MW / Accueil / Articles / SERIOUS BLACK (16 DECEMBRE 2014)

SERIOUS BLACK (16 DECEMBRE 2014)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
METAL MELODIQUE
Nouveau "all-star band" ou non, Mario Lochert explique tout à Music Waves...
STRUCK - 30.03.2015
A peine sorti de son taxi en provenance de Roissy, c'est un Mario Lochert toujours aussi disert et affable qui répond à nos questions...


Mario, la dernière fois que nous nous sommes vus, c’était pour la promo de "You" d’Emergency Gate. Pendant cette interview, tu m’avais dit qu’Emergency Gate était plus que jamais ta priorité. Malgré tout, cette année, tu as sorti "Infected" avec Emergency Gate sans aucune promo au contraire de celle du jour avec Serious Black. Cela veut-il dire que tes priorités ont changé ?


Mario Lochert : Et bien, ces deux groupes sont mes bébés en quelque sorte si bien que Serious Black et Emergency Gate sont au même niveau de priorité.
Replica avait envisagé de faire une promo ici à Paris pour Emergence Gate mais ce n’était pas possible, j’étais en tournée.
En revanche, je suis disponible pour cette journée promotionnelle à Paris pour Serious Black. Et je suis ravi de pouvoir parler des débuts très encourageants de Serious Black. Nous sommes tous amis depuis des années et nous envisagions de faire quelque chose ensemble depuis des années sans pouvoir le réaliser. Nous sommes vraiment contents de pouvoir être réunis dans ce groupe et avoir ce succès ensemble.





Première question évidente concernant Serious Black, y-a-t-il un rapport avec le personnage tiré d’Harry Potter ?

C’est la question qui revient inévitablement (Rires) ! Tu vas rire mais oui, il y a un lien avec Harry Potter.
Même si nous avions signé un contrat avec AFM, nous n’avions pas encore choisi de nom de groupe car nous voulions prendre notre temps et produire cet album comme dans le temps.
Et j’ai reçu un coup de fil de Hammerfall qui nous proposait de tourner avec eux. Nous avons accepté mais pour être programmé, il fallait que nous leur donnions un nom de groupe dans la semaine pour qu’ils communiquent sur cette tournée sur les réseaux sociaux…


En clair, tu es en train de dire que vous n’avez pas eu le temps de choisir un nom…


Non. Aujourd’hui, c’est très difficile de trouver un nom de groupe : tout a déjà été pris.
Et un jour, lors d’une réunion sur Skype, Thomen (NStruck : Thomen Stauch, ex-batteur de Blind Guardian) qui avait regardé un film d’Harry Potter à la télé avec ses enfants a proposé le nom de Sirious Black qui pourrait être selon lui un super nom de groupe.
J’ai trouvé l’idée géniale mais les droits de ce nom était déjà pris et j’ai proposé de changer une lettre : la sonorité du nom du groupe reste la même et permet de continuer à faire l’association avec l’un des personnages centraux de Harry Potter. Et finalement, ce nom marche super bien !


Il était important de nous dissocier de tous ces supers groupes. Tous ces groupes composés de cinq membres issus de cinq supers groupes qui te permettent de multiplier par cinq les fans et donc de te garantir un chiffre de vente d’autant… Notre démarche est tout le contraire.


Pourquoi répéter à l'envie que Serious Black n’est pas un énième all-star groupe ?

Pour nous, il était important de nous dissocier de tous ces supers groupes. Tous ces groupes composés de cinq membres issus de cinq supers groupes qui te permettent de multiplier par cinq les fans et donc de te garantir un chiffre de vente d’autant… Notre démarche est tout le contraire.


Malgré tout, tu es conscient que les fans et les médias vont résumer Serious Black comme un énième all-star groupe ?


Oui mais malgré tout, il y a une énorme différence avec tous ces autres supers groupes. Par exemple, nous allons tourner avec Hammerfall en tant que première partie. Tu connais beaucoup de ces supers groupes qui accepteraient de jouer en première partie sur une tournée ? Cet exemple nous démarque clairement de cette étiquette de supers groupes. Nous voulons tout faire comme un nouveau groupe. Nous voulons sentir l’odeur de la route. Nous voulons partager cette expérience ensemble… Et cela n’est possible que si nous sommes amis, comme un vrai groupe.





Vous voulez prouver rapidement sur scène que vous êtes un vrai groupe…


Nous n’avons rien à prouver.


… en effet, Serious Black n’a pas été créé à la demande d’un label mais bel et bien issu de ton amitié avec Roland Grapow. Est-ce que cette amitié explique que la genèse des morceaux ait été si rapide et qu’une véritable alchimie s’est créée entre vous ?

La première fois que nous nous sommes réunis dans un studio, c’était en janvier ou février 2014. Nous nous sommes enfermés dans ce studio pendant une semaine et demie et très rapidement, il est ressorti que tous les membres travaillaient sur les morceaux. Quand nous sommes sortis du studio, nous avions 18 chansons d’écrites. Par la suite, nous avons continué d’échanger sur Skype et notamment en constatant que les textes d’Urban (NdStruck : Urban Breed) collaient parfaitement aux chansons.
Pour en revenir à ta première question, c’est une nouvelle différence par rapport à tous ces supers groupes dans lesquels une seule personne est en charge de toute la composition et tous les autres ne font que jouer leur partie et c’est tout.


Musicalement, cet album peut faire office de patchwork des influences de chacun des membres. On peut entendre du Masterplan avec les parties si distinctives de Roland Grapow mais également des éléments progressifs et atmosphériques d’un Tad Morose ou Dreamscape. Es-tu d’accord avec moi si je dis que cet album est une sorte de best-of de chacun des membres ?

Je ne sais pas si on peut parler de best-of de nous tous parce que par exemple, cet album n’a rien à voir avec le metalcore d’Emergency Gate.
Quand j’ai commencé à écouter du metal avec Poison et Guns’n’Roses… Bon Jovi, Scorpions sont mes influences, c’est là d’où je viens. Je me suis éloigné de ces bases pour créer Emergency Gate mais avec Serious Black, j’ai l’impression de revenir chez moi.
Pour revenir à ta question, je ne sais pas si c’est un best-of mais il est évident que tu entends nos influences et que nous mettons tous le meilleur de nous-mêmes : rien qu’à travers le chant d’Urban, tu ressens les sentiments et les émotions et c’est très important pour nous.


Il semblerait que Urban Breed, le chanteur, vous ait rejoint bien après la composition des titres…


Pas vraiment. Urban est la dernière pièce du puzzle d’un groupe qui a été formé en quatre jours. Nous sommes tous amis, nous nous sommes rencontrés lors de festivals et avons continué d’échanger. Par exemple, j’ai travaillé en tant qu’ingénieur du son pour Masterplan…
J’ai écrit à Urban et lui ai décrit le projet…


Mais pourquoi à lui ?

Urban avait fait un super boulot avec Tad Morose et Bloodbound.


Le chant d’Urban est un don de Dieu qui te permet de ressentir encore mieux la musique


Je suis totalement d’accord, sa tessiture vocale colle parfaitement et sort du lot des chanteurs traditionnels de speed mélodique avec un chant proche de Dio et Jon Oliva…

Le chant d’Urban est un don de Dieu qui te permet de ressentir encore mieux la musique et nous l’avons encore constaté quand il a commencé à chanter sur nos morceaux.
Le choix d’Urban était une évidence mais pour les raisons que je viens de t’indiquer et pas pour son nom…





Malgré tout, tu ne peux pas empêcher les gens de résumer Serious Black au nom de ses prestigieux membres…


Je sais mais même si nous étions tous amis, rien n’indiquait que ça marcherait musicalement parlant.


Cet album est frais et facile à écouter finalement comme si le côté mélodique d’un Edenbridge fusionnait avec l’aspect speed d’un Masterplan avec une touche metal prog d’un Dreamscape. Me suis-tu sur ce chemin ?

Bien sûr, tu peux entendre les parties symphoniques d’Edenbridge ou Masterplan… mais pour moi, c’est un peu plus que ça, il y a du Avantasia dans Serious Black en raison des orchestrations de Jan (NdStruck : Jan Vacik) qui a fait un super boulot.
D’un point de vue guitare, je dirais que Serious Black sonne plus Gamma Ray ou Edguy. Mais bien sûr, tu entends du Masterplan au travers du jeu typique de Roland (NdStruck : Roland Grapow).


Quand vous vous êtes mis au travail, n’avez-vous jamais craint que l’alchimie ne se ferait pas au regard des profils musicaux différents de chacun des membres ?

En fait, quand nous nous sommes réunis dans le studio pour la première fois, nous avons immédiatement su que ça marcherait même si nous ne savions pas encore où cela nous mènerait.


Cet album est concis…

(Il coupe) Ce n’est pas vrai ! En fait, vous n’avez reçu que la version de 40 minutes pour la promo mais la version limitée comprend trois chansons supplémentaires et également une chanson additionnelle 'I will Show you my Heart' pour le Japon.
Bref, vous n’avez reçu que la version courte et si jamais vous l’avez aimée, courez acheter la version limitée, croyez-moi, vous allez l’adorer !


Pourquoi ce choix ?

Sortir un album dans une configuration "normale" permet de le vendre à un bon prix : en gros, à 9,99 euros alors que la version limitée coûtera environ 14 euros. C’est la raison pour laquelle nous avons agi de la sorte ! Mais honnêtement, il te manque trois très bonnes chansons (Sourire)…


Si j’avais dû être effrayé par quoi que ce soit, j’aurais abandonné mais tant que la musique continue de m’amuser, je continue d’en faire avec amour et passion


Le genre heavy mélodique n’est plus trop à la mode et ton expérience au sein d’Emergency Gate en est la preuve. N’est-ce pas osé de créer un tel groupe dans ce genre musical ?


(Il soupire) J’ai des raisons d’avoir peur tous les jours mais le plus important est de ressentir la musique et de la faire avec passion et amour. Dans le cas contraire, c’est comme avoir des œillères et foncer droit dans le mur. C’est très important d’être ouvert d’esprit !
Depuis le temps, si j’avais dû être effrayé par quoi que ce soit, j’aurais abandonné mais tant que la musique continue de m’amuser, je continue d’en faire avec amour et passion… je n’aurais aucune autre raison de faire autre chose !





Penses-tu avoir atteint une nouvelle étape avec Serious Black ?

Nous connaissons un très bon début, maintenant, il faut voir jusqu’où nous pouvons aller : à ce moment, nous saurons…
Avec Emergency Gate, j’ai connu de très bons moments que ce soit en tête d’affiche ou en première partie d’Iron Maiden, nous avons joué dans les plus grands festivals européens, nous avons fait une tournée en Asie… mais avec Serious Black, j’ai l’impression de revenir à mes débuts lorsque j’avais 16 ans où nous avons dû travailler dur mais je n’ai pas peur du futur et je pense ne pas me tromper en disant qu’avec Serious Black, nous avons franchi une nouvelle étape.


Tu as parlé de bébés en début d’interview, es-tu fier de ces deux bébés ?


Oui ! Quand j’ai créé Emergency Gate à l’âge de 16 ans, je n’aurais jamais imaginé que nous jouerions dans près de 50 pays, trois continents… Emergency Gate est presque un groupe créé à l’école et nous jouions 'Hotel California' dans les studios de répétition (Sourire)… tout ce qui arrive aujourd’hui semble irréel ! Bien sûr que je suis fier de cela.
Aujourd’hui, je reviens à mes sources -celles du power metal- et je suis très content de jouer ces titres groovy. On ne peut pas comparer Emergency Gate et Serious Black : les styles musicaux sont totalement différents… et c’est aussi ça que j’aime !


Ca te permet de te renouveler finalement…

Tout à fait ! C’est une sorte de renaissance.


Quelles sont vos attentes ?

Nous verrons quand l’album sera dans les bacs.
Aujourd’hui, les gens ne connaissent que deux titres, les deux singles et c’est tout. Après, ils savent que le groupe est composé de Roland, Thomen et Urban…


... et Mario…

(Rires) Oui, Mario, Jan et Dominik (NdStruck : Dominik Sebastian, également guitariste d’Edenbridge)… Mais les gens n’en savent pas plus !
Non, nous verrons vraiment jusqu’où le groupe peut aller quand l’album sera dans les bacs.


Et que mériterait cet album ?

Je pense que cet album est un très bon album. Je pense que cet album mérite donc le respect : nous avons fait du bon travail pour ça, au-delà du groupe et de l’album, cet album nous a coûté énormément d’énergie mais a également provoqué énormément de rires… Je pense qu’avec cet album nous avons montré que nous sommes un groupe unique !


Et avez-vous déjà des dates prévues en France ?

Oui lors de la tournée avec Hammerfall, il est prévu que nous jouions à Paris, à Lyon… fin janvier 2015.


Music Waves sera présent !

Super ! Je suis impatient de vous revoir…


Merci

Ce fut un vrai plaisir et rendez-vous l’année prochaine (Rires) !






Avec Emergency Gate, Serious Black ?

Avec Serious Black, nous venons à peine de terminer cet album que nous sommes déjà en train de travailler sur de nouveaux morceaux. Les idées fusent de toute part et c’est vraiment prometteur. Tant que nous aurons le temps, je ne vois pas ce qui pourrait nous arrêter (Sourire) !



Merci à Noise pour sa contribution...


Plus d'informations sur https://www.facebook.com/seriousblackofficial/
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 3925
  • 3926
  • 3927
  • 3928
  • 3929
EN RELATION AVEC SERIOUS BLACK
DERNIERE ACTUALITE
SERIOUS BLACK: Les détails sur le nouvel album 'Suite 226'
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant SERIOUS BLACK
 
DERNIER ARTICLE
Rencontre magique avec Mr Nightmist qui nous présente le nouvel album de Serious Black..

Lire l'article
Voir tous les articles concernant SERIOUS BLACK
 
DERNIERE CHRONIQUE
Suite 226 (2020)
Encore un album de haute tenue pour Serious Black !

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant SERIOUS BLACK

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville Records, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020