MW / Accueil / Chroniques / CRADLE OF FILTH: From The Cradle To Enslave
GROUPE/AUTEUR:

CRADLE OF FILTH

(ROYAUME UNI)

TITRE:
FROM THE CRADLE TO ENSLAVE
ANNEE PARUTION:
1999
LABEL:
MUSIC FOR NATIONS
GENRE:
BLACK METAL
""
NOISE - 21.01.2013 -
Cradle Of Filth a proposé quatre disques de grande qualité en peu de temps. Il est déjà au sommet de sa popularité et semble indestructible, mais ce succès à un coût. Alors que les critiques semblent glisser sur Dani Filth sans qu'il n'en soit jamais atteint, c'est de l'intérieur que les secousses les plus fortes vont survenir. Cette période de trouble au niveau du line-up va être mise en lumière dans le nouvel Ep du groupe, "From The Cradle To Enslave", qui sort fin 1999 et qui a pour but de faire patienter un public avide de nouveautés. Il voit le départ du batteur Nicholas Barker, qui n'avait pas accepté le mixage de "Cruelty And The Beast", celui des guitaristes Stuart Anstis et Gyan Pyres, ce dernier faisant finalement un aller- retour dans le groupe. Enfin, il s'agira également du dernier avec Lecter Smith aux claviers. Cette situation ubuesque qui n'améliore pas la réputation du groupe, est illustrée en dos de la pochette avec des photos de membres trafiquées.
On comprend ainsi le choix de Dani de proposer un Ep avant de tenter de stabiliser son groupe pour un nouvel album. Cet EP va s'avérer être intéressant en partie: il nous propose deux nouvelles chansons qui ne doivent pas être oubliées tant elles sont de très bonne qualité. A la batterie, on retrouve l'excellent Adrian Erlandsson (ex At The Gates et The Haunted) qui, servi par un son à la hauteur, va faire oublier son prédécesseur en un éclair. Le titre éponyme est le moment phare de ce mini-album tant il regroupe toutes les qualités du groupe anglais. Cinématographique (d'ailleurs le clip aux allures de court métrage est un petit chef d'œuvre gore et sanglant), atmosphérique, sombre et malsain, ce morceau fait passer par différentes émotions. A la batterie, Adrian érige un mur de son implacable qui se marie à merveille aux riffs toujours aussi heavy du groupe, tandis que Dani s'amuse toujours à alterner cris et chuchotements graves. Il en ressort un titre de grande classe qui montre la facilité de Cradle Of Filth à faire de l'extrême avec un côté abordable irrésistible. Le deuxième morceau inédit, "Of Dark Blood And Fucking", est plus classique: il est moulé dans le style black-gothique du groupe avec un rythme endiablé, des breaks atmosphériques avec claviers inquiétants et vocaux féminins, présentant une marque de fabrique bien établie.

Par contre, la suite de cet Ep est plus quelconque. On y retrouve deux reprises: une des Misifts, "Death Come Ripping", très courte et violente, l'univers des Misfits collant bien à celui de Cradle. "Sleepless", emprunté à l'Anathema des débuts, est très bien interprété avec un Dani restant le plus souvent dans des tons graves, alors que le traitement gothique colle bien à la chanson. Voilà qui prouve que les deux groupes n'étaient pas si éloignés que çà au départ. On trouve ensuite un abject traitement techno, "Perverts Church", du morceau éponyme. Raté dans les grandes largeurs, il montre bien que l'on ne peut pas être bon dans tous les styles. Enfin, "Funeral In Carpathia", extrait du 3ème album, est revisité mais dans une version quasi-identique, juste un peu plus puissante, et qui n'apporte rien de bien neuf à cet excellent titre.

Cette nouvelle récréation est intéressante mais bien moins réussie qu'un "Vempire", avec juste une petite moitié vraiment très bien faite et du superflu, et même du ridicule. Avec "From The Cradle To Enslave", Cradle Of Filth fait patienter ses fans et son label le temps de se reconstruire, mais il se colle aussi une pression énorme. Car à force de péripéties, le risque est réel qu'il ne devienne sa propre parodie. C'est aussi le prix de sa personnalité et de son style outrancier.

Plus d'information sur http://www.cradleoffilth.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
IRON MAIDEN, MY DYING BRIDE, DIMMU BORGIR, EMPEROR, AGUENAOU

LISTE DES PISTES:
01. From The Cradle To Enslave (06:37)
02. Of Dark Blood And Fucking (06:02)
03. Death Comes Ripping (01:57)
04. Sleepless (04:19)
05. Perverts Church(From The Cradle To Deprave)(04:58)
06. Funeral In Carpathia (08:08)


FORMATION:
Adrian Erlandsson: Batterie
Dani Filth: Chant
Lecter: Claviers
Robin Graves: Basse
Sarah Jezebel Deva: Chant
Stuart Anstis: Guitares
Was Sarginson: Batterie


TAGS:
Chant aigu, Chant guttural, Happy / Délirant, Oppressant, Symphonique
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC CRADLE OF FILTH
DERNIERE ACTUALITE
CRADLE OF FILTH FAIT VISITER SES CRYPTES A MUSIC WAVES!
INTERVIEW

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant CRADLE OF FILTH
 
DERNIER ARTICLE
Le Métaphone de Oignies nous accueille ce mardi de février pour une soirée sombre, romantique et gothique avec la venue de deux grands noms de la scène extrême.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant CRADLE OF FILTH
 
NOTES
 
2/5 (1 avis)
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT CRADLE OF FILTH
 
CRADLE-OF-FILTH_Cryptoriana Cryptoriana (2017)
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_Hammer-Of-The-Witches Hammer Of The Witches (2015)
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_The-Manticore-And-Other-Horro The Manticore And Other Horrors (2012)
PEACEVILLE / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_Darkly-Darkly-Venus-Aversa Darkly, Darkly, Venus Aversa (2010)
PEACEVILLE / AUTRES EXTREME
CRADLE-OF-FILTH_Godspeed-On-The-Devil-s-Thund Godspeed On The Devil's Thunder (2008)
ROADRUNNER RECORDS / AUTRES EXTREME
CRADLE-OF-FILTH_Thornography Thornography (2006)
ROADRUNNER RECORDS / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_Nymphetamine Nymphetamine (2004)
ROADRUNNER RECORDS / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_Damnation-And-A-Day Damnation And A Day (2003)
SONY BMG / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_Live-Bait-For-The-Dead Live Bait For The Dead (2002)
SONY BMG / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_Bitter-Suites-To-Succubi Bitter Suites To Succubi (2001)
SONY BMG / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_Midian Midian (2000)
MUSIC FOR NATIONS / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_From-The-Cradle-To-Enslave From The Cradle To Enslave (1999)
MUSIC FOR NATIONS / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_Cruelty-And-The-Beast Cruelty And The Beast (1998)
MUSIC FOR NATIONS / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_Vempire-Or-Dark-Faerytales-In Vempire Or Dark Faerytales In Phallustein (1996)
THE END / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_Dusk--And-Her-Embrace Dusk... And Her Embrace (1996)
MUSIC FOR NATIONS / BLACK METAL
CRADLE-OF-FILTH_The-Principle-Of-Evil-Made-Fl The Principle Of Evil Made Flesh (1994)
THE END / BLACK METAL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019