MW / Accueil / Chroniques / THE WATCH: Vacuum

THE WATCH: VACUUM (2004)


ALBUM - AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF - PETER HACKETT - 20.11.2004
""

5/5
GROUPES PROCHES :
GENESIS, IQ, GALLEON, , MAGRATHEA, SILVER KEY, MARTIGAN, UNIFAUN, PUPPET SHOW, TORRENT

TRACKS :

01. Hills - 1:26, 02. Damage Mode - 7:17, 03. Wonderland - 7:05, 04. Shining Bald Heads - 5:55, 05. Out Of The Land - 6:05, 06. Goddess - 5:48, 07. Deeper Still - 3:24, 08. The Vacuum - 10:59

FORMATION :
Ettore Salati (Guitares), Gabriele Manzini (Claviers), Marco Schembri (Basse), Roberto Leoni (Batterie), Simone Rossetti (Chant / Flûte)

TAGs :
70's
"Vacuum" est le deuxième album de The Watch, le troisième si on compte "Twilight" produit par le combo italien sous son premier nom Nightwatch.

La problématique avec les disques de The Watch se résume au dilemme : faut-il sanctionner le manque d'originalité ou se laisser bercer par la qualité des compositions ? Ce présent opus s'ouvre sur une courte pièce (1'26) qui retient l'attention de l'auditeur non averti, par les accents Gabrielien du chanteur et la sonorité très 70's de la musique.

A peine a-t-on le temps de s'interroger sur cette impression de déjà entendu que le deuxième titre vous frappe de plein fouet. Non seulement Peter Gabriel en personne semble s'être échappé de la grande époque de Genesis, mais les nappes de claviers doivent tout à Banks, la guitare est Hackettienne..., et, quand à mi-durée la flûte fait son apparition, on n'a plus aucun doute, on a déniché un titre inédit de Genesis, situé quelque part entre "Selling.." et "The Lamb...".

On peut craindre (ou espérer ?) que ça ne dure pas, mais "Wonderland" enfonce d'avantage le clou en s'achevant sur un solo qu'un Steve Hackett dans ses bons jours ne saurait renier. Les titres se succèdent et on se prend à chercher si c'est l'ambiance de "Trespass" ou celle de "Nursery Cryme" voir de "Wind and Wuthering" qui est la plus évidente, mais quel que soit le résultat de nos cogitations on ne peut que constater qu'on est en train d'écouter le cinquième album de la tétralogie 70's de Genesis.

L'album s'achève sur un 'Vacuum' beau à pleurer, et, à la première écoute, j'ai du rester 10 minutes sans oser bouger pour ne pas rompre l'enchantement. Ce n'est pas tous les jours que l'on peut rajeunir de 30 ans avec un disque inédit, et qui pourtant est complètement fait de cette musique à la beauté et l'inspiration jamais égalées qui fût l'apanage du grand Genesis des 70's.

Si pour vous "Supper's Ready" ou "Firth of Fifth" doivent rester orphelines, alors vous pouvez diviser la note par 2 ou 3. Mais si comme moi vous êtes ravis que ces deux merveilles aient trouvé des soeurs, vous serez sans doute d'accord avec mon 9/10 totalement irraisonné mais complètement sentimental.


Plus d'informations sur http://www.thewatch.it/
LE CRABE - 14.03.2011
Avec quelques années de retard, je vais donner mon avis sur ce CD car je viens de me le procurer grâce à MW. Je le mets dans platine et là, le choc : le son 70's, de ma jeunesse, ça faisait bien longtemps... C'est très bien fait, les mélodies n'ont rien à envier à qui vous savez, elles sont accrocheuses dès la première écoute. Simone chante super bien, le batteur est excellent ! En bref tout ce petit monde touche sa bille et me donne beaucoup de plaisir. Je retrouve l'émoi de mes premiers disques de prog. Merci The Watch et longue vie dans le prog des 70's. Un 9 bien mérité !

TARJY - 04.01.2006
Oui, clairement un très bon disque que ce Vacuum. Bon, niveau originalité, on est très proche du zéro pointé... Mais si l'on met de côté l'aspect originalité (en oubliant Genesis par exemple), on découvre des titres vraiment très bons, et qui se laissent écouter avec grand plaisir.

En revanche, il faut plusieurs écoutes pour pouvoir bien le dompter car il ne s'offre pas si facilement à nous. En ce qui me concerne, j'adore particulièrement Shining Bald Heads et je sais même pas pourquoi (ah si, peut être grace à ce refrain génial) mais de toute façon, tous les morceaux valent le détour. Seul Goddess ne me satisfait pas pleinement... Jolie découverte ! 7.5/10

ABADDON - 15.11.2005
The Watch, ce serait du Genesis avec la voix et la flûte de Gabriel, la guitare de Hackett et le son Rutherford, mais sans Tony Banks et avec un batteur différent. Pas mal, mais il manque quand même Banks et ses géniaux développements mélodiques !

KEITH_WAKEMAN - 14.02.2005
C'est du Genesis "Foxtrotien" que nous livre le groupe Italien "The Watch", et ce depuis leur premier album en 1998 ( le groupe s'appelait alors "The Night Watch", et leur album "Twilight" ). On y retrouve une grande partie des couleurs de la palette Genesissienne ... presque toutes mais n'est pas Genesis qui veut! Les mélodies sont tout de même moins riches que les originales.
Le disque est fort agréable, mais le précédent, que tous semblent avoir oublié ( "Ghost" en 2001 ), l'est également ... et de mon point de vue un peu plus. C'est tout de même toujours plaisant de ouïr ces bonnes choses !!! Qu'ils continuent, je suivrai.

ALADDIN_SANE - 23.11.2004
Quel album ! Si l'on met de côté que ce groupe italien est un clone de GENESIS et que l'on se laisse envouter simplement par les mélodies, alors on s'aperçoit que ce sont de vrais poètes qui savent toucher le coeur du mélomane. C'est incroyable ce qu'ils arrivent à faire avec une petite ballade comme "Deeper still" alors le reste...

A découvrir pour ceux qui ne connaissent pas, pour les autres, vous avez déjà fait votre choix.

EN RELATION AVEC THE WATCH
DERNIERE ACTUALITE
L'affiche du Prog' Sud 2015
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant THE WATCH
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
Seven (2017)
The Watch avec "Seven" perpétue l'héritage de Genesis. Il en a la couleur, le goût .... mais ce n'est pas Genesis. L'album manque de quelques nouveautés pour susciter un plus grand intérêt.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant THE WATCH
ALBUMS CONSEILLES
  • IQ_Ever IQ
    Ever (1993)
    GIANT ELECTRIC PEA - ROCK PROGRESSIF

    3
  • UNIFAUN_Unifaun UNIFAUN
    Unifaun (2008)
    PROGRESS RECORDS - ROCK PROGRESSIF

    4
  • IQ_Nomzamo IQ
    Nomzamo (1987)
    POLYGRAM - ROCK PROGRESSIF

    3
  • IQ_Tales-From-The-Lush-Attic IQ
    Tales From The Lush Attic (1983)
    MSI - ROCK PROGRESSIF

    3
  • PUPPET-SHOW_The-Tale-Of-Woe PUPPET SHOW
    The Tale Of Woe (2006)
    PROGROCK - ROCK PROGRESSIF

    3
    
 
RATING
STAFF : 3.7/5 (7 avis)
LECTEURS : 4.6/5 (5 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT THE WATCH
 
THE-WATCH_Seven Seven (2017)
AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

3
THE-WATCH_Tracks-From-The-Alps Tracks From The Alps (2014)
AUTRE LABEL - ROCK PROGRESSIF

3
THE-WATCH_Timeless Timeless (2011)
AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

4
THE-WATCH_Planet-Earth Planet Earth? (2010)
AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

4
THE-WATCH_Primitive Primitive (2007)
AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

3
THE-WATCH_Vacuum Vacuum (2004)
AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

5
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017