MW / Accueil / Chroniques / YES: The Yes Album
Le 26.07.2011 par MARC M
GROUPE/AUTEUR:

YES

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE YES ALBUM
ANNEE PARUTION:
1971
LABEL:
ATLANTIC
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
""
Avec ce troisième album commence pour beaucoup ce qui est l'âge d'or de Yes, ou tout du moins celle où le groupe va poser les bases de sa musique à venir pour la décennie et par la même occasion devenir un des plus grands archétypes du rock progressif. Est-ce l'impulsion de Steve Howe ? Nul doute que le guitariste ait apporté des idées neuves mais tout le groupe semble parti vers de nouvelles aventures. Quoi qu'il en soit, Yes franchit le pas entre les années 60 et les années 70. Fini les éléments de psychédélisme typés années 60: "The Yes Album" contient une musique qui ne ressemble à rien de ce que l'on a pu entendre jusque là, tous genres confondus. Qu'on l'aime ou pas, ce disque est une référence à connaître absolument, la première avant plusieurs autres albums encore supérieurs. Par ailleurs, et c'est ce qui distingue Yes, on reste loin du ton solennel des compositions de Genesis ou de celui sombre et dramatique de King Crimson et Van Der Graaf Generator. La musique du groupe se veut toujours lumineuse, et même enjouée, positive pourrait-on dire. Pas de tonalité mineure dominante ni d'ambiance sombre.

Yes propose pas moins de trois longues pièces qui avoisinent les 9 ou 10 minutes et qui constituent le plat de résistance du disque. Dès l'ouverture de "Yours Is No Disgrace" avec son bloc d'accords d'orgue Hammond énorme en fanfare, soutenu par le roulement de caisse claire, on sent que le groupe a évolué. Le style du morceau est contrasté, alterne passages calmes et sections rock rapides mais avec une certaine nuance épique, grandiose. Les orchestrations se développent avec l'apport d'un synthétiseur Moog en plus de l'orgue et du piano. La basse ronflante de Squire et les claviers en multiples couches forment des arrangements de plus en plus sophistiqués. La mélodie principale est portée par un rythme rapide, rompu par des sections scandée, un thème chanté en chœur par Anderson, Squire et Howe. Les mélodies vocales sont vraiment inhabituelles mais pourtant marquantes. Jon Anderson chante mieux, son timbre est devenu plus aigu et sensiblement plus clair. L'album est d'ailleurs mieux enregistré. Le groupe a commencé à travailler avec l'ingénieur du son Eddie Offord qui a coproduit l'album avec eux. Steve Howe utilise plusieurs sons de guitare, souvent clairs, parfois un peu plus agressifs, jamais saturés. Bien que la musique n'y ressemble guère, on sent chez lui tout un mélange d'influences qui viennent de la country, du jazz et du rockabilly (Chet Atkins est une des références), mais aussi du classique. On va se rendre compte de l'amour du musicien pour les guitares et les instruments s'en rapprochant. Loin de se limiter à ses guitares électriques, il utilise ici largement les guitares acoustiques et ce qu'il appelle une vachalia (guitare portugaise à 12 cordes).

Cet amour pour différentes sortes d'instruments acoustiques et électriques va se développer grandement par la suite. Howe utilise notamment des instruments acoustiques sur "Your Move", la première partie du fameux "I've Seen All Good People", superbe pièce plus ou moins folk d'Anderson, doucement orchestrée par le Moog. Il joue dans un style bien différent sur la seconde partie "All Good People", ouvertement rock'n'roll, ce qui reste surprenant dans l'œuvre de Yes, même s'il y a un petit quelque chose d'inhabituel dans la progression des notes. Et bien sûr, un classique est son solo de guitare acoustique intitulé "Clap", une sorte de ragtime qui est ici enregistré en live. Le seul autre morceau court est le mésestimé "A Venture" qui démarre comme une petite ballade aux accords de piano sautillants mais se révèle encore une fois inhabituel avec sa mélodie scandée et ses parties instrumentales plus ou moins jazzy. Autre pièce mythique du groupe, "Starship Trooper" est en trois parties. En fait, les deux premières sont étroitement imbriquées, avec des lignes de chants quelque peu folk ou en forme d'hymne, et la dernière partie "Würm" est un instrumental où Howe joue avec un riff simple et fait lentement monter la tension jusqu'au final majestueux et triomphant. Le disque se termine par "Perpetual Change", un autre morceau épique, probablement le plus complexe de tous, où les passages chantés calmes et légers sont contrebalancés par des sections rock alambiquées où le groupe use de quelques dissonances et joue plus que jamais avec des changements de rythme audacieux, laissant une bonne place à Steve Howe qui délivre quelques solos au son épineux.

Pas toujours facile d'apprivoiser ces harmonies vocales au timbre étrange, ces lignes mélodiques inhabituelles et ces changements de tonalités uniques, qui font toute la magie du Yes de cette époque. Néanmoins, la voix superbe de Jon Anderson et les passages lyriques et majestueux ou ceux plus simples et acoustiques sont autant d'accroches qui donnent envie à l'auditeur de réécouter le disque dès qu'il se termine pour en saisir d'autre nuances. Le jeu en vaut la chandelle.

Le remaster de Rhino/Elektra est absolument indispensable avec un son d'une profondeur et d'une richesse incroyable où toutes les voix et tous les instruments se détachent nettement. Les bonus sont cette fois plus limités, mais pas inintéressants, avec deux versions single de "Your Move" et "Starship Trooper" et une prise de "Clap" en studio.

Plus d'information sur http://www.yesworld.com


GROUPES PROCHES:
HAKEN, MOON SAFARI, T, IZZ, HAMADRYAD, AGENTS OF MERCY, RESISTOR, SIEGES EVEN, ASTRA (USA), LITTLE ATLAS

LISTE DES PISTES:
01. Yours Is No Disgrace
02. Clap
03. Starship Trooper (9:23)
04. I've Seen All Good People (6:47)
05. A Venture (3:13)
06. Perpetual Change (8:50)
07. Your Move (Bonus - Single version) - (2:59)
08. Starship Trooper:Life Seeker (Bonus Single) (3:27)
09. Clap (Bonus - Studio Version) - (4:02)


FORMATION:
Bill Bruford: Batterie / Vibraphone
Chris Squire: Basse / Choeurs
Jon Anderson: Chant / Percussion
Steve Howe: Guitares / Choeurs
Tony Kaye: Orgue Hammond, piano, Moog


TAGS:
Chant aigu, Choeurs, 70's, Acoustique, Epique, Planant, Romantique, Symphonique, Technique
 
EN RELATION AVEC YES
DERNIERE ACTUALITE
YES: Détails sur le "50th Anniversary Live At The Apollo"
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant YES
 
DERNIER ARTICLE
Music Waves rend un hommage à cet immense musicien qui vient de nous quitter et qui entre au panthéon des bassistes du prog...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant YES
 
DERNIERE CHRONIQUE
Like It Is (2014)
Un nouveau live témoignage de la tournée des "3 albums mythiques" ... et qui zappe l'un d'entre eux. Pas indispensable.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant YES
 
NOTES
 
4.2/5 (6 avis)
4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT YES
 
YES_Heaven-And-Earth Heaven And Earth (2014)
FRONTIERS RECORDS - ROCK PROGRESSIF

YES_Like-it-is Like It Is (2014)
FRONTIERS RECORDS - ROCK PROGRESSIF

YES_Fly-From-Here Fly From Here (2011)
FRONTIERS RECORDS - ROCK PROGRESSIF

YES_Director-s-Cut Director's Cut (2008)
CLASSIC PICTURES - ROCK PROGRESSIF

YES_Yesspeak Yesspeak (2003)
CLASSIC PICTURES - ROCK PROGRESSIF

YES_Symphonique-Live Symphonique Live (2002)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT - ROCK PROGRESSIF

YES_Magnification Magnification (2001)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT - ROCK PROGRESSIF

YES_The-Ladder The Ladder (1999)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT - ROCK PROGRESSIF

YES_open-your-eyes Open Your Eyes (1997)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT - ROCK PROGRESSIF

YES_Keys-To-Ascension-2 Keys To Ascension 2 (1997)
AUTRE LABEL - ROCK PROGRESSIF

YES_Keys-To-Ascension Keys To Ascension (1996)
AUTRE LABEL - ROCK PROGRESSIF

YES_Talk Talk (1994)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT - ROCK PROGRESSIF

YES_Union Union (1991)
ARISTA - ROCK PROGRESSIF

YES_Big-Generator Big Generator (1987)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_90125 90125 (1983)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_Drama Drama (1980)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_Tormato Tormato (1978)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_Going-For-The-One Going For The One (1977)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_Relayer Relayer (1974)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_Yessongs Yessongs (1973)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_Tales-From-Topographic-Oceans Tales From Topographic Oceans (1973)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_Fragile Fragile (1972)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_Close-To-The-Edge Close To The Edge (1972)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_The-Yes-Album The Yes Album (1971)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_Time-And-A-Word Time And A Word (1970)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

YES_Yes Yes (1969)
ATLANTIC - ROCK PROGRESSIF

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion

© Music Waves | 2003 - 2019