MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - EKLIPSE (05 DECEMBRE 2014)
TITRE:

EKLIPSE (05 DECEMBRE 2014)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

ROCK



De passage à Paris pour promouvoir leur EP de reprises de titres français, Music Waves a rencontré un des membres du groupe Eklipse...
STRUCK - 13.03.2015 -
6 photo(s) - (0) commentaire(s)

Vraisemblablement troublé par la beauté mystérieuse de notre interlocutrice, notre dictaphone a fusionné si bien que nous avons dû nous fier à notre mémoire pour vous retranscrire au plus juste les propos d'Helena d'Eklipse...


Quelle est la question qu’on t’a trop souvent posée ?

Helena : (Silence) Je ne vois vraiment pas… Si, c’est peut-être: qu'est ce que ça fait d’être une femme dans un groupe de metal…


Et je ne te la poserai pas…

… (Rires) Je n’ai aucun problème pour y répondre et pour être honnête, c’est une question à laquelle j’aime répondre…


La comparaison [avec Apocalyptica] s’arrête juste au fait que nous sommes des musiciens derrière des violoncelles, des violons…


Malgré tout, concernant les questions souvent posées, je suppose que la comparaison avec Apocalyptica revient souvent. N’en avez-vous pas assez d’être perçues comme les Apocalyptica au féminin ?

Non parce que ce que nous faisons est très différent d’Apocalyptica. Déjà Apocalyptica a commencé à se faire connaître en faisant des reprises de Metallica...
Je pense que la comparaison s’arrête juste au fait que nous sommes des musiciens derrière des violoncelles, des violons… et qui faisons des reprises !





A votre avis, à l’instar d’Apocalyptica, pourquoi êtes-vous un groupe affilié metal ?

Je pense que c’est lié à notre look plutôt gothique et je t’avouerais que j’aime plutôt ça, j’écoute du metal depuis que je suis toute jeune…


Votre actualité est la sortie prochaine d’un EP "Liberté, Égalité, Sensualité" composé de reprises de morceaux français. Pourquoi ce choix ?

En 2002, nous avons assuré la première partie de la tournée française de Nightwish. L'accueil du public français a été si bon que nous avons décidé de faire cet EP en leur honneur.


Penses-tu que cet EP va vous ouvrir les portes du marché français ?

Je ne suis certaine de rien. En revanche, j’espère que cet EP va nous permettre de tourner à nouveau en France…


A contrario, ne craignez-vous pas que les portes des marchés internationaux se ferment ?

Cet EP est réservé au public français. Malgré tout,, même si le public international ne saurait dire qui est l'auteur de la chanson, ni le titre et encore moins les paroles, les airs de ces morceaux leur sont familiers.





Comment s'est fait le choix des titres ?

Nous avons fait une sélection de titres que nous connaissions. Certains titres se sont écartés d’eux-mêmes sachant qu’une adaptation ne donnerait rien. En revanche, d’autres sont rapidement sortis du lot et sont apparus comme une évidence comme 'Le vent nous portera'…


A cet égard, n’est-ce paradoxal qu’un groupe de femmes comme Eklipse reprenne du Noir Désir quand on sait que son leader a été reconnu coupable d’homicide de son amie ?

Je suis au courant de toute cette affaire de meurtre… Et j’estime que nous n’avons pas à porter un jugement sur une affaire qui a été jugée même si la peine est finalement courte...


Tous ces éléments [liés à l'affaire Bertrand Cantat] n'entrent pas en ligne de compte au moment de décider des chansons à reprendre, seule la beauté des titres compte.


Mais malgré tout, une telle reprise n’est-elle pas étrange pour un groupe de femmes qui a vocation à défendre la sensualité, la féminité ?


Nous sommes un groupe qui prône le droit des femmes et effectivement, une telle reprise peut paraître paradoxale.
Pourtant, je t’avouerais que tous ces éléments n'entrent pas en ligne de compte au moment de décider des chansons à reprendre, seule la beauté des titres compte.


Pour en revenir aux chansons françaises, est-ce que la culture musicale française est connue en Allemagne ?

Les Allemands ne sont pas trop au fait de votre culture même si nous connaissons les tubes incontournables...


Nos versions [avec Therion] du titre 'Poupée de cire' sont totalement différentes.


Cet EP contient la reprise de 'Poupée de cire', titre qui a été repris dans l’album "Les Fleurs du mal" de Therion en 2012…

Pour être honnête, nous n’étions pas au courant de cet album de reprises. En effet, cet album est sorti au moment de notre tournée avec Nightwish…
Depuis, nous avons écouté l’album de Therion et finalement à bien y écouter, nos versions du titre 'Poupée de cire' sont totalement différentes.





Es-tu consciente que vous allez être qualifiées de suiveuses par certains ?

(Elle hausse les épaules) On ne peut pas lutter contre ça ! C’est comme être comparée à Apocalyptica... Nous faisons ce que nous aimons, j'écoute du metal depuis l'âge de 15 ans...


… c'est à dire il n'y a que 5 ans ?


(Rires) Merci ! Et c’est un vrai plaisir de pouvoir faire des reprises de titres que nous aimons.


A cet égard, quel est votre apport par rapport aux chansons originales ?

Nous apportons notre propre sensibilité.


C'est un plaisir de pouvoir apporter sa propre sensibilité à des airs connus [...] Je ne pense pas que le public serait aussi proche de nous si nous jouions nos propres titres.


Ne seriez-vous pas tentées pour composer vos propres chansons ? N’est-ce pas restrictif de ne jouer que des reprises ?

Non certains pensent que c’est le cas mais franchement non !
C'est un plaisir de pouvoir apporter sa propre sensibilité à des airs connus et de voir le public chanter ces chansons pendant que nous sommes sur scène en train de jouer. Je ne pense pas que le public serait aussi proche de nous si nous jouions nos propres titres.
Malgré tout, nous réfléchissons à écrire nos propres morceaux à l'avenir. Mais le groupe ne cessera jamais d'être un groupe de reprises.


A propos de reprises, en dehors de la reprise de Debussy, faut-il demander des droits ?

A partir du moment où tu réinterprètes un titre, ce dernier est considéré comme étant nouveau si bien que nous n'avons pas à demander de droits, ce qui est dommage...


Et à défaut de demander des droits, avez-vous eu des retours ?

Non et c'est un vrai regret, je rêverais que Justin Timberlake me téléphone en me disant qu'il a écouté et aimé notre version de "Cry me a River" mais ça relève du domaine du rêve (Rires) !


Vous êtes quatre 4 jolies filles...

... merci...


Nous [...] jouons parfois [de notre image]


… La place de l'image est-elle importante dans le groupe ?

Bien sûr qu'elle l'est ! Je dois même dire que nous en jouons parfois.


Au risque d'être résumé à cette image plus qu'à votre musique finalement ?


Non... Si les gens qui ne nous connaissent pas peuvent effectivement nous résumer à notre image, notre musique prend vite le dessus lorsqu’ils connaissent notre musique.


Vous avez tourné avec Nightwish et Kamelot, avez-vous vu la différence en termes de popularité ?


Bien sûr et cela a contribué à renforcer notre affiliation avec la scène metal dont tu parlais tout l’heure. Les fans de Nightwish et Kamelot nous ont réservé un accueil formidable !


Qu'attendez-vous de cet EP ?

Tourner à nouveau en France à commencer par un showcase ici-même au Hard Rock Café de Paris…


Quel est ton meilleur souvenir d’artiste ?

Il y a eu bien sûr cette tournée avec Nightwish qui a été une expérience incroyable.
Mais malgré tout mon meilleur souvenir reste l’examen de violoncelle que j’ai passé et pour lequel j’ai dû jouer devant un cercle restreint à ma famille, mes amis et les examinateurs… A la différence d’un concert en ouverture de Nightwish ou Kamelot, le public était plus réduit mais l'émotion était vraiment intense !





Au contraire quel serait le pire ?

Ce n'est pas un souvenir si horrible que cela mais il est amusant avec le recul. Nous jouions à Salt Lake City devant un public mormon et alors que je relevais la bretelle de mon soutien-gorge, mon costume s'est totalement ouvert si bien que j'ai joué en soutien-gorge devant le public. Cela aurait pu être nettement plus ennuyeux -si je n’avais pas eu de dessous et me retrouvée nue- mais le côté amusant était de voir les pères de famille mettre leurs mains devant les yeux de leurs enfants pour qu’ils ne voient pas cela alors qu’ils étaient plutôt réjouis par cette situation (Rires) !


On a commencé cette interview par la question qu’on t’a trop souvent posée, au contraire quelle est celle que tu souhaiterais que je te pose ?


Savoir si ça me fait plaisir d’être une femme dans un groupe de metal et on boucle la boucle (Rires) !
J'aime le public metal, passé l'aspect sombre, les jeunes hommes sont plutôt timides et ça m'amuse de constater que je les intimide par exemple. Les voir en troupe et constater qu'il y en a qui se lance enfin pour me demander un autographe et que les autres suivent est assez plaisant...





Merci

Merci à toi…


Plus d'informations sur http://www.e-k-l-i-p-s-e.com/
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 3852
  • 3853
  • 3854
  • 3855
  • 3856
  • 3857
Haut de page
EN RELATION AVEC EKLIPSE
DERNIERE ACTUALITE
EKLIPSE PRESENTE SON NOUVEL EP A MUSIC WAVES!
 
AUTRES ARTICLES
PAPA ROACH (23 OCTOBRE 2014)
Jerry et Tobin se livrent à Music Waves pour parler de leur tout dernier projet, F.E.A.R, dans une ambiance hyper décontractée, franche et sincère...
JJ GREY & MOFRO (14 JANVIER 2015)
Dans le cadre de la promotion de son nouvel album "Ol' Glory" qui fera l'objet d'un concert exceptionnel au New Morning le Jeudi 19 Mars, JJ Grey a répondu aux questions de Music Waves...
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021