MW / Accueil / Chroniques / UFO: Misdemeanor

UFO: MISDEMEANOR (1985)


ALBUM - CHRYSALIS - A.O.R. - MARC M - 17.09.2012
""

3/5
GROUPES PROCHES :
BLUE OYSTER CULT, URIAH HEEP, THIN LIZZY, GREAT WHITE, THE ROLLING STONES, SORA, GARY JOHN BARDEN, COVERED CALL, LOST WEEKEND, LAUREN HARRIS

TRACKS :

01. This Time (4:36), 02. One Heart (4:09), 03. Night Run (4:32), 04. The Only Ones (5:16), 05. Meanstreets (4:17), 06. Name Of Love (4:37), 07. Blue (5:18), 08. Dream The Dream (4:32), 09. Heaven's Gate (4:15), 10. Wreckless (4:59), 11. The Chase (b-side) (3:47), 12. Night Run (u.s. Remix) (4:24), 13. This Time (u.s. Remix) (4:39), 14. Heaven's Gate (u.s. Remix) (4:15), 15. Name Of Love (u.s. Remix) (3:41), 16. One Heart (u.s. Remix) (4:21), 17. Blue (u.s. Remix) (5:08)

FORMATION :
Jim Simpson (Batterie), Paul Gray (Basse), Paul Raymond (Guitares / Claviers), Phil Mogg (Chant), Tommy McClendon (Atomik Tommy M) (Guitares)

TAGs :
Guitar-Hero, 80's, Accessible / FM
En 1983, après "Making Movies", Phil Mogg s'écroule au cours d'un concert, au bout du rouleau, usé par les excès et les tournées. UFO doit annuler des concerts et le chanteur doit prendre du repos. Pendant ce temps, le groupe va éclater. Paul Raymond avait déjà levé le camp en 81 (remplacé par Neil Carter en 82) puis c'était Pete Way qui avait quitté le groupe l'année précédente (remplacé par Paul Gray). Cette fois, même le sympathique Paul Chapman et le vétéran Andy Parker (batterie), peut-être un peu las de cette vie délirante, laissent tomber l'éponge.
Après une longue période à vide, c'est en Californie, où il est parti habiter, que Phil Mogg va trouver un jeune guitariste inconnu mais surdoué, Tommy McClendon, que l'on surnommera "Atomik Tommy M". Malgré les précédentes déclarations de Mogg qui disait ne pas désirer reformer UFO, il reconstruit une nouvelle mouture du groupe où ne reste de la précédente formation que Paul Gray à la basse. Par contre, une surprise : c'est le retour de Paul Raymond qui a quitté le Michael Schenker Group ! Andy Parker ne revient pas et après des concerts et quelques sessions en studio avortées avec Robbie France, c'est Jim Simpson, batteur de Magnum pendant un temps, qui tient les baguettes.
Années 80 obligent, UFO repart plus ou moins sur les bases de "Making Movies" et accentue davantage un certain côté commercial, avec beaucoup de synthétiseurs et une batterie électronique mais cette fois c'est McClendon et/ou Gray qui co-signent la plupart des titres, Paul Raymond en compose également un.
En fait, "Misdemanor" a au moins l'avantage de ne pas se cantonner à un seul style, contrairement à trop de groupes de hard rock et de metal de l'époque (et encore maintenant).
Le côté "hard FM" est néanmoins prépondérant, en particulier au début de l'album avec les rapides et accrocheurs "This Time" et "One Heart". Le plus subtil "Night Run" qui suit est quand même un des meilleurs morceaux de l'album. Le trompeur "Blue" avec un début lent et son refrain plus rapide – un peu sirupeux – est typique du genre mais la voix de Phil Mogg chaude et légèrement voilée, fait une certaine différence. Le groupe nous offre aussi un boulet plus heavy, l'excellent "Heaven's Gate", meilleur morceau de l'album à la structure contrastée, et deux morceaux plus typés hard rock : l'agressif "Meanstreets" (avec seulement des synthés cristallins sur le refrain) et le final "Wreckless" dont seule le premier couplet lent fait croire à une autre ballade. "Name Of Love" est un peu à part, introduit par une étrange section dramatique au synthé, un morceau assez fort avec des couplets lents et des pré-refrains et refrains rapides et entêtants.
Et enfin, UFO ne renonce pas, à l'époque, aux deux ballades lentes qu'il nous a donné l'habitude de produire sur chaque album (une par face de LP) et c'est tant mieux car Phil Mogg y est souvent très inspiré. Ici, "The Only Ones" est superbe tandis que plus loin, "Dream The Dream" est assez orchestrale mais le morceau est un peu gâché par la batterie électronique qui claque trop.
On s'aperçoit que le fameux "Atomik Tommy M" est un virtuose, dont le jeu d'une grande fluidité (surtout que c'est nouveau à l'époque !) est aussi mélodique qu'il peut être fulgurant. C'est à coup sûr l'un des meilleurs atouts du disque.

C'est Nick Tauber qui produit l'album, et sur la réédition, il avoue avoir laissé trop la bride sur le cou aux musiciens, partageant lui-aussi leurs excès… car excès il y a (l'élaboration sera lente et couteuse) ! L'album souffre d'un défaut sonore déjà présent sur le premier Marillion et typique de Tauber : son sifflant, trop froid et métallique, parfois un peu creux, manquant de basse (surtout sur le vinyle). Le mixage est parfois un peu saturé et brouillon. Et puis le choix (courant à l'époque) d'employer une batterie électronique au son souvent assez artificiel est plutôt pénible.
Le récent remaster de Chrysalis/EMI corrige en partie le tir, avec des basses un peu plus généreuses et c'est sans aucun doute cette version qu'il faut privilégier mais l'album aurait dû être remixé…
En fait, à l'époque, l'album avait déjà été remixé légèrement pour le marché américain (où il ne sortira qu'en mars 86) et on trouve sur le récent remaster pas moins de six titres de cette version (où on n'entend pas de grande différence aujourd'hui, si ce n'est peut-être une meilleure séparation des instruments parfois et où l'intro de "Name Of Love" est coupée. Quelques durées diffèrent légèrement).
Le remaster comporte en outre une face B de single, "The Chase", assez sympathique, notamment grâce à un break instrumental inhabituel, mais dont le refrain est un peu faiblard.

"Misdemeanor" est un disque plutôt unique dans la carrière de UFO dont la formation éclatera de nouveau et pour plusieurs années à la suite de cet album et d'un essai de nouvel album avorté, paru tardivement (le mini-LP "Ain't Misbehavin' " où Raymond ne figure plus). Mogg restreindra fortement l'usage des claviers des albums ultérieurs de UFO (sauf sur l'excellent "Walk On Water"), au point qu'il n'y a carrément plus du tout de claviers sur "Ain't Misbehavin' " ni sur "High Stakes And Dangerous Men" en 1992 (grossière erreur). Avec un ou deux autres morceaux de la trempe de "Heaven's Gate" et surtout une meilleure production, nul doute que "Misdemeanor", assez typique des années 80, aurait pu être nettement supérieur.


Plus d'informations sur http://www.ufo-music.info/
METALNATURE - 21.09.2012
Après un très moyen "Making Contact", Mogg se retrouve seul aux States en pleine vague "Hair Metal". Il retrouve quand même son compère claviériste Paul Raymond qui reprend la place dévolue à Barbara Schenker. Les compos et surtout leur mise en forme sont dans l'air du temps, beaucoup de mélodies et des nappes de claviers parfois un peu envahissantes. Il est dommage que le rôle de Paul Raymond soit actuellement aussi limité, mais là il s'en donne à coeur joie... Le guitariste est démonstratif mais possède une bonne base mélodique, la batterie est en effet peu sensuelle et la basse trop peu présente. Mais heureusement il y a les compositions et la voix de Mogg toujours aussi cajoleuse. Il serait intéressant de revisiter ce disque avec un line-up et une production plus actuelle, car ce disque regorge de refrains, couplets, ponts et riffs mémorables! Quelques titres à écouter en priorité "Night Run" (avec un prod presque ELO) mais un refrain typiquement UFO, "Meanstreets" avec un léger parfum de Lights Out, et l'enchaînement "Heaven's Gate" et le fabuleux crescendo de "Wreckless" ! Bref un album très sous-estimé, mais dont le côté vintage peut sans doute mieux s'apprécier maintenant avec le recul (8,5)

EN RELATION AVEC UFO
DERNIERE ACTUALITE
UFO: Sortie d'un album de reprises
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant UFO
 
DERNIER ARTICLE
Pour sa deuxième journée le Raismes Fest propose une affiche tout aussi alléchante que la veille avec en point d'orgue la venue de vénérables représentants hard et heavy.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant UFO
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
The Salentino Cuts (2017)
Agréable surprise, "The Salentino Cuts" témoigne qu'un bon album de reprises vaut toujours mieux qu'un tiède disque original.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant UFO
ALBUMS CONSEILLES
  • THE-ROLLING-STONES_It-s-Only-Rock-n-Roll THE ROLLING STONES
    It's Only Rock'n'roll (1974)
    VIRGIN - ROCK

    3
  • URIAH-HEEP_Equator URIAH HEEP
    Equator (1985)
    COLUMBIA - HARD ROCK MELODIQUE

    4
  • URIAH-HEEP_Wonderworld URIAH HEEP
    Wonderworld (1974)
    AUTRE LABEL - HARD ROCK

    3
  • BLUE-OYSTER-CULT_Spectres BLUE OYSTER CULT
    Spectres (1977)
    SONY BMG - HARD ROCK

    4
  • GREAT-WHITE_Hooked GREAT WHITE
    Hooked (1991)
    CAPITOL - HARD ROCK

    4
    
 
RATING
STAFF : 3/5 (2 avis)
LECTEURS : 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT UFO
 
UFO_The-Salentino-Cuts The Salentino Cuts (2017)
GLASS ONYON - HARD ROCK

3
UFO_A-Conspiracy-Of-Stars A Conspiracy Of Stars (2015)
STEAMHAMMER - A.O.R.

4
UFO_Seven-Deadly Seven Deadly (2012)
SPV - HARD ROCK

3
UFO_The-Visitor The Visitor (2009)
SPV - HARD ROCK

4
UFO_The-Monkey-Puzzle The Monkey Puzzle (2006)
SPV - HARD ROCK

4
UFO_You-Are-Here You Are Here (2004)
SPV - HARD ROCK MELODIQUE

2
UFO_Sharks Sharks (2002)
SPV - HARD ROCK

3
UFO_Covenant Covenant (2000)
SPV - HARD ROCK

3
UFO_Walk-On-Water Walk On Water (1995)
AUTRE LABEL - HARD ROCK MELODIQUE

4
UFO_High-Stakes--Dangerous-Men High Stakes & Dangerous Men (1992)
AUTRE LABEL - HARD ROCK

4
UFO_Ain-t-Misbehavin- Ain't Misbehavin' (1988)
FM - HARD ROCK

1
UFO_Misdemeanor Misdemeanor (1985)
CHRYSALIS - A.O.R.

3
UFO_Making-Contact Making Contact (1983)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

3
UFO_Mechanix Mechanix (1982)
EMI - HARD ROCK MELODIQUE

4
UFO_The-Wild-The-Willing-And-The-Innocent The Wild, The Willing And The Innocent (1981)
EMI - HARD ROCK MELODIQUE

5
UFO_No-Place-To-Run No Place To Run (1980)
EMI - HARD ROCK MELODIQUE

3
UFO_Strangers-In-The-Night Strangers In The Night (1979)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

5
UFO_Obsession Obsession (1978)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

5
UFO_Lights-Out Lights Out (1977)
CAPITOL - HARD ROCK

5
UFO_No-Heavy-Petting No Heavy Petting (1976)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

4
UFO_Force-It Force It (1975)
CAPITOL - HARD ROCK

5
UFO_Phenomenon Phenomenon (1974)
CAPITOL - HARD ROCK

4
UFO_Flying-One-Hour-Space-Rock Flying (One Hour Space Rock) (1971)
REPERTOIRE - ROCK

3
UFO_UFO-1 UFO 1 (1970)
REPERTOIRE - ROCK

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018