MW / Accueil / Chroniques / MORBID ANGEL: Altars Of Madness

MORBID ANGEL: ALTARS OF MADNESS (1989)


ALBUM - EARACHE - DEATH METAL - HIZIA - 30.01.2012
""

5/5
GROUPES PROCHES :
DEATH, OBITUARY, GOJIRA, DEICIDE

TRACKS :

01. Immortal Rites – 4:04, 02. Suffocation – 3:15, 03. Visions From The Dark Side – 4:10, 04. Maze Of Torment – 4:25, 05. Lord Of All Fevers And Plagues – 3:28, 06. Chapel Of Ghouls – 4:58, 07. Bleed For The Devil – 2:23, 08. Damnation – 4:10, 09. Blasphemy – 3:31, 10. Evil Spells – 4:13

FORMATION :
David Vincent (Chant / Basse), Pete Sandoval (Batterie), Richard Brunelle (Guitares), Trey Azaghtoth (Guitares)

TAGs :
Chant grunt/growl, Chant guttural, 90's, Old School, Oppressant
Avant d’être le blockbuster qu’il est aujourd’hui, Morbid Angel a bien sûr commencé très bas. Pas musicalement, mais disons plutôt socialement. Les Floridiens étaient de ces groupes qui atomisaient les pubs et salles où ils se produisaient, se posaient comme des marginaux, et jouaient du Death-Metal, cette musique agressive, lourde et violente à souhait. Lorsque sortit "Altars Of Madness" en 1989, le guitariste Trey Azaghtoth avait de grands projets et ambitions pour son groupe, mais il ne se doutait sans doute pas que ce même groupe allait rencontrer un succès planétaire et que leur premier album allait devenir la pierre angulaire et LA référence de tout un genre, un classique absolu du métal extrême. La sphère underground comprit vite à l’écoute de cet opus que Morbid Angel méritait largement de percer.

Le concept Morbid Angel est avant tout basé sur le folklore démoniaque et le satanisme (c’est beau l’originalité, y’a pas à dire !) qui est ici au service de la musique la plus violente que l’on pouvait écouter à l’époque, à grands renforts de blasts incessants (Pete Sandoval découvrit d’ailleurs la double-pédale lors de l’enregistrement d’"Altars Of Madness").

Les hostilités démarrent sur le cultissime "Immoral Rites", dont intro comprenant le riff passé à l’envers est un hommage à L’Exorciste. On avait jamais vu ça dans le métal, mais rien que là, c’est déjà une avalanche de breaks incessants, de changement radicaux d’ambiances et surtout, des claviers ultra-glauques se font entendre (au moins, on est surs que cette manie n’a pas prise Trey Azagthoth qu’en 2011). David Vincent éructe son amour des ténèbres durant 45 minutes, s’aidant d’une basse assassine et de parties vocales flirtant avec le black métal. En effet, c’est un long déluge de violence sèche que l’on se prend en plein dans les dents, sans le moindre temps mort : "Suffocation", "Maze Of Torment" (attention, chef d’œuvre!!!), l’écrasant "Damnation"… Rien que des classiques ! Aucun titre n’est mauvais. Sur dix titres immortels, le duo Brunelle/Azaghtoth se passe la balle entre rythmique aux stéroïdes et soli évoquant plus une éviscération instrumentale. Malgré tout, cette technique inimitable jalousement gardée secrète, basée sur la vitesse et la précision, reste convoitée par approximativement 99,97% des guitaristes de Death-Metal. Vincent et Sandoval aussi méritent les lauriers qu’on leur jette : leur combinaison s’apparente à un rouleau compresseur, sous lequel on prend un plaisir masochiste à être aplati.

Le seul petit inconvénient de cet album si parfait : les moyens limités de l’époque. Ils rendent notamment le son de guitare très lointain. Un peu comme si le groupe avait enregistré ça dans l’urgence. Malgré cela, si un ami vous demande de lui prêter un album de Death-Metal afin de s’initier au genre, prêtez-lui "Altars Of Madness". Si ce même ami vous demande quels sont les titres à écouter en priorité, répondez-lui tous !. Parce-que même si "Covenant" reste le plus gros succès commercial de l’histoire du genre, c’est ce "Altars Of Madness" qui reste, objectivement (cela va de soi…) la meilleure réussite de Morbid Angel. Vous êtes d'ailleurs en droit de vous moquer d’une personne se disant fan de métal extrême et qui ne possèderait pas cet album. Dernière chose : ne téléchargez pas ce disque ! Achetez-le, il mérite. Et profitez-en pour faire appliquer l’idée au plus grand nombre !


Plus d'informations sur http://www.morbidangel.com/mainindex.html
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC MORBID ANGEL
DERNIERE ACTUALITE
MORBID ANGEL : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant MORBID ANGEL
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Kingdoms Disdained (2017)
Kingdoms Disdained signe le retour gagnant de Steve Tucker au sein de Morbid Angel. La légende américaine revient à un style plus académique très efficace.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant MORBID ANGEL
ALBUMS CONSEILLES
  • DEATH_The-Sound-Of-Perseverance- DEATH
    The Sound Of Perseverance (1998)
    NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

    5
  • OBITUARY_darkest-day OBITUARY
    Darkest Day (2009)
    CANDLELIGHT - DEATH METAL

    3
  • GOJIRA_L-Enfant-Sauvage GOJIRA
    L'Enfant Sauvage (2012)
    ROADRUNNER - DEATH METAL

    4
  • DEICIDE_Legion DEICIDE
    Legion (1992)
    ROADRUNNER - DEATH METAL

    4
  • DEATH_SPIRITUAL-HEALING DEATH
    Spiritual Healing (1989)
    CENTURY MEDIA - DEATH METAL

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 5/5 (2 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT MORBID ANGEL
 
MORBID-ANGEL_Kingdoms-Disdained Kingdoms Disdained (2017)
UDR MUSIC - DEATH METAL

4
MORBID-ANGEL_Illud-Divinum-Insanus Illud Divinum Insanus (2011)
SEASON OF MIST - DEATH METAL

4
MORBID-ANGEL_Heretic Heretic (2003)
EARACHE - DEATH METAL

4
MORBID-ANGEL_Gateways-To-Annihilation Gateways To Annihilation (2000)
EARACHE - DEATH METAL

4
MORBID-ANGEL_Formulas-Fatal-To-The-Flesh Formulas Fatal To The Flesh (1998)
EARACHE - DEATH METAL

3
MORBID-ANGEL_Domination Domination (1995)
EARACHE - DEATH METAL

5
MORBID-ANGEL_covenant Covenant (1993)
EARACHE - DEATH METAL

5
MORBID-ANGEL_Blessed-Are-The-Sick Blessed Are The Sick (1991)
EARACHE - DEATH METAL

5
MORBID-ANGEL_Altars-Of-Madness Altars Of Madness (1989)
EARACHE - DEATH METAL

5
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018