MW / Accueil / Articles
.
.
A PROPOS DE:

Tristan Descamps (29 Novembre 2014)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Tristan lors du concert du groupe Ange pour la tournée "Emile Jacotey" chez Paulette en Lorraine.
PHENOMENA - 19.01.2015 - 3 photo(s) - (2) commentaire(s)

Tu auto-produits tes disques. Est-ce un choix par défaut ou est-ce délibéré ? Penses-tu que le soutien d’un label peut être important dans certains cas ?

Nous avons fait ce choix directement car tu as une grande liberté. C’est plus cher mais ce que tu gagnes, tu peux le réinvestir dans d’autres choses. C'est le cas de la réédition de mon premier album en studio qui sera accompagné d’un live inédit début 2015.


Comment connais-tu Christophe Menigoz qui est très actif pour ta communication.

Je le connais depuis un certain temps déjà au détour d’un live et d’une rencontre.


Il me semble que la distribution de tes albums est plus que restreinte (en-dehors du site internet et de quelques revendeurs de prog). Comment expliques-tu cela ?


Surtout pas de distributeur car il n’apporte plus grand chose et te prend beaucoup d’argent. En revanche un label de production c’est pas mal surtout pour avoir une présence de CD physique dans les placements de distribution.


Dans cet album tu chantes et tu joues de tous les instruments ? Comment gères-tu cela ?


Et bien je prends du plaisir à le faire et pour certains instruments je fais du bricolage. Je touche à tout mais mal (rires). J’ai commencé par la Batterie vers 4 ans et puis les claviers avec l’envie de composer et enfin la guitare plus tard.


Tu as su également t’entourer d’invités de marque avec entre autres, Anna Lacazio (Cock Robin) qui t’accompagne au chant sur ‘Le Bal des Somnambules’, comment s’est fait cette rencontre ?


Par l’intermédiaire d’un des batteurs, Patrice Jacquot, qui avait rencontré Anna à un concert de Cock Robin.  Il me l’a proposé et lui a envoyé un mail ! Pas de nouvelles au bout de 4 mois et d’un seul coup elle répond et j’ai dû lui envoyer une maquette rapidement. Elle a aimé le morceau. On s’est rencontré à un autre concert de Cock robin avec un texte écrit le matin même avec Christian. C’est la première fois qu’elle chante en français.


Les textes, entre poésie et revendication, sont adroitement ciselés mais ne permettent pas une compréhension immédiate. L’amateur lambda risque de s’égarer et de passer à côté de l’œuvre. Qu’en penses-tu ?


Oui  il faut une seconde lecture voire plus. C’est tout sauf de l’art éphémère. C’est comme David Lynch qui disait « pourquoi les gens attendent que l’art veuille dire quelque chose alors qu’ils acceptent que leur vie ne serve à rien ! »



J’ai trouvé que ta voix avait mûri, plus fine et colorée, tantôt rugueuse, est-ce un travail sur toi ou une évolution « naturelle »?

Je n’avais pas envie de faire trop de figure de style et d’avoir plutôt une voix suave, c’est un instrument que tu découvres et qui ne cesse d’évoluer jusqu'à la fin.


Peux-tu me parler de ta collaboration avec Pierre-Yves Theurillat (Un Songe qui Dort) ?


Oui il est forcement très connu dans le milieu du prog, on s’est croisé mais là, ça s’est fait par mail et il m’a écrit un texte.


Tu sollicites l'intervention de Gisèle Descamps, ta Grand-mère pour "Club du IIIème Reich", pourquoi ? Quelle est l’histoire de ce « ce qui ne tue pas rend plus fort » ?


Il y a même mon fils qui fait un décompte en anglais. Sur le titre que tu cites il me semblait important d’en parler et de faire ce contraste, elle a fait de la résistance et était dans le réseau Alliance comme lieutenant. Elle a risqué sa vie moult fois. C’était intéressant de reprendre cette phrase de Nietzsche et de lui faire lire avec sa voix tremblotante.



Sur "Le Calice" avec un texte de Jean Fauque, le son de koto évoque-t-il une récente aventure japonaise ?


Non cela n’a rien à voir avec mon voyage au Japon car j’ai mis son texte en musique avant cela.


Envisages-tu de continuer une carrière solo et de jouer ton album sur scène ?


Jouer mes albums solos sur scène oui mais pas encore "Le Bruit des Humains" car c’est devenu très difficile et cher de jouer sur scène. J’ai pensé à faire un ou deux concerts uniques et de le filmer afin de produire un live. Un autre album solo, oui sans doute, je travaille toujours et compose régulièrement.


Que penses-tu de l’album "Résurrection pour Émile Jacotey" ? Étais-tu né au moment de l'album original ?


Oui j'ai même connu Émile mais j’avais quatre ans !


Quel est ton meilleur souvenir d’artiste ?


On m’avait invité dans une école à venir jouer des titres pour les enfants, 'Petite Nuit' par exemple et j'ai fini par jouer 'Botticelli Sérénade'. Et à la fin une petite fille de huit ou neuf ans me prend dans les bras et me sert super fort sans rien dire et les maitresses viennent vers moi et me disent que la fillette était autiste… C’est extrêmement puissant comme sensation et comme souvenir.


Au contraire, quel pourrait être le pire ?


En Suisse je me suis pris des crêpes sur le clavier, en plus par le mec qui nous a fait venir. Il était bourré et m’a envoyé des crêpes qui dégoulinaient sur le clavier.


Vous allez jouer à Soignies pour Prog Resiste en 2015 !


Ah ben merci de me l’apprendre (rires), c’est fichtrement bien Music Waves, on apprend plein de choses !


Avant de se quitter, un dernier mot aux lecteurs de MusicWaves ?


Continuez de faire ce que vous faites ! De lire le site et de nous écouter, continuez le rêve !





Plus d'informations sur http://www.lebruitdeshumains.com/
 
(2) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'article, ajouter quelques anecdotes, quelques connaissances ou tout simplement raconter votre vie...
 
THIBAUTK - 19/01/2015 14:28:30
0
Oui effectivement il n'avait pas grand choses à dire, ou simplement pas envie de promouvoir son travail. Je trouve ça regrettable... Qui plus est, je suis déstabilisé par ses réponses dans le genre "ça coûte cher", à quoi ça rime...
TORPEDO - 19/01/2015 10:13:32
0
Il était fatigué ce jour là ou ça le gavait de répondre aux questions ?
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 3810
  • 3811
  • 3812
Haut de page
EN RELATION AVEC TRISTAN DECAMPS
DERNIERE CHRONIQUE
Le Bruit Des Humains (2013)
Avec cette œuvre originale aux facettes multiples, Tristan Décamps, claviériste du groupe Ange, nous livre un bel album à la musique variée et originale. Toutes les chroniques sur TRISTAN DECAMPS
AUTRES ARTICLES
ARTICLE PRECEDENT
HASSAN HADJI (29 NOVEMBRE 2014)
Nous avons eu le plaisir de rencontrer Hassan Hadji, guitariste du groupe Ange en marge d'un concert pour la tournée "Émile Jacotey".
 
ARTICLE SUIVANT
BLIND GUARDIAN (01 DECEMBRE 2014)
A l'occasion de la sortie du très attendu "Beyond The Red Mirror", Music Waves fait le point avec Hansi Kürsch et vous annonce une exclusivité concernant l'album orchestral...

.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020