MW / Accueil / Chroniques / SALIM GHAZI SAEEDI: Human Encounter

SALIM GHAZI SAEEDI: HUMAN ENCOUNTER (2011)


ALBUM - AUTOPRODUCTION - ROCK - REALMEAN - 18.11.2011
""

2/5
GROUPES PROCHES :
KING CRIMSON, FRANK ZAPPA, ARASHK

TRACKS :

01. Human Encounter Prologue - 01:30, 02. Lustful Feast Of Flesh - 03:00, 03. You Many One Devils - 03:20, 04. Lonesomeness - 03:20, 05. Sadistic Teacher - 03:40, 06. City Bombardment - 02:55, 07. For Eugene, Distilling The Delicacy - 02:57, 08. For Ali, Who Does Live Many Births Mercifully - 01:28, 09. For Kurt, The King Without Crown - 01:01, 10. For Thelonious, And His 88 Holy Names - 03:00, 11. For Jeremy, Embodying The Mastermind - 02:58, 12. Unknown Red-skirt Girl, Who Vanished Before My Eyes In 1995 - 04:00

FORMATION :
Salim Ghazi Saeedi (Guitares / Claviers / Tous les instruments)

TAGs :
Acoustique, Chaotique, Dissonant, Electro, Expérimental, Fusion, Instrumental, Intimiste, Jazzy, Mélancolique, Psychédélique
L’ésotérisme de Salim Ghazi Saeedi a quelque chose de fascinant. On aurait pu penser qu’après un parcours déjà étoffé en compagnie du groupe Arashk, ainsi qu’un premier essai en solo que nous avions chroniqué l’année dernière, l’artiste se déciderait enfin à civiliser quelque peu son propos musical, ou tout au moins nous livrerait une clé ou l’autre pour le rendre plus aisément universel.
Que Neni ! A l’occasion de cette rencontre avec l’espèce humaine, sa musique se fait plus expérimentale et plus déconstruite que jamais. Une façon de décrire la nébuleuse complexité de cette rencontre ?
En tout cas, l’énigmatique compositeur et multi-instrumentiste iranien est un artiste de parole : I never rationalize my music by melodic or harmonic theories, avait-il affirmé. "Human Encounter" en est une parfaite illustration.

Sur le fond, Salim définit son album comme un miroir du yin et du yang de l’humanité. Avec une amertume marquée pour le déséquilibre constaté, le côté sombre de l’homme, comme il le nomme lui-même, apparaissant comme beaucoup plus répandu que le côté lumineux. Il choisit de rendre hommage à ce dernier, essentiellement sur la seconde moitié de l’album, au travers de compositions dédiées à quelques artistes connus ou moins connus (les intitulés des morceaux pourront vous orienter, et Salim en dit davantage sur son site). Néanmoins, il n’y a pas de différence notable de tonalité musicale entre les deux axes; "Human Encounter" est un fluide uniformément étrange, mais aux propriétés successivement inquiétantes, mélancoliques, introspectives.
On retrouvera, ici et là, les parures d’un habillage électro-oriental ('For Eugene…', notamment), mais avec Salim, l’expressivité culturelle ne prend jamais le pas sur celle de son ressenti intérieur. Et lorsque celui-ci devient préhensible, les pensées les plus torturées et les plus refoulées se mettent soudain à remonter à la surface, aux travers de sonorités acoustiques et électro dotées de la même schizophrénie, et de phrasés aux allures improvisées de piano bar, mais dépossédés de l’insouciance qui leur est habituellement associée.
Les sons bondissent, se croisent, s’interrompent les uns et les autres. Le piano est tour à tour psychédélique et sentencieux ('You Many One Devils'), la contrebasse est d’une infinie tristesse ('Lonesomeness') ou insidieusement pernicieuse ('Sadistic Teacher'), la guitare punk-rock (bien que moins présente dans cet opus) affectionne l’embuscade, saute au visage, égratigne.
Tout cela, sans qu’aucun mécanisme émotionnel coutumier, ou presque, ne puisse être décodé. Et pourtant, la musique de Salim n’est jamais inaudible, elle a une cohérence cabalistique : tout se passe comme si l’artiste avait inventé ses propres règles rythmiques, ses propres arpèges, son propre langage musical. La perception, du côté de l’auditeur, va dépendre de sa faculté à décrypter ce langage.

Il n’est pas possible, évidemment, de recommander "Human Encounter" pour ce qu’il n’est pas : une création artistique accessible, aux formules accrocheuses, séductrices ou immédiates. A la lecture de cette chronique, vous devriez toutefois disposer de quelques indices pour savoir si vous êtes éligible à la tentative d'une expérience parmi les plus insolites… Notez bien la symbolique de l’imagerie : Salim semble s’éloigner vers des rivages inconnus. Certains y verront la confirmation qu’il a choisi de tourner le dos au plus grand nombre. Mais d’autres pourront comprendre qu’il nous invite à le suivre, au long de son parcours initiatique.


Plus d'informations sur http://www.salimworld.com/
CORTO1809 - 19.11.2011
Même si mes goûts personnels me portent naturellement à apprécier des musiques étranges, déconstruites, minimalistes ou dissonantes, je reste par contre complètement hermétique à ce type de disque entièrement constitué de titres expérimentaux purs et durs, improvisés en grande part. L'effet peut être intéressant lorsqu'il est saupoudré à petite dose au milieu de parties plus construites. Là, c'est indigeste.

EN RELATION AVEC SALIM GHAZI SAEEDI
DERNIERE ACTUALITE
Salim Ghazi Saeedi: namoWoman
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant SALIM GHAZI SAEEDI
 
DERNIERE CHRONIQUE
2
namoWoman (2012)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant SALIM GHAZI SAEEDI
ALBUMS CONSEILLES
  • FRANK-ZAPPA_Sheik-Yerbouti FRANK ZAPPA
    Sheik Yerbouti (1979)
    ZAPPA - ROCK

    3
  • FRANK-ZAPPA_The-Grand-Wazoo FRANK ZAPPA
    The Grand Wazoo (1972)
    ZAPPA - ROCK

    4
  • FRANK-ZAPPA_Just-Another-Band-From-L-A- FRANK ZAPPA
    Just Another Band From L.a. (1972)
    AUTRE LABEL - ROCK

    3
  • KING-CRIMSON_Islands KING CRIMSON
    Islands (1972)
    VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

    4
  • KING-CRIMSON_The-Power-To-Believe KING CRIMSON
    The Power To Believe (2003)
    VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 1.5/5 (2 avis)
LECTEURS : 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SALIM GHAZI SAEEDI
 
SALIM-GHAZI-SAEEDI_namoWoman namoWoman (2012)
AUTOPRODUCTION - AUTRES

2
SALIM-GHAZI-SAEEDI_Human-Encounter Human Encounter (2011)
AUTOPRODUCTION - ROCK

2
SALIM-GHAZI-SAEEDI_Iconophobic Iconophobic (2010)
AUTOPRODUCTION - ROCK

2
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, K-scope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017