MW / Accueil / Articles
A PROPOS DE:

KOPPER8 (28 DECEMBRE 2015)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
THRASH

Avec un album de thrash moderne explosif, KOPPER8 se pose comme un solide espoir de la scène française, et Music Waves vous propose de le découvrir...
STRUCK - 06.01.2016 - 1 photo(s) - (0) commentaire(s)

Quelle est la question qu’on vous a trop souvent posée ?

Steff (guitariste) : Quelle est l’origine du nom Kopper8 !


Et nous vous la poserons pas. Votre actu est la sortie de ce premier album  "Addiction" après un EP éponyme plutôt bien accueilli. Malgré tout, pourquoi avoir attendu 5 ans avant de sortir ce premier long témoignage ?

Flo (chanteur) : En 2010, KOPPER8 était au début de son histoire musicale et comme beaucoup de groupes fraîchement formés, nous n’avions pas la prétention d’enregistrer un album mais plutôt de faire des concerts dans des toutes petites salles.
Puis en 2013 nous sentions qu’il était important de passer à l’étape studio alors quand nous avons été contacté par Stéphane Buriez (Loudblast, Clearcut) et qu’il nous a proposé d’enregistrer et mixer notre premier EP éponyme aux 4 titres ('Requiem', 'Macho Blood', 'Amnesia', 'Innocent') et de rentrer en studio (E Factory studio des Tagada Jones), nous étions chaud-bouillants !
Puis, expérience concluante et plus que réussie, car nous voilà de retour 2 ans plus tard avec un nouveau line up, des morceaux bien musclés et un premier album enregistré sous la houlette de Stéphane et toujours chez les Tagada Jones.





Les influences de Kopper8 sont multiples, allant thrash à l’américaine avec des influences sludge et métalcore, pouvant vous faire passer comme le rejeton de Lamb Of God et Crowbar, le chant en français vous rapprochant plus de Lofofora … comment arrive-t-on à digérer toutes ces influences et sonner cohérent et surtout se créer une propre personnalité ?


Steff : C’est un travail d’équipe, la discussion, l’écoute et la passion du metal sont les valeurs principales chez KOPPER8.
Enfin, grâce à nos différentes expériences musicales passées, nous arrivons à maintenir notre propre identité musicale.

Flo : En effet, la diversité musicale chez KOPPER8 est une richesse, il y a beaucoup d’influences et il faut rendre cohérent tout cela.
D’ailleurs, lorsque nous composons, chacun apporte ses idées et sa musique, puis comme tu as pu les citer (et les références sont toutes gratifiantes : Lofofora, Lamb of God, Crowbar…), ces groupes ont une réelle identité et leurs morceaux te donnent envie d’headbanger, de slammer, de diver ou de pogoter, c’est ça KOPPER8 : des morceaux avec des passages bien groovy et des passages plus rapides pour bien te défouler, te déboiter le crâne et assurer un rendez-vous chez ton ostéo pour te remettre tout ça (Rires) !


Question évidente ; pourquoi le chant français qui tire son épingle du jeu notamment sur l’excellent 'Patrie' ?

Flo : Ça c’est ma contribution personnelle à l’identité du groupe. Comme tu l’as évoqué, Lofofora m’influence beaucoup. Reuno, leur chanteur, m’a toujours impressionné d’une part, cette faculté dont il manie la plume et d’autre part, grâce au timbre puissant de sa voix.
J’aime également, tous ces artistes français des années 80-90 allant de Trust, à Noir Désir, puis Téléphone, Niagara (nous avons d’ailleurs repris leur excellent titre 'J’ai vu', je t’invite à écouter cette reprise version KOPPER8) … qui ont bercé ma jeunesse. Et très franchement, je n’ai jamais été à l'aise dans la langue de Shakespeare.   


On a évoqué 'Patrie' ; cette trame thrash décapante et ce chant français d’une force rare évoque Trust ou Killers : Kopper8, héritier de ces groupes ?

Flo : Oui, volontiers, merci. Perso, je suis  un gros fan de Trust, et de tout le Hard Rock Français de l’époque.
Ce côté thrash vient de l’influence de Niko (fondateur de KOPPER8 et fan absolu de Slayer) mais pimenté par une bass groovante de Mouch (bassiste),  endiablé par un tempo sec et rentre-dedans à travers Will (notre batteur), le résultat sur le morceau 'Patrie' est décapant (Sourire)…


Vu le titre de l’album, "Addiction", on pourrait penser à un concept à la Satan Jokers : est-ce le cas ? et si non, quels sont les thèmes évoqués ?


Flo : Pas du tout ! Le thème général de l’album évoque plutôt les facettes sombres de l’homme, telles que : la haine, la vengeance, la dépression, la manipulation et l’addiction bien sûr, qui est l’une des pires, qu’elle soit physique, psychologique ou spirituelle.
'Addiction' est également le titre du second morceau de l’album qui est symboliquement important pour nous, car il s’agit du premier morceau composé 100% avec le nouveau line up et nous avons tous été accro..


On a évoqué Satan Jokers : ne craignez-vous pas l’amalgame avec cet album "Addiction" ?

Steff : Pas franchement, à vrai dire tu es le premier à y faire référence car cet excellent groupe français œuvre plutôt dans le Metal Fusion.


Malgré tout, "Addiction" est metal, on pense également à notre ami le Docteur Metal Karila : l’avez-vous approché pour évoquer cet album et si oui, une future collaboration est envisageable ?

Flo : Non, désolé. Même si nous respectons le travail effectué par ce Docteur, nous ne serons pas ses patients (Rires) !
D’ailleurs sur notre titre 'Addiction', nous sommes dans le témoignage (…de proches, d’expériences…), voilà ce qui pourrait nous rapprocher du travail effectué par le Docteur.
Notre came chez KOPPER8 c’est les gros riffs, les poum-tchak, les growls et écouter de la musique non-stop.


'Patrie' sonne comme un titre prémonitoire après les évènements tragiques : n’avez-vous pas peur de passer pour des opportunistes ?

Steff : Pas trop, car le morceau 'Patrie' a été écrit en 2012 donc bien avant les massacres du 13 novembre 2015 dans la capitale.
C’est surtout un cri de colère qui a malheureusement pris un peu plus de sens après ces évènements tragiques. Le mettre en avant était notre cri de douleur et de rage pour soutenir les victimes.

Flo : 'Patrie' parle essentiellement de respecter cette Terre qui nous as vu naître et qui nous a accueillis. D’y respecter ses valeurs et de ses idéaux dont la liberté. Rien de plus, rien de moins.


"Addiction" est clairement une réussite et le visuel évoque également une montée en puissance par rapport à l’EP éponyme : aviez-vous en tête de marquer fort les esprits avec cet album ?

Flo : Merci beaucoup de ce soutien à travers ce compliment (Sourire) !
Cet album est le résultat d’un travail énorme et d’une superbe collaboration. Il nous a tous fait progresser et évoluer.
Bien sûr, marquer les esprits serait la plus belle des reconnaissances ! On doit également cet élan à  toutes les personnes qui nous suivent depuis 5 ans, qui se déplacent, nous soutiennent et qui ont attendu ces 10 titres, en fait ils nous ont donné envie de réaliser un travail à la hauteur de leur attente.

Steff : Concernant le visuel de la couverture, elle est issue de notre clip 'Requiem' réalisé par l’excellent réalisateur Dejan Ilic et ses nonnes maléfiques, nous vous invitons à le visionner sur Youtube.





Seul bémol, cet album ne dure finalement que 27 minutes pour 8 titres : tromperie sur la marchandise et n’aurait-il pas fallu mieux parler de second EP ou au contraire, avez-vous sciemment restreint le message afin d’être percutant de la première à la dernière seconde et ainsi mieux marquer les esprits ?

Steff : L’important dans un album est de délivrer de la qualité, je connais beaucoup d’album très courts qui sont des références aujourd’hui.  Nous ne souhaitions pas ajouter de la matière pour gagner en longueur, cela n’est pas dans notre nature.

Flo : Le but de chacun de nos morceaux est d’être concis et efficace ! L’album en est la preuve. Percutant et sans concession !!!
On y retrouve même un morceau avant-gardiste 'L’éloge de la folie' qui est un interlude de moins de 2 minutes et 2 titres remixés que tout le monde n’a pas eu car l’EP n’a pas été distribué en grand public à l’époque de sa sortie, il y a donc 10 titres et 34min14 de musique...


Comme vous l’avez indiqué sur vos réseaux, Music Waves via Dooweet vous soutient… Qu’attendez-vous de cet album finalement ?


Flo : L’album est une nouvelle étape pour KOPPER8, qui permet de poser des bases solides au sein du groupe, d’identifier des axes d’améliorations et de travailler nos instruments différemment.
Ainsi, bosser en partenariat avec Dooweet et Music Waves est un réel soutien et cela devrait étendre notre visibilité en France et également dans les pays limitrophes. Nous faisons de la musique par passion, avoir des partenaires pour la relayer est essentiel.

Steff : D’ailleurs, message à tous les lecteurs de Music Waves découvrez et suivez l’actualité de KOPPER8 (sorties musicales, concerts…) via Facebook, on vous y attend ici


Quelle est la prochaine étape ?

Steff : Certainement un nouveau clip, des nouveaux morceaux et bien entendu un prochain album !
De plus, jouer en live reste note plus gros atout ainsi, j’en profite pour passer une annonce : si vous connaissez ou si vous êtes une organisation ou un booker, contactez-nous pour jouer lors de vos manifestations (concerts, festivals, première partie ou autre), nous sommes mobiles et avons notre propre matériel, voici le mail pour nous joindre : contact.kopper8@gmail.com 





Question traditionnelle de Music Waves, quel est votre meilleur souvenir d’artiste ?


Flo : L’enregistrement de notre album "Addiction", une  excellente expérience humaine et artistique. Et la chance de travailler avec un mec aussi sympa que Steph’ (Buriez) qui nous a fait partager ses connaissances et son expérience.


Au contraire le pire ?


Steff : Lors d’un concert parisien, il nous avait été proposé un catering avec des sandwichs beurre/concombre et sans alcool ! Beurk……


On a commencé cette interview par la question qu’on vous a trop souvent posée, au contraire, quelle est celle que vous souhaiteriez que je vous pose ?

Flo : Une scène au Hellfest, ça vous tente ? (Rires)


Le mot de la fin aux lecteurs de Music Waves ?


Steff et Flo : Merci à vous et au plaisir de vous croiser dans la fosse ! En espérant que vous prendrez bien votre dose de métal en écoutant notre album "Addiction. Stay Brutal Friends & Stay KOPPER8 !!! Listen Metal !



Plus d'informations sur http://www.95sounds.fr/kopper8
 
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'article, ajouter quelques anecdotes, quelques connaissances ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur ce article
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 6458
Haut de page
EN RELATION AVEC KOPPER8
DERNIERE CHRONIQUE
Addiction (2015)
"Addiction" est un album de thrash moderne explosif avec un excellent chant en français. Toutes les chroniques sur KOPPER8
DERNIERE ACTUALITE
KOPPER8 : Nouvelle lyric video
VIDEO
Toutes les actualités sur KOPPER8
AUTRES ARTICLES
ARTICLE PRECEDENT
EINDHOVEN METAL MEETING - PREMIÈRE JOURNÉE - 11 DÉCEMBRE 2015
Music Waves s'est rendu aux Pays-Bas pour un grand évènement en matière de métal extrême, le Eindhoven Metal Meeting, qui pour sa première journée proposait une affiche très alléchante.
 
ARTICLE SUIVANT
HELL OF A RIDE (20 NOVEMBRE 2015)
Avec "Bête Noire", Hell of a Ride et son héros Mad Dog sont de retour dans des aventures dignes des atmosphères d'Easy Rider ! Music Waves vous invite à suivre les routes américaines...

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020