MW / Accueil / Articles / LORDI - LE TRABENDO (PARIS) - 17 MARS 2015

LORDI - LE TRABENDO (PARIS) - 17 MARS 2015


TYPE:
LIVE REPORT
GENRE:
HARD ROCK
Pour cette soirée placée sous le signe du Hard Rock, le Trabendo est assiégé par les monstres gentils de Lordi dans des costumes revus et améliorés dans une ambiance bon enfant...
PHILX - 09.04.2015
La sortie de "Scare Force One", dernier album des Finlandais vainqueurs de l'Eurovision il y a bientôt 10 ans déjà, se devait d'être accompagnée de sa tournée et de son passage obligé par Paris qui ne s'est pas beaucoup mobilisé pour l'événement, malgré de bonnes revues.


Dirty Passion

Après un passage très mitigé du premier groupe de la soirée, les Hollywood Groupies, qui aura pourtant fait de son mieux pour réchauffer une fosse éparse, voici Dirty Passion, qui poursuit dans un Hard Rock classique.








Tout droit venus de Malmö, les Suédois puisent leur inspiration dans le Hard des 80's et 90's sans y apporter ni touche personnelle, ni nouveauté. Le style est bien respecté, accordons-leur cela, mais nous ne pouvons pas vraiment dire plus, malheureusement. Il parait pourtant bien sympathique ce Kriss Lohikoski Svensson qui s'égosille derrière son micro, accompagné par un bon Christopher Olsson sur sa six-cordes.







Les échanges avec le public se font assez bien, mais ce dernier, venu voir un SHOW fait de monstres et d'extravagances, attend sagement sans en donner plus.


Setlist :

Hallelujah
Los Angeloser
The Mess
Bitch
Addicted
The Balled Of The Skank
Shame
Daughter Of The Reaper



Lordi


La longue attente, pas assez compensée par les premières parties mollassonnes, cesse enfin lorsque la lumière diminue pour l'entrée des monstres... et quelle meilleure façon de débuter ce concert dédié à leur dernier "Scare Force One" que de nous faire accompagner par une hôtesse de l'air venue éclairer la piste d'atterrissage (je ne vous ferai pas l'affront d'expliquer le lien, pour ceux au fond, faudra demander aux copains).








C'est parti pour un voyage tel qu'on l'attendait : un horror show digne, complètement délirant, dans une ambiance et mise en scène soignées (qui nous épargnera tout de même toute projection sanguinolente) sur fond d'un Heavy easy listening et entraînant. L'occasion pour Mr. Lordi et ses compagnons d'arborer leurs costumes plus vrais que nature, légèrement améliorés depuis la dernière conférence présentant Mana à la presse.







Les imposantes carrures des costumes réduit énormément la scène du Trabendo, mais les Finlandais ont l'habitude de se mouvoir avec, et toute la largeur de la scène sera exploitée par les allers retours des bêtes effrayantes.
Notons que celui de Hella, loin au fond derrière son clavier est vraiment immonde !





Tous les ingrédients sont là pour en mettre plein la vue au public : l'aisance de Mr. Lordi et son plaisir à se mettre en scène dans des ambiances gores (au hachoir sur un corps encore animé, scalp et dégustation du cerveau et des tripes), crâne fumant ou volant, démonstration du maniement de la scie circulaire, sans oublier le détail du pied du micro en forme de hache double.





Le show n'était pas uniquement pour les yeux, mais aussi pour les oreilles. Une setlist très conséquente pour mettre à l'honneur le dernier opus, mais aussi faire rentrer tous les désormais classiques du groupes, entre le fameux 'Hard Rock Hallelujah' et autres 'Who's Your Daddy?', 'Don't Let My Mother Know', etc.





On notera le pense bête de Mr Lordi, posé à ses pieds, avec les "traductions" phonétiques des quelques punchlines lancées ce soir lui permettant de glisser qu'il voulait voir des "SÄ", Amen des "KHY", Xo des "SHAT" et Hella des "BIT", tout un programme...





En résumé, les fans en ont eu pour leur argent, et les curieux ont eu ce que Lordi fait de meilleur...


Setlist :

Nailed by the Hammer of Frankenstein
This Is Heavy Metal
Hard Rock Hallelujah
Deadache
Hella's Kitchen
Solo Claviers
Hell Sent in the Clowns
Blood Red Sandman
Solo Batterie
Give Your Life for Rock and Roll
Don't Let My Mother Know
Bass Solo
How to Slice a Whore
It Snows in Hell
The Riff
Sincerely With Love
Amen's Lament to Ra II
Solo guitare
Not the Nicest Guy
Devil Is a Loser
***
SCG7: Arm Your Doors and Cross Check
Scare Force One
Who's Your Daddy?
Would You Love a Monsterman?





Toutes les photos du concert sont sur le FlickR de PhilX.


Plus d'informations sur http://www.lordi.fi/
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 4235
  • 4236
  • 4237
  • 4238
  • 4239
  • 4240
  • 4241
  • 4242
  • 4243
  • 4244
  • 4245
  • 4246
  • 4247
  • 4248
  • 4249
  • 4250
  • 4251
  • 4252
EN RELATION AVEC LORDI
DERNIERE ACTUALITE
LORDI: Nouvelle video
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant LORDI
 
DERNIER ARTICLE
Lordi est de retour à Courtrai pour nous présenter "Sexorcism" avec un nouveau show toujours aussi horrifique.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant LORDI
 
DERNIERE CHRONIQUE
Sexorcism (2018)
En s’enfonçant dans une provocation au goût douteux et en laissant son efficacité s’étioler sur quelques titres dispensables, le combo des monstres finlandais perd clairement en efficacité.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant LORDI

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019