MW / Accueil / Chroniques / MOTORHEAD: We Are Motörhead
MOTORHEAD: We Are Motörhead (2000)
Posté par Noise le 01.03.2012
Genre(s) : HARD ROCK
0
ALBUM / SPV  
GROUPES PROCHES : ANVIL, VENOM, NASHVILLE PUSSY, HORN OF THE RHINO, CRUCIFIED BARBARA, TALETELLERS, SEEKERS OF THE TRUTH, STAR*RATS, THE CHELSEA SMILES, GUACHASS
(A éviter)
TRACKS :
01. See Me Burning (02:57), 02. Slow Dance (04:28), 03. Stay Out Of Jail (03:01), 04. God Save The Queen (03:18), 05. Out To Lunch (03:25), 06. Wake The Dead (05:13), 07. One More Fucking Time (06:45), 08. Stagefright/Crash & Burn (03:01), 09. (Wearing Your) Heart On Your Sleeve (03:41), 10. We Are Motörhead (02:22)

FORMATION :
Lemmy Kilmister (Chant / Basse), Mikkey Dee (Batterie), Phil Campbell (Guitares)

TAGs :
Chant éraillée
Motörhead est en pleine forme en ce début de nouvelle décennie. Il vient de balancer plusieurs disques de grande qualité, et pour fêter ça il sort un double album live, "Everything Louder Than Everyone Else", qui rivalise sans soucis avec les live des années 80. Ainsi alors que le groupe fête ses 25 ans, c'est avec enthousiasme et optimisme qu'est accueilli ce 15ème album de la bande à Lemmy, "We Are Motörhead". Le titre renvoi à la phrase d'intro des concerts du groupe depuis quelques années, simple et directe, "We are Motörhead and we're going to kick your ass !".

Et pourtant cet optimisme va être rapidement mis de côté à l'écoute de l'album. Déjà le son du disque est très froid et clinique. En appelant Charlie Bauerfeind, grand spécialiste de la scène speed mélodique allemande, Motörhead commet l'erreur de se doter du même son que ces groupes et perd l'aspect rock et spontané qui fait son charme. Mais c'est surtout au niveau des titres que le bas blesse. Le disque est très court, 10 titres pour 38 minutes avec une reprise incluse, mais même comme cela il manque cruellement d'inspiration. A force d'enchainer les sorties, le trio anglais semble un peu à bout de souffle. Il en ressort un disque médiocre avec très peu de moments intéressants qui semble n'exister que pour souffler sur la vague de la mode que traverse le groupe depuis le milieu des années 90.

La première partie de disque est même carrément médiocre. "See Me Burning" tabasse dans le vide tandis que "Slow Dance" et "Out To Lunch" ressemblent à des faces B, aussi vite écoutées qu'oubliées avec des refrains rabâchés assez caricaturaux. Le pire est atteint avec la reprise du "God Save The Queen" des Sex Pixtols. La relecture de Motörhead est bien loin de l'originale et manque de puissance, alors que vocalement, Lemmy est loin d'être parfait. En fait, seul "Stay Out Of Jail" tire son épingle du jeu. Sans être géniale la chanson est efficace, bon compromis entre hard-rock et heavy avec une énergie communicative.

La deuxième partie est un peu meilleure. Elle contient le seul tube du disque, le formidable "We Are Motörhead", certes énième relecture de "Ace Of Spades", mais tellement entrainant et fédérateur. Le refrain est imparable et fait que ce titre semble être la raison d'être de ce disque tant il a des allures de classique en puissance. A côté, ce n'est pas aussi médiocre qu'en première partie mais aucun titre n'a des allures de classique. "Wake The Dead" tire son épingle du jeu grâce à des passages vocaux très sombres, presque parlés, et un break où la basse se fait une belle place. La ballade désormais habituelle, "One More Fucking Time", se laisse écouter avec plaisir tant Lemmy semble y mettre une partie de son âme, mais elle est un peu trop longue et manque du petit truc qui magnifiait les précédents essais du groupe dans ce registre. Enfin, "Starlight/Crash & Burn" et "Heart On Your Sleeve" tabassent avec efficacité mais restent fort classiques.

"We Are Motörhead", malgré une bonne réputation depuis sa sortie, reste l'un des disques les plus faibles de la carrière des Anglais. Sans trop d'inspiration, Lemmy et ses deux compères signent un album générique sans trop d'âme ni de conviction. Il faut espérer que cela ne soit qu'un petit coup d'arrêt dans la carrière du groupe car après tout, le droit à l'erreur existe et on l'accorde bien volontiers à Motörhead.

Plus d'informations sur http://www.imotorhead.com
 
Nos conseils
 
Video
 
0  commentaire(s)
TOUTES LES CHRONIQUES...
 
Data pager
Page 1 sur 5
MOTORHEAD_Aftershock Aftershock (2013)
REPLICA - HARD ROCK

MOTORHEAD_The-Wörld-Is-Ours-–-Vol-2-Anyplace- The Wörld Is Ours – Vol. 2 (Anyplace Crazy As Anywhere Else) (2012)
REPLICA - HARD ROCK

MOTORHEAD_The-Wörld-Is-Ours--Vol-1-Everything The Wörld Is Ours - Vol. 1 (Everything Further Than Everyplace Else) (2011)
EMI - HARD ROCK

MOTORHEAD_The-Wörld-Is-Yours The Wörld Is Yours (2010)
EMI - HARD ROCK

MOTORHEAD_Motörizer Motörizer (2008)
SPV - HARD ROCK

Staff 2
(3 avis)
Lecteurs 2.5
(2 avis)
Votre note :
 
DERNIERE CRITIQUE
Soyez le premier à donner votre avis...
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Magna Carta, Metal Mind, Mascot, Lynx, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Progress Records, Unicorn, Season Of Mist, F2, Frontiers, Karisma, Black Widow, 10t, Mals, Nightmare, Scarlet, Metalodic, Bad Reputation, K-scope, Dixiefrog, Ear Music, Klonosphere, Trail, R.a.i.g., Progressive Promotion, Avantgarde Music, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2014