MW / Accueil / Chroniques / THRESHOLD: March Of Progress

THRESHOLD: MARCH OF PROGRESS (2012)


ALBUM - NUCLEAR BLAST - METAL PROGRESSIF - METALNATURE - 22.10.2012
""

5/5
GROUPES PROCHES :
VANDEN PLAS, AEON ZEN, VANISHING POINT, A PERFECT CIRCLE, CLOUDSCAPE, VENTURIA, SPHERIC UNIVERSE EXPERIENCE, TOMORROW'S EVE, POVERTY'S NO CRIME, POWERWORLD

TRACKS :

01. Ashes - 06:51, 02. Return Of The Thought Police - 06:09, 03. Staring At The Sun - 04:26, 04. Liberty Complacency Dependency - 07:49, 05. Colophon - 06:01, 06. The Hours - 08:15, 07. That's Why We Came - 05:41, 08. Don't Look Down - 08:13, 09. Coda - 05:23, 10. Rubicon - 10:24, 11. Divinity (bonus Track) - 06:28

FORMATION :
Damian Wilson (Chant), Johanne James (Batterie), Karl Groom (Guitares), Pete Morten (Guitares), Richard West (Claviers), Steve Anderson (Basse)

TAGs :
Chant aigu, Accessible / FM
Cinq ans déjà depuis la sortie de "Dead Reckoning" ! Ce dernier avait confirmé la grande régularité qualitative d'un groupe qui se dirigeait vers un métal plus direct et intégrait quelques incursions gutturales sans pourtant autant négliger l’aspect mélodique. Cinq ans qui ont hélas vu la disparition du chanteur, Andrew Mac Dermott décédé en 2011. Il avait quitté le groupe peu après la sortie de ce "Dead Reckoning" pour laisser la place au chanteur Damian Wilson qui avait déjà tenu le micro sur quelques albums emblématiques, le premier "Wounded Land" paru en 1993, et le troisième, "Extinct Instinct" paru en 1997. Damian est aussi connu pour ses albums solos et ses nombreuses participations à différents projets, notamment ceux de Arjen Anthony Lucassen ou de Maiden United.

L’album démarre tambour battant avec "Ashes" aux claviers enlevés et à la batterie martelant sérieusement ses fûts. Les riffs bien trempés, les sonorités et chipotages vocaux, limite électro-pop empruntés à Electric Light Orchestra, font jeu égal avec un Damian Wilson exaltant qui pousse la chansonnette pendant 6 bonnes minutes sur une mélodie très accrocheuse. Enchaînement gagnant avec "Return Of The Fought Police" dont la lourdeur fait contraste avec la voix aérienne de Wilson !

Mais Threshold n’a pas oublié son appartenance à la mouvance progressive et propose quelques pièces plus élaborées, plus longues et moins évidentes comme "Liberty, ... ", "Colophon", "Don’t Look Down" et en apothéose, le célèbre "Rubicon" (que le groupe franchit sans peine). Une longue mélopée mêlée de claviers et de guitares qui, sans être la plus progressive, est peut-être la plus efficace. Tout y est langoureux, avec un fond désespéré mais prenant. Threshold a ainsi la bonne idée de ne pas s’enfoncer dans du prog hermétique et propose de nombreux titres variés tels "The Hours", "Staring The Sun" au riff appuyé, ou "Coda", à l’intro bien hard presque Van Halen qui mêle à merveille puissance, hard-rock et mélodie.

A la frontière entre le métal prog, avec des accents de pop empruntés à Electric Light Orchestra, Threshold s’affirme dans son style Art–Metal, comme ont pu le faire avant eux Supertramp ou Queen dans le genre Art-Rock. Nous avons un groupe à la personnalité forte, mêlant inventivité et compositions solides. Un album incontournable du groupe... Un de plus !


Plus d'informations sur http://www.thresh.net
SHAMGAR - 31.12.2013
Merci Wilson ! Fameux compagnon lorsque l'on est seul au monde...

Wounded Land qui inaugura l'épopée Threshold avec l'ex-regretté Damian ressucite le groupe avec cet opus formidable. Embarqué par "Ashes" toutes rames dehors, le ton est donné avec ce titre qui imprime la premières des nombreuses mélodies jaillissant des cordes du Boss.Ses potes ne sont pas à la traine et ils vont le démontrer tout au long de cette traversée grand luxe. La deuxième vague "Return of the thought Police" ou plus précisément Tsunami !! ravage déjà vos propres organes vocaux..Un must du répertoire métaleux mélodieux qu'on aime à passer en boucle."Staring At The Sun" est un bon morceau qui s'inscrit bien dans la continuité du précédent." Liberty Complacency Dependency ne risque pas de nous faire quitter le trois-mâts.Tout se passe de commentaires lorsque la deuxième vague monstrueuse se profile " Colophon ".Toutes voiles dehors les matelots mettent du coeur à l'ouvrage ! Après plusieurs écoutes il apparait comme une pièce maitresse non sans rappeler Dream theater des meilleures heures." The Hours est exaltant, se bonifiant sans cesse au fil des écoutes lui aussi !

Laissez-vous couler 8 minutes par ce titre spleen et bourré d'émotions avec un piano bien placé. La décrue n'est pas pour tout de suite avec " That's Why We Came sûrement trop court mais puissamment mélodieux." Don't Look Down" sera le seul morceau qui me fera quitter le bâteau un moment malgré un solo aérien de bonne facture."Coda vous replonge dans un océan de sonorités et d'airs à faire sombrer.La légion Threshold franchit le "Rubicon" par leur inspiration et le marque de leur empreinte typique (tout y est là auusi..) et Alea jacta est ! la bande à Wilson est passée au niveau supérieur voguant sans risque à la conquête de leurs fans qui , à n'en pas douter s'éclaboussent déjà joyeusement des chants et des notes des bienfaiteurs.

Promis Wilson je t'emmène sur mon île déserte !

OCERIAN - 31.10.2012
Très bon album en effet.
J'adore la voix de Damian Wilson qui apporte de la finesse à une musique que je trouve un peu trop rugueuse et directe parfois.
L'ensemble est très agréable à écouter si ce n'est un léger manque de variété à mon goût.



LYNOTT - 24.10.2012
Quelques très bons titres sur ce nouvel opus, puissance et mélodie aguicheuse font bon ménage. Mais sur un demi-album seulement en ce qui me concerne.
Le reste est juste "commun". Le groupe ne tombe pas dans le déballage technique facile, ce qui est louable, mais il est dommage qu'il n'ait pas appliqué sa recette mélodique sur plus de titres.

EN RELATION AVEC THRESHOLD
DERNIERE ACTUALITE
THRESHOLD : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant THRESHOLD
 
DERNIER ARTICLE
Avant leur concert au Covent Garden Studio, Damian Wilson nous a accordé une interview dans laquelle il se dévoile, nous transmet son amour de la musique et sa joie d'être avec Threshold.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant THRESHOLD
 
DERNIERE CHRONIQUE
5
Legends Of The Shires (2017)
"Legends of The Shire" est certainement l'un des plus beaux albums de l'année. Threshold y revient pour notre plus grand plaisir aux bases posées avec "Hypothetical" ou "Critical Mass". Une réussite !

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant THRESHOLD
ALBUMS CONSEILLES
  • SPHERIC-UNIVERSE-EXPERIENCE_The-New-Eve SPHERIC UNIVERSE EXPERIENCE
    The New Eve (2012)
    NIGHTMARE - METAL PROGRESSIF

    4
  • POWERWORLD_Cybersteria POWERWORLD
    Cybersteria (2013)
    SPV - METAL MELODIQUE

    4
  • SERENITY_Words-Untold--Dreams-Unlived SERENITY
    Words Untold & Dreams Unlived (2007)
    NAPALM RECORDS - METAL MELODIQUE

    3
  • POWERWORLD_Human-Parasite POWERWORLD
    Human Parasite (2010)
    SPV - METAL MELODIQUE

    4
  • A-PERFECT-CIRCLE_Thirteenth-Step A PERFECT CIRCLE
    Thirteenth Step (2003)
    VIRGIN - METAL ALTERNATIF

    4
    
 
RATING
STAFF : 3.7/5 (10 avis)
LECTEURS : 4.6/5 (7 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT THRESHOLD
 
THRESHOLD_Legends-Of-The-Shires Legends Of The Shires (2017)
NUCLEAR BLAST - METAL PROGRESSIF

5
THRESHOLD_FOR-THE-JOURNEY For The Journey (2014)
NUCLEAR BLAST - METAL PROGRESSIF

5
THRESHOLD_March-Of-Progress March Of Progress (2012)
NUCLEAR BLAST - METAL PROGRESSIF

5
THRESHOLD_Dead-Reckoning Dead Reckoning (2007)
NUCLEAR BLAST - METAL PROGRESSIF

4
THRESHOLD_Subsurface Subsurface (2004)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

4
THRESHOLD_Critical-Energy--Dvd Critical Energy - Dvd (2004)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

3
THRESHOLD_Wireless-Acoustic-Sessions Wireless Acoustic Sessions (2003)
AUTOPRODUCTION - METAL PROGRESSIF

3
THRESHOLD_Critical-Mass Critical Mass (2002)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

3
THRESHOLD_Concert-In-Paris Concert In Paris (2002)
AUTOPRODUCTION - METAL PROGRESSIF

4
THRESHOLD_Hypothetical Hypothetical (2001)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

3
THRESHOLD_Clone Clone (1998)
GIANT ELECTRIC PEA - METAL PROGRESSIF

4
THRESHOLD_Wounded-Land Wounded Land (1993)
GIANT ELECTRIC PEA - METAL PROGRESSIF

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017