présenté par le groupe comme un mini-album (3 titres seulement), et paru pour marquer les dix années de présence de Riverside. Après une trilogie qui a marqué les esprits et un “Anno Domini High Definition” en demi-teinte, le microcosme progressif se demande vers quelle direction le groupe polonais, toujours inchangé dans son line-up, va s’orienter.

Bien sûr, nous retrouvons les points de repère estampés Riverside : la voix inimitable de Mariusz Duda, reconnaissable entre mille, entre douceur et précision, les claviers planants de Michal Lapaj, la guitare tout en émotion de Piotr Grudzinski et la batterie percutante de Piotr Kozieradzki. Mais ici, le style s’est légèrement infléchi, quittant le progressif entre néo et métal des trois premier albums, pour s’aventurer vers un type plus atmosphérique et plus tempéré, un peu à mi-chemin de l’inspiration classique de Riverside et de Lunatic Soul, le projet solo de Mariusz Duda. Cet album est donc, dans la discographie de Riverside, à rapprocher du “Voices In My Head” de 2005.

Sur ces titres atmosphériques, la basse est en vedette : véritable tour de contrôle de la musique, tour à tour musicale, rythmique ou virevoltante, elle imprègne les ambiances et illustre parfaitement l’importance que peut prendre cet instrument de l’ombre quand il est utilisé de main de maître comme ici. Démonstration tout au long de l’impeccable ‘Living In The Past’, à la fois très atmo et résolument progressif, la meilleure surprise de “Memories...”.

Dans ce style atmosphérique, plus linéaire par essence, il manque à l’appel les accélérations bien senties qui avaient marqué les esprits dans les premières productions du groupe. Mais Riverside est un peu prisonnier de son image : c’est un groupe qui a imposé une très forte identité dès “Out Of Myself”, et qui a reproduit - avec bonheur -les mêmes recettes tout au long de sa trilogie. Et du coup, soit le groupe ressert les mêmes ingrédients, et l’auditeur se dit : “C’est toujours le même filon qui est exploité”, soit le groupe s’éloigne de sa ligne habituelle, et le fan est déçu. L’équilibre est pourtant ici réussi tout au long de ce court album.

Court... car s’il y a bien un reproche à faire à l’objet “Memories ...”, c’est sa brièveté : seulement trois titres et 33 petites minutes d’écoute, auxquelles vous pouvez retrancher les 2’30 d’intro bruitiste du premier titre et quasiment la même durée d’accord planant (au singulier) à la fin du dernier. Vingt-huit minutes de musique, c’est quand même maigre pour satisfaire le fan en attente ! Il faudra patienter jusqu’à 2012 pour avoir un album complet de Riverside...

Plus d'information sur http://www.riverside.art.pl

VIDEO

GROUPES PROCHES:
SATELLITE, RETROSPECTIVE, JOLLY, RICOCHER, COLLAGE, ORDINARY BRAINWASH, AFTER, ANASAZI, LUNATIC SOUL, VOTUM

LISTE DES PISTES:
01. Goodbye Sweet Innocence - 10:59
02. Living In The Past - 11:54
03. Forgotten Land - 09:37


FORMATION:
Mariusz Duda: Chant / Guitares / Basse
Michal Lapaj: Claviers
Piotr Grudzinski: Guitares
Piotr Kozieradzki: Batterie


TAGS:
-
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

CORTO1809 - 29/07/2011 19:35:36
La musique de cet EP de Riverside me laisse la même impression mitigée que l'écoute de Porcupine Tree quand il verse dans l’atmosphérique : c'est bien fait, c'est bien joué, c'est agréable à écouter... mais ça ne laisse aucun souvenir. Et pourtant, j'aime la musique atmosphérique, mais là, c'est trop vaporeux, trop lisse, aucun émotion ne se dégage réellement de ces titres.
1847 10266

NIGHTOCEAN - 27/07/2011 15:48:38
Je mets 8 car l'album est trop court, sinon ça serait 9 !
Je suis un grand fan de Riverside qui, à mes yeux, avec Porcupine ont considérablement renouvelé le prog (tout en gardant les racines des grands anciens bien sûr !), et là, encore une fois ils mettent dans le mille.
J'avais adoré ADHD, pourtant là effectivement ils reviennent aux racines plus floydiennes, mais de quelle manière ! Rien que pour Living in the past, l'album vaut le coup, quel titre ! Je les ai vus en concert à Paris en mai, ce titre sur scène fut une grand claque ! Ils parviennent à conserver la concision de ADHD avec des morceaux longs ! étonnant non ?
Bref une chose à dire ... encore !
1932 10251

PETE_T - 23/07/2011 10:05:02
Cet EP m'a rapproché de Riverside, en effet la tendance métallique ne m'avait pas forcément si emballé que ça. Cet (petit) opus est surement une parenthèse mais quel parenthèse ! Depuis "Night" de Gazpacho je n'avais pas aussi accroché à des titres comme cela.
Un rythme mid-tempo permanent et une basse qui mène la troupe, la voix de Marius, les soli de 6 cordes....que du bonheur pendant 35 minutes.
Un 8/10 car c'est...trop court...
N'empêche, cet EP provoque une montée d'émotion qui ravira les amateurs du groupe pré-cité.
2003 10218

TONYB - 22/07/2011 11:13:29
Certes il ne s'agit que d'un EP, mais avec 3 titres de 10 minutes chacun pour un retour aux sources, celui des 2 premiers albums, avant que le métal ne submerge un peu trop l'inspiration atmo-progressive du groupe !
33 minutes de bonheur donc, dans la veine d'Out of Myself et Second Life Syndrome.
999 10214
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC RIVERSIDE
DERNIERE ACTUALITE
RIVERSIDE pour la troisième fois à Lyon
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant RIVERSIDE
 
DERNIER ARTICLE
Vivant ses denières heures avant une fermeture définitive, La Loco de Paris acceuillait en ce samedi soir la formation prog metal Riverside. Un concert auquel Musicwaves se devait d'assister.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant RIVERSIDE
 
NOTES
 
3.6/5 (5 avis)
3.9/5 (7 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT RIVERSIDE
 
RIVERSIDE_Wasteland Wasteland (2018)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
RIVERSIDE_Eye-Of-The-Soundscape Eye Of The Soundscape (2016)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
RIVERSIDE_Love-fear-and-the-time-machine Love, Fear And The Time Machine (2015)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
RIVERSIDE_Shrine-Of-New-Generation-Slaves Shrine Of New Generation Slaves (2013)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
RIVERSIDE_Memories-In-My-Head Memories In My Head (2011)
GLASSVILLE / METAL ATMOSPHERIQUE
RIVERSIDE_Reality-Dream Reality Dream (2010)
METAL MIND / ROCK PROGRESSIF
RIVERSIDE_Anno-Domini-High-Definition Anno Domini High Definition (2009)
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
RIVERSIDE_Rapid-Eye-Movement Rapid Eye Movement (2007)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
RIVERSIDE_Voices-In-My-Head Voices In My Head (2005)
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
RIVERSIDE_Second-Life-Syndrome Second Life Syndrome (2005)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
RIVERSIDE_Out-Of-Myself Out Of Myself (2004)
SONY BMG / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019