MW / Accueil / Chroniques / OOMPH!: Des Wahnsinns Fette Beute
GROUPE/AUTEUR:

OOMPH!

(ALLEMAGNE)

TITRE:
DES WAHNSINNS FETTE BEUTE
ANNEE PARUTION:
2012
LABEL:
COLUMBIA
GENRE:
METAL INDUSTRIEL
"Un disque un peu trop long et qui, malgré des qualités indéniables, pêche par excès de prudence. Dommage, car il ne manque vraiment pas grand-chose pour que l'on soit totalement convaincu..."
NESTOR - 11.06.2012 -
Des Wahnsinns Fette Beute est le onzième album des Allemands de Oomph ! qui confirment avec cet opus leur propension à se diriger vers un registre de plus en plus mainstream et de plus en plus aseptisé.

"Bis Der Spiegel Zerbricht" est le premier exemple de ce triste constat en ne proposant qu'une version popisante et insipide de ce que peut faire Rammstein ou Depeche Mode tout comme "Die Geister Die Ich Rief" qui, malgré une construction correcte, se montre assez inutile, peu inspiré et donc peu inspirant. Voilà qui est fort dommage car au-delà de ces titres 'passe partout', l’album recèle de très bons morceaux que l’on pourrait cataloguer en deux groupes distincts.

Tout d’abord, des morceaux dansants et immédiats, "Zwei Schritte Vor", "Such Mich Find Mich", qui font la part belle aux rythmiques appuyées et aux refrains accrocheurs. L’efficacité est immédiate et on prend un réel plaisir à se laisser emporter dans ces maelstroms festifs. D’autre part, des morceaux qui lorgnent vers des ambiances un peu plus intimistes et qui, même si l’on n’atteint pas ici l’intensité émotionnelle qui se dégage des projets solo du leader de Depeche Mode, renvoient parfois aux albums "Counterfeit" de Martin L. Gore, comme c'est le cas de "Regen". Dans ces deux registres, Oomph ! se montre bien plus convaincant, et il s’en faut vraiment de très peu pour qu’il ne rafle la mise et notre adhésion par la même occasion.

Malheureuseument, deux éléments négatifs supplémentaires viennent gâcher quelque peu la fête. Dans un premier temps, c’est la densité de cet album qui pose problème. Celui-ci aurait clairement gagné à se voir délester de ses 4 à 5 titres les plus timides qui, au-delà du fait qu’ils n’apportent rien à l’ensemble, rendent le disque un peu indigeste. Mais c’est également la présence quasi-permanente d’un sentiment de 'déjà entendu' qui dérange. Le groupe semble avoir du mal à prendre des risques et à s’affranchir d’influences qui sont souvent trop prégnantes (Depeche Mode, Rolling Stones, Rammstein). A ce titre, "Kleinstadtboy", une relecture du "Smalltown Boy" de Bronski Beat, est une bonne illustration du problème. Si cet exemple est un peu caricatural, il est cependant symptomatique de cette tendance qu'à Oomph ! à butiner à tout va.

Au final, un disque un peu trop long et qui, malgré des qualités indéniables, pêche par excès de prudence. Dommage, car il ne manque vraiment pas grand-chose pour que l'on soit totalement convaincu...

Plus d'information sur http://www.oomph.de/


GROUPES PROCHES:
RAMMSTEIN, EISBRECHER

LISTE DES PISTES:
01. Unzerstobar - 03:43
02. Zwei Schritte Vor - 04:21
03. Such Mich Find Mich - 03:29
04. Bis Der Spiegel Zerbricht - 03:35
05. Die Geister Die Ich Rief - 03:03
06. Bonobo - 04:00
07. Deine Eltern - 04:03
08. Kleinstadtboy - 03:58
09. Regen - 04:12
10. Kosmonaut - 04:00
11. Komm Zuruck - 03:10
12. Aus Meiner Haut - 03:07
13. Seemannsrose - 03:09
14. Unendlich - 05:15
15. Fütter Mich (edition Collector) - 03:38
16. Der Tod Ist Ein Herzschlag Entfernt (edition Collector) - 04:04


FORMATION:
Andreas Crap: Claviers / Lead Guitar
Dero Goi: Chant / Batterie
Robert Flux: Guitares / Basse / Claviers


TAGS:
Electro
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

LYNOTT - 11/06/2012 13:45:43
Du Rammstein mainstream très festif et qui ne se prend pas la tête, du Dancefloor martial en quelque sorte.
Jouissif mais un peu kleenex, s'écoute le sourire aux lèvres mais s'oublie sans traîner.
1607 11948
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC OOMPH!
DERNIERE ACTUALITE
OOMPH!: Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant OOMPH!
 
NOTES
 
3.3/5 (3 avis)
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT OOMPH!
 
OOMPH_Des-Wahnsinns-Fette-Beute Des Wahnsinns Fette Beute (2012)
COLUMBIA / METAL INDUSTRIEL
OOMPH_Truth-Or-Dare Truth Or Dare (2010)
COLUMBIA / METAL INDUSTRIEL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019