MW / Accueil / Chroniques / DIRTSWITCH: Phoenix Down

DIRTSWITCH: PHOENIX DOWN (2011)


ALBUM - TSM PROMOTIONS - HARD ROCK - PETE_T - 27.06.2012
""

4/5
GROUPES PROCHES :
KING'S X, AUDIOSLAVE, GIVRY

TRACKS :

01. Restraints - 03:48, 02. Too Much - 03:00, 03. Sulfur - 03:08, 04. Another Breath - 03:25, 05. Looking Back - 03:55, 06. Comatose - 04:48, 07. Over & Over - 03:19, 08. Innocence - 05:04, 09. My Story - 04:14, 10. Overhang - 03:02, 11. Forever - 07:46, 12. Today - 05:00

FORMATION :
Jani Nendl (Chant / Guitares), Luka Lamut (Chant), Rok Seifert (Basse), Uros Markic (Batterie)

TAGs :
-
Si la Slovénie n'est pas bien souvent représentée dans le monde du rock, quelques groupes méritent cependant le détour et Dirtswitch fait partie de ceux là. Combo de formation plutôt classique (guitare/basse/batterie/chant), il a la chance de compter en ses rangs un chanteur qui porte haut et fort une musique bien interprétée.

D’inspiration hard mélodique, les multiples couches de guitare font office de bulldozer déblayant la route (Restraints, Too Much, Sulfur, My Story) sur des rythmes aux limites de ceux que pouvaient utiliser Body Count donc proche d’une sorte de rap bodybuildé.

Bien sûr, si le propos est loin de donner dans le mélodique, la voix de Luka Lamut fait merveille se situant dans le registre bas de celle de James Labrie, apportant ainsi la douceur nécessaire dans le monde de brutes que côtoit les slovènes. Ce gosier fait d’ailleurs tout aussi merveille sur les mid-tempos Innocence et Another Breath que sur les ballades Looking Back ou Today. La longue composition Forever, a quant à elle la caractéristique d'être constamment en évolution. Les instruments interviennent les uns après les autres pour former un final puissant et elle fait penser parfois à Scorpions, notamment lors du solo de 6 cordes situé après le break central. L'album se conclut par le joyeux rock - mais grave dans la noirceur - Overhang qui dénote un peu dans l’ambiance plutôt bouillonnante de la galette.

Doté d’un formidable chanteur, Dirtswitch a toutes les cartes en main pour marquer le genre de son empreinte. Avec son heavy puissant influencé par le grunge, la formation est à suivre de très près. S'il y fort à parier que la prochaine livraison soit encore un cran au dessus, ce "Phoenix Down" mérite de toute façon le détour.


Plus d'informations sur http://www.dirtswitch.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC DIRTSWITCH
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Phoenix Down (2011)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant DIRTSWITCH
ALBUMS CONSEILLES
  • KING-S-X_Live-Love-In-London KING'S X
    Live Love In London (2010)
    INSIDEOUT - HARD ROCK

    4
  • KING-S-X_Ogre-Tones KING'S X
    Ogre Tones (2005)
    INSIDEOUT - HARD ROCK

    5
  • KING-S-X_King-s-X KING'S X
    King's X (1992)
    ATLANTIC - HARD ROCK

    4
  • KING-S-X_XV KING'S X
    XV (2008)
    INSIDEOUT - HARD ROCK

    4
  • KING-S-X_Tape-Head KING'S X
    Tape Head (1998)
    METAL BLADE RECORDS - HARD ROCK

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT DIRTSWITCH
 
DIRTSWITCH_Phoenix-Down Phoenix Down (2011)
TSM PROMOTIONS - HARD ROCK

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018