MW / Accueil / Chroniques / THE WHO: Tommy

THE WHO: TOMMY (1969)


ALBUM - POLYDOR - ROCK - PETER HACKETT - 04.11.2011
"Tommy est un disque qu'il faut posséder."

5/5
GROUPES PROCHES :
WISHBONE ASH, DOUG VARTY BAND, CORKY LAING AND THE PERFECT CHILD, THE BLACK CADILLACS, MODEST MIDGET, THE MOVE

TRACKS :

01. Overture - 05:21, 02. It's A Boy - 00:38, 03. 1921 - 02:49, 04. Amazing Journey - 03:24, 05. Sparks - 03:46, 06. Eyesight To The Blind (the Hawker) - 02:13, 07. Christmas - 04:34, 08. Cousin Kevin - 04:07, 09. The Acid Queen - 03:34, 10. Underture - 10:09, 11. Do You Think's Alright - 00:24, 12. Fiddle About - 01:29, 13. Pinball Wizard - 03:01, 14. There's A Doctor - 00:23, 15. Go To The Mirror! - 03:49, 16. Tommy Can You Hear Me? - 01:36, 17. Smash The Mirror - 01:35, 18. Sensation - 02:27, 19. Miracle Cure - 00:12, 20. Sally Simpson - 04:12, 21. I'm Free - 02:40, 22. Welcome - 04:34, 23. Tommy's Holiday Camp - 00:57, 24. We're Not Gonna Take It - 07:08

FORMATION :
John Entwistle (Chant / Basse / Cor), Keith Moon (Batterie), Pete Townshend (Chant / Guitares / Claviers), Roger Daltrey (Chant)

TAGs :
Concept-album, Opera Rock, 70's
En 1921, contre toute attente, alors qu'il est réputé perdu en mer, le capitaine Walker rentre chez lui et trouve sa femme avec son amant. Ce que fait le capitaine n'est pas dit dans la chanson (larirette, larirette), mais Tommy, âgé de 10 ans et qui est né alors que son père était loin du foyer, assiste à la scène. Mr et Mrs Walker assènent à l'enfant : "Tu n'as rien vu, tu n'as rien entendu et tu ne diras jamais rien de cela.", tant et si bien que Tommy s'enferme dans le monde du silence et de la nuit. Aveugle, sourd et muet, le jeune Tommy ne perçoit que son reflet dans un miroir et développe une grande dextérité au flipper. Tous les remèdes médicaux, spirituels, drogues, sexe, ne sauront sortir Tommy de son enfermement. Tommy créé des émules et nait une nouvelle religion qui adule le nouveau messie. Il faudra que sa mère brise le miroir pour qu'enfin Tommy soit libéré des chaînes qui l'entravaient dans sa réclusion et puisse enfin clamer à la face du monde : "I'm free !!!".

Sortie en 1969, "Tommy" reste une œuvre majeure dans le monde du rock : elle conférera aux Who et à son créateur, Pete Townsend, une aura particulière. En 69, le chant du bel éphèbe Daltrey, les moulinets rageurs de Townsend sur sa Gibson, les vrombissements de la basse d'Entwistle et la frappe démoniaque de Moon feront les grandes heures du festival de Woodstock. Les titres tels que "Pinball Wizard", "I'm Free", "We're Not Gonna Take It" deviendront des hits incontournables.
Suivront de nombreuses représentations de l'opéra avec de multiples interprètes invités jusqu'à ce que Pete Townsend réalise en 1972 son rêve ultime, l'interprétation de "Tommy" par le London Symphony Orchestra, mais cela fera l'objet d'une prochaine chronique....

Que dire de plus de cet album devenu mythique ? L'histoire quelque peu loufoque de Tommy sera un vecteur de succès sans précédent pour le quatuor anglais. Le génie créateur et le jeu de guitare si typique de Townsend, la basse chirurgicale d'Entwistle sur fond de percussions surréalistes du batteur fou Moon, au service du chant puissant de Daltrey à la longue crinière blonde et frisée, portent ce scénario comme un hymne à la liberté. "Tommy" s'écoute sans pause de la première à la dernière note, le livret à la main, de la première phrase "Captain Walker didn't come home." jusqu'à la finale "From you I get the story.". Les rencontres improbables du jeune héros avec un cousin cruel, un oncle pédophile ou une gitane qui guérit en faisant l'amour, sont autant de prétextes à des compositions résolument rock et définitivement incontournables.

Une conclusion ? Est-ce bien nécessaire ?


Plus d'informations sur http://www.thewho.com/
CORTO1809 - 08.11.2011
Aaah, Tommy ! L'opéra-rock par excellence.
C'est vrai que l'album contient son lot de très bons titres (1921, Christmas, Cousin Kevin, Pinball Wizard, Sally Simpson, I'm Free pour ne citer que ceux-là) et qu'il est d'une grande cohésion.
Cependant le disque manque d'une certaine ampleur. A ce titre, la version orchestrale est bien plus riche, et la participation d'un grand nombre de chanteurs invités donne à Tommy tout le relief qui fait défaut à la version originale.
Avec Who's Next et Quadrophenia, les Who prouveront qu'ils peuvent faire encore mieux, en conservant le niveau d'excellence de leurs compositions mais en jouant avec encore plus d'énergie et d'épaisseur.
Bien sûr je chipote entre excellent et excellentissime : Tommy est un disque qu'il faut posséder.

EN RELATION AVEC THE WHO
DERNIERE ACTUALITE
THE WHO: Live At The Isle Of Wight Festival 2004
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant THE WHO
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
Endless Wire (2006)
Un album qui manque de cohérence et où l'auditeur doit avoir la patience de faire son marché pour y découvrir les quelques pépites qui s'y cachent.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant THE WHO
ALBUMS CONSEILLES
  • WISHBONE-ASH_Pilgrimage WISHBONE ASH
    Pilgrimage (1971)
    MCA - ROCK

    4
  • MODEST-MIDGET_Crysis MODEST MIDGET
    Crysis (2014)
    AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

    3
  • WISHBONE-ASH_Argus- WISHBONE ASH
    Argus (1972)
    MCA - ROCK

    5
  • THE-BLACK-CADILLACS_Run THE BLACK CADILLACS
    Run (2012)
    AUTRE LABEL - BLUES

    4
  • WISHBONE-ASH_There-s-The-Rub WISHBONE ASH
    There's The Rub (1974)
    MCA - ROCK

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4.8/5 (4 avis)
LECTEURS : 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT THE WHO
 
THE-WHO_Endless-Wire Endless Wire (2006)
POLYDOR - ROCK

3
THE-WHO_It-s-Hard It's Hard (1982)
POLYDOR - ROCK

3
THE-WHO_Face-Dances Face Dances (1981)
POLYDOR - ROCK

2
THE-WHO_Who-Are-You Who Are You (1978)
POLYDOR - ROCK

1
THE-WHO_The-Who-By-Numbers The Who By Numbers (1975)
POLYDOR - ROCK

4
THE-WHO_Quadrophenia Quadrophenia (1973)
POLYDOR - ROCK

5
THE-WHO_Who-s-Next Who's Next (1971)
POLYDOR - HARD ROCK

5
THE-WHO_Tommy Tommy (1969)
POLYDOR - ROCK

5
THE-WHO_The-Who-Sell-Out The Who Sell Out (1967)
POLYDOR - ROCK

4
THE-WHO_A-Quick-One A Quick One (1966)
MCA - ROCK

4
THE-WHO_My-Generation My Generation (1965)
MCA - ROCK

2
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, K-scope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017