MW / Accueil / Chroniques / THE ROCK ALCHEMIST: Eyes Of Mind

THE ROCK ALCHEMIST: EYES OF MIND (2012)


ALBUM - AUTRE LABEL - HARD ROCK MELODIQUE - NESTOR - 16.11.2012
""

4/5
GROUPES PROCHES :
-

TRACKS :

01. Live Or Die - 04:21, 02. Guardian Angel - 04:17, 03. The Pantheon - 02:45, 04. Shakespeare In Rock - 05:50, 05. Fly Away - 05:49, 06. A Man A Girl - 05:17, 07. Prelude - 01:51, 08. Eyes Of Mind - 05:18, 09. Broken Glass - 07:22

FORMATION :
Aldo Garrone (Chant), Beppe Geracitano (Guitares), Dave "Key" Grandieri (Claviers), Max Gordiani (Batterie), Raoul Ronco (Basse)

TAGs :
Chant éraillée, 70's, 80's, Bluesy
Voilà une très bonne surprise que ce premier album des italiens de The Rock Alchemist. Dans un style pourtant assez convenu, un Hard Rock qui assure la jonction entre Rainbow, Gotthard et The Cult, ils parviennent à susciter l'intérêt, tout d’abord grâce à un sens de la mélodie qui leur permet de faire mouche à chaque titre et d’autre part par le biais d’un guitariste qui parvient à se montrer aussi convaincant en tant que shredder que dans un registre plus bluesy et organique.

Assez proche de l’esprit du premier (et unique) album de The Front, la musique de The Rock Alchemist est gorgée d’ambiances Rock 70's, mais proposées avec un son et un dynamisme bien contemporain. Les titres se suivent avec un niveau constant de qualité et un équilibre assez bluffant entre les différents instruments. Car si la guitare sort un peu du lot du fait de la qualité du jeu de Beppe Geracitano, les autres musiciens ne sont pas en reste. Au-delà d’une section rythmique très efficace, on peut apprécier des claviers qui contribuent grandement à donner à la musique de The Rock Alchemist une coloration séduisante, comme cela peut être le cas sur “Prelude”.

De “Live Or Die”, un morceau hommage à Ayrton Senna, sur lequel la voix de Aldo Garrone s’approche de celle d’Axl Rose, au bluesy “Broken Glass”, le groupe nous promène aux travers de titres entraînants et bougrement efficaces, avec pour point d’orgue “Shakespeare In Rock”, qui n’est pas sans évoquer la période 1986 / 1990 de Yngwie Malmsteen, et la power ballade “A Man A Girl”.

Et comme les arrangements et le son pointent également au rendez-vous, il n’y a vraiment pas grand-chose à reprocher à ce “Eyes Of Mind”. Tout au plus pourra-t-on tiquer sur le style guère original du quintet, mais ce petit bémol est très vite balayé par la qualité de l’interprétation et surtout par le talent de Beppe Geracitano, un guitariste aussi à l’aise en rythmique que lors des soli incendiaires qu’il délivre tout au long de ce disque.

Ce premier album nous donne à découvrir un groupe à l’assurance et au talent impressionnant. Vraiment une très bonne surprise !


Plus d'informations sur http://www.therockalchemist.it/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC THE ROCK ALCHEMIST
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Eyes Of Mind (2012)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant THE ROCK ALCHEMIST
ALBUMS CONSEILLES
 
RATING
STAFF : 4/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT THE ROCK ALCHEMIST
 
THE-ROCK-ALCHEMIST_Eyes-Of-Mind Eyes Of Mind (2012)
AUTRE LABEL - HARD ROCK MELODIQUE

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018