MW / Accueil / Chroniques / THE WHO: It's Hard
Le 22.09.2011 par CORTO1809
GROUPE/AUTEUR:

THE WHO

(DEFAULT)

TITRE:
IT'S HARD
ANNEE PARUTION:
1982
LABEL:
POLYDOR
GENRE:
ROCK
""It's Hard" est incontestablement ce que les Who ont fait de mieux depuis "The Who By Numbers"."
Après le décevant "Face Dances" paru l'année précédente, les Who enchaine avec "It's Hard" dont le titre pourrait ironiquement évoquer la difficulté du groupe à retrouver ce qui constituait son charme d'antan. Ce n'est donc pas sans une certaine appréhension que les fans échaudés accorderont à ce disque une écoute circonspecte.

Et ils auront la bonne surprise de découvrir en 'Athena' un bon titre d'ouverture, entrainant, amusant, renouant avec l'ironie, marque de fabrique du groupe à ses débuts, aux faux airs d'un titre tout droit sorti de "Quahenia". Certes, le morceau tourne un peu en rond et n'a pas le pouvoir d'attraction d'un 'Love Reign O'er Me', mais le groupe semble s'être bien plus investi que dans l'album précédent. Impression confirmée avec l'énergique 'It's Your Turn' où tout le monde est bien en place. Le phœnix serait-il en train de renaître de ses cendres ? Les Who auraient-ils la ressource suffisante pour offrir un nouveau "Who's Next" ?

N'en demandons pas trop. Si les Who semblent avoir un regain d'énergie et retrouver le plaisir de jouer ensemble, si Townshend et Entwistle sont de nouveau visités par une muse inspiratrice de bon niveau, il manque quelques finitions pour que ce disque soit un chef d'œuvre.

En premier lieu, l'album est de qualité inégale. A côté de très bons titres comme 'It's Your Turn', 'It's Hard' et 'Dangerous', simples mais efficaces, 'I've Known No War', titre contestataire proche de 'My Generation' et autres 'Won't Get Fooled Again', qui donne une irrépressible envie de se révolter, peu importe contre qui ou contre quoi, ou la douce ballade 'One Life's Enough', se trouvent des morceaux un peu moins inspirés : 'Cooks County' à la mélodie assez plate, 'Eminence Front' à la répétitivité lancinante, le très kitsch 'Why Did I Fall For That' rappelant Queen en beaucoup moins fantaisiste ou l'ennuyeux 'Cry If You Want'.

En second lieu, l'album souffre à nouveau d'être par trop conventionnel. Les Who tournent en rond et chaque titre rappelle insensiblement un de leurs succès passés, en plus affadi. Le style trop marqué auquel ils se réfèrent, l'incapacité à s'en détacher pour explorer des paysages sonores innovants les desservent. Il est impossible d'écouter "It's Hard" sans penser à "Who's Next" ou "Quahenia" tant les ficelles sont les mêmes. Et ce parallèle inconscient est au détriment de leur dernière production.

Pris isolément, dans l'absolu, "It's Hard" est un bon album fait par un groupe qui donne l'impression d'avoir retrouvé ses repères et l'envie de jouer. Mais son trop grand mimétisme avec ses illustres prédécesseurs empêche de goûter pleinement au plaisir de renouer avec l'un des plus grands groupes de rock. Néanmoins, "It's Hard" est incontestablement ce que les Who ont fait de mieux depuis "The Who By Numbers".

Plus d'information sur http://www.thewho.com/


GROUPES PROCHES:
WISHBONE ASH, DOUG VARTY BAND, CORKY LAING AND THE PERFECT CHILD, THE BLACK CADILLACS, MODEST MIDGET, THE MOVE

LISTE DES PISTES:
01. Athena – 3:46
02. It's Your Turn – 3:39
03. Cooks County – 3:51
04. It's Hard – 3:47
05. Dangerous– 3:36
06. Eminence Front – 5:39
07. I've Known No War – 5:56
08. One Life's Enough – 2:22
09. One At A Time– 3:20
10. Why Did I Fall For That – 3:56
11. A Man Is A Man – 3:56
12. Cry If You Want – 5:18
13. It's Hard (bonus) – 4:56
14. Eminence Front (bonus) – 5:37
15. Dangerous (bonus) – 3:48
16. Cry If You Want (bonus) – 7:12


FORMATION:
Andy Fairweather-Low: Choeurs
John Entwistle: Basse / Choeurs
Kenney Jones: Batterie / Choeurs
Pete Townshend: Guitares / Chant (6), Choeurs
Roger Daltrey: Chant / Choeurs
Tim Gorman: Claviers


TAGS:
Accessible / FM, Old School
 
EN RELATION AVEC THE WHO
DERNIERE ACTUALITE
THE WHO: Live At The Isle Of Wight Festival 2004
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant THE WHO
 
DERNIERE CHRONIQUE
Endless Wire (2006)
Un album qui manque de cohérence et où l'auditeur doit avoir la patience de faire son marché pour y découvrir les quelques pépites qui s'y cachent.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant THE WHO
 
NOTES
 
3/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT THE WHO
 
THE-WHO_Endless-Wire Endless Wire (2006)
POLYDOR - ROCK

THE-WHO_It-s-Hard It's Hard (1982)
POLYDOR - ROCK

THE-WHO_Face-Dances Face Dances (1981)
POLYDOR - ROCK

THE-WHO_Who-Are-You Who Are You (1978)
POLYDOR - ROCK

THE-WHO_The-Who-By-Numbers The Who By Numbers (1975)
POLYDOR - ROCK

THE-WHO_Quadrophenia Quadrophenia (1973)
POLYDOR - ROCK

THE-WHO_Who-s-Next Who's Next (1971)
POLYDOR - HARD ROCK

THE-WHO_Tommy Tommy (1969)
POLYDOR - ROCK

THE-WHO_The-Who-Sell-Out The Who Sell Out (1967)
POLYDOR - ROCK

THE-WHO_A-Quick-One A Quick One (1966)
MCA - ROCK

THE-WHO_My-Generation My Generation (1965)
MCA - ROCK

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion

© Music Waves | 2003 - 2019