MW / Accueil / Chroniques / SHAKA PONK: The Geeks & The Jerkin Socks

SHAKA PONK: THE GEEKS & THE JERKIN SOCKS (2011)


ALBUM - AUTRE LABEL - AUTRES - NESTOR - 14.10.2011
""

3/5
GROUPES PROCHES :
-

TRACKS :

01. Let’s Bang - 04:02, 02. I’m Picky - 03:54, 03. Brunette Localicious - 03:42, 04. I’m A Lady - 04:44, 05. Sex Ball - 04:11, 06. My Name Is Stain - 03:25, 07. Shiza Radio - 04:58, 08. Run Run Run - 03:53, 09. Dancing Dead - 04:48, 10. Reset After All - 03:56, 11. Old School Rocka - 04:55, 12. Palabra Mi Amor - 06:13

FORMATION :
Bertand Cantat (Duo sur "Palabra Mi Amor"), CC (Guitares), Frah (Chant), Ion (Batterie), Mandris (Basse), Samaha (Chant), Steeve (Claviers / Sample)

TAGs :
Electro, Groovy, Happy / Délirant
Shaka Ponk n’est pas un nouveau venu sur la scène française puisqu'il nous livre son troisième album. Ce dernier a la particularité d'être assez ardu à appréhender tout d’abord du fait de sa coloration musicale, qui ferait passer un arc-en-ciel pour un faire part de décès et d’autre part du fait d’une volonté permanente de faire le « buzz » afin de se donner une posture médiatique, au risque de faire passer la musique au second plan.

Au niveau musique justement, l’électro Rock des débuts, bien que toujours présent a laissé un peu plus de place à un melting-pot au sein duquel les éléments « dance » se taillent la part du lion. En effet, si l’entrainant "Let’s Bang", qui n’est pas sans rappeler par moment le "Blue Monday" de New Order, ou bien "My name Is Stain" restent dans cette veine Electro, tout un autre pan de ce disque est plutôt empreint d’une Pop Rock dansante, et organique... A l’image de "Brunette Localicious", un morceau de Pop sucré sur fond de batterie Rockabilly, ou bien de "I’m Picky" qui lorgne plus vers le Punk Rock californien à la Green Day.

Dans tous les cas, l’énergie est toujours très présente et les morceaux donnent irrésistiblement l’envie de danser. Difficile en effet de résister à l’appel du très bon "Reset After All", ou bien de "Shiza Radio". Mais ce côté jouissif est légèrement contrebalancé par un perpétuel, bien que léger, sentiment de déjà-entendu. Les lignes musicales, les gimmicks, les refrains renvoient en permanence à d’autres artistes (Green Day, Daft Punk, MGMT, Black Eyes Peas, Superbus…).

Avec ce nouvel album, Shaka Ponk laisse donc un sentiment mitigé. S’il est indéniable que le groupe excelle dans l’art de proposer des titres aussi variés qu’explosifs et que leur sauce Electro Rock est réalisée avec un savoir faire et un esprit festif consommé, il n’en reste pas moins que le patchwork musical proposé ici laisse apparaître des influences parfois un peu trop prégnantes. Il en ressort donc un léger manque d’identité musicale que Shaka Ponk semble vouloir compenser par une agitation médiatique qui peut sembler un peu excessive. A cet effet, la présence de Bertrand Cantat sur le dernier titre, même s’il elle n’est probablement dictée que par la passion, pourra contribuer à renforcer cette impression.

Plus sérieusement, si l’on parvient à dépasser le léger malaise que pourrait faire naître l’identité musicale aux contours un peu flou du groupe, nul doute que ce disque est un très bon recueil de titres jouissifs et très bien produits. Un bon résultat donc, mais qui laisse une légère amertume dans la bouche.


Plus d'informations sur http://shakaponk.com/
TOPPROG - 21.10.2011
Troisième opus dans la continuité des 2 précédents, ce qui est plutôt bien si on aime ce rock chamarré assez survolté. Un peu plus de chant féminin c'était annoncé et c'est pas mal... Comme dans les albums précédents on a des morceaux qui cassent le baraque (My name is stain, I'm Picky, Sex ball......) et d'autres un peu plus faibles, mais qui le feront bien sur scène à n'en pas douter (Let's bang, Dancing dead...).
Sinon rien de bien nouveau dans les sonorités (quelques airs de "déjà entendu" parfois..) et on peut se permettre de regretter quelques trucs comme l'omniprésence du chant qui laisse peu de place à quelques parties instrumentales qui seraient bienvenues (clavier et guitare, cf le solo de Old school rock, car ces 2 mecs sont vraiment très bons), un chant anglais qui prend le pas sur l'espagnol, gommant ainsi cette particularité du groupe qui mélange anglais et espagnol pour nous donner des trucs fous comme "Frenchtouch puta madre"!!! Force est de reconnaitre que "Palabra mi amor" est un, voire le meilleur, morceau du disque avec la présence de Cantat qui nous offre sa voix hargneuse en nous rappelant les meilleurs moments de 666667 club de Noir Désir. Ces gars étaient faits pour se rencontrer, ça ne surprend personne...!!!
Bon ne boudons pas notre plaisir, ce disque est globalement aussi explosif que les précédents et sur scène ça devrait encore être de la folie!!!!

EN RELATION AVEC SHAKA PONK
DERNIERE ACTUALITE
SHAKA PONK: Les détails du nouvel album "The Evol"
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant SHAKA PONK
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
The Black Pixel Ape ( Drinking Cigarettes To Take A Break) (2014)
Shaka Ponk continue sa marche triomphale avec un disque plus Rock mais tout aussi jouissif que ses prédécesseurs.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant SHAKA PONK
ALBUMS CONSEILLES
 
RATING
STAFF : 1.8/5 (4 avis)
LECTEURS : 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SHAKA PONK
 
SHAKA-PONK_The-Black-Pixel-Ape-Drinking-Cigarettes-To-Tak The Black Pixel Ape ( Drinking Cigarettes To Take A Break) (2014)
WAGRAM - ROCK

4
SHAKA-PONK_The-Geeks--The-Jerkin-Socks The Geeks & The Jerkin Socks (2011)
AUTRE LABEL - AUTRES

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017