MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - COCK ROBIN (07 MARS 2016)
TITRE:

COCK ROBIN (07 MARS 2016)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

POP



A l'occasion de "Chinese Driver" qui marque le retour en studio de Cock Robin, Music Waves a rencontré de son leader iconique Peter Kingsbery...
ADRIANSTORK - 18.03.2016 -
8 photo(s) - (2) commentaire(s)

C'est un Peter Kingsbery particulièrement détendu qui a évoqué sans aucun filtre son nouvel album avec Cock Robin, sa relation passée et présente avec Anna LaCazio comportant son lot d'anecdotes croustillantes et notamment sa brève collaboration avec Pascal Obispo...


Nous allons commencer cette interview par la question classique de Music Waves, quelle est la question qu´on t´a trop souvent posée?


Peter Kingsbery : Probablement, d´où vient le nom Cock Robin. La deuxième serait comment va Anna?





​Justement, nous allons en parler un tout petit peu, est-ce que tu n´en as pas assez que ta carrière soit résumée à deux titres ´When Your Heart Is Weak´ ou ´The Promise You Made´ ?

Cela peut être gênant, mais en fait ça ne m´embête pas trop. C´est dans l´ordre des choses aujourd'hui. Moi, j'étais très étonné quand je voyais que David Bowie ne voulait plus jouer ses classiques, comme ´The Jean Genie´. Il a dit : "Non, c´est fini, maintenant, je vais faire ​Tin Machine​". J´ai pensé que c´était osé. Mais finalement, il a décidé de reprendre ses anciens morceaux pour ses fans, dont je fais aussi partie. Nous sommes connus par nos succès, et il faut juste profiter du moment. Heureusement, j´ai cinq chansons dans mon set, qui me permettent de présenter des nouveautés. Même si la radio n´est pas séduite, le public n´est pas déçu. Mon but est que le public soit impressionné par tout ce que je fais.


​Justement, tu as cité Bowie, c´est une bonne comparaison, sur la chanson ´Childhood Crush´, la trompette peut rappeler pour ses côtés dissonants et expérimentaux cette prise de risque de David Bowie. Ta carrière est assez similaire, faite de prises de risque et c´est tout à ton honneur. Sur le dernier album de Cock Robin, il y a des sonorités electro, déjà présentes sur tes albums en solo, comme ´Mon inconnue´, cela montre que Cock Robin et Peter Kingsbery ne sont pas une carte postale qui se résumerait aux hits des années 80, et qu´il a su évoluer. Est-ce que c´est le but, d´évoluer sans cesse?

Je crois que tous les musiciens aiment ce qu´ils font. Quand le business ou nous anciens succès nous font disparaître, c´est là où cela dérape. Cela ne résume pas très bien ma carrière, ce serait un peu triste.  Le dicton américain dit "You´re only as big as your last record". Ce n´est pas une question de ventes, ce qui est important, c´est comment tu vois ton dernier album. Avant ´Chinese Driver´, nous avons fait ´Songs From The Bell Tower´, et je suis toujours fier de cet album. C´est un album que j´ai composé à la maison.  
J´ai envoyé les pistes au guitariste français Yannick Chouillet et à Pat Mastelotto, mon batteur préféré. C´est probablement mon album préféré, mais il ne s´est pas bien vendu (Rires).





Paradoxalement, ce sont ces tubes qui t´ont permis de faire aujourd´hui ce que tu aimes, à l´inverse, comment expliques-tu que ces albums, aussi bons soient-ils, n´aient pas eu l´impact des albums des années 80?

Je pense que c´est une question d´époque. Je vois plusieurs facteurs pour expliquer pourquoi des artistes comme moi ne se retrouvent plus à la radio. Si j´étais seul, ce serait triste. Mais je suis bien entouré. Je crois qu´aujourd´hui, on n'a jamais entendu autant de bonnes musiques. Avec Myspace, il y a des amateurs qui font de la musique extraordinaire.


Mais on ne les entend pas à la radio, il faut aller les chercher par curiosité sur Internet. Le dernier album de David Bowie est sublime et il n´est même pas passé à la radio. De la même façon, ton album est très bon, mais on peut se poser la question sur quand il serait diffusé.

On peut, malheureusement on ne peut rien y faire.


​Tu as parlé de l´époque. Certaines des chansons de ce dernier album ne sont pourtant pas joyeuses, et ton chant peut être assez grave parfois, comme sur ´Joyce and Kate´ ou ´All In Good Time´, est-ce que l´album reflète les doutes et les espoirs que tu peux vivre à ce jour?

Tu as as très bien choisi les chansons. Je suis content de parler de ça. D´abord, tu as remarqué que le texte était un peu philosophique. J´avais une chanson sur l´album précédent ´Grand´ que je chante tous les soirs et qui traite de la réincarnation. Je m´étais dit, si j´étais réincarné un jour, j´aimerais bien tomber à nouveau amoureux. C'est une chanson que j´aime beaucoup. J´ai hésité à mettre ´All In Good Time´ sur cet album, parce que ça parle précisément de notre attitude envers la mort, ce qui est quelque chose qui est en phase avec les gens de ma génération.


Mes textes avec l´ancien groupe tournaient autour de ma [...] relation un peu tordue avec mon ancienne collègue.


Justement, ce titre est très fort aussi. Le piano est très poignant et nous prend aux tripes. On peut le voir avec cet album, tu ne vas pas faire dans la facilité. Tu fais un effort remarquable sur les paroles, sur la musique. D´où te vient toute cette inspiration pour arriver à te renouveler et ne pas refaire un Cock Robin que tout le monde attendrait?


On mûrit. Je parle forcément des choses qui me préoccupent aujourd´hui. Mes textes avec l´ancien groupe tournaient autour de ma situation présente d´alors, de ma relation un peu tordue avec mon ancienne collègue. Je garde des souvenirs magnifiques et j´ai toujours des sentiments pour Anna. Mais nous avons également vécu des choses très lourdes. J´étais le seul auteur compositeur et j´ai écrit là-dessus. Aujourd´hui, ça a beaucoup changé. Bizarrement, j´avais rencontré des auteurs français qui m´ont sollicité pour écrire des mélodies sur des textes français. Je l´ai pris au sérieux, pas pour que je le chante, mais pour faire un exercice différent. 


​Pourquoi ne l´as-tu pas fait?

Je trouve que je ne chante pas terriblement bien en français. Je l´ai fait pour le challenge. ça m´a permis de travailler de manière plus détendue. J´ai travaillé sur sept chansons déjà avancées avec Matthieu Rabaté. Je devais signer les arrangements, rajouter un texte et une mélodie. Ce n´était pas un nouveau départ. La première chanson que nous avons terminée, Matthieu et moi était ´Chinese Driver´. J´ai trouvé que c´était remarquable. J´ai mis la voix de ma fille sur le refrain, et j´ai trouvé que c´était cool. 





A l´inverse des pistes un peu plus sérieuses, ce titre ´Chinese Driver´ pourrait faire figure de rayon de soleil dans un quotidien grisâtre, que révèle le concept derrière le titre?
 

Je n´ai pas beaucoup écrit avec quelqu´un d´autre dans ma carrière. Quand j´écris avec quelqu´un d´autre, je suis moins engagé. Je vois mieux de l´extérieur. Pour le titre, les Américains considèrent que les pires chauffeurs de taxis sont les chinois. Pourtant économiquement, ce sont les chinois qui nous pilotent! Je voulais faire un petit clin d´œil.


Tu as dit qu´Anna LaCazio ne participait pas au projet, ce qui peut être une surprise pour les fans, parce qu´elle était revenue sur la dernière tournée de 2011. Est-ce que cela relève du secret? Qu´est-ce qui justifie son départ de cet album ? Es-tu un tyran qui a besoin de solitude pour travailler?

(Rires) J´ai enregistré sa voix sur plusieurs morceaux, je lui ai rendu visite pour enregistrer ´Quicksand´. Elle m´a annoncé qu´elle ne voulait plus tourner. Je lui ai dit que si elle ne voulait pas que nous tournions ensemble, ce serait fini. C´était sa décision. J´ai engagé la jeune Agathe pour enregistrer l´album (ndlr : Coralie Vuillemin ne figure pas sur l´album). Agathe était une fille qui apprenait la guitare avec mon fils. Elle a une voix extraordinaire. J´ai vu leur spectacle de fin d´année et c´était incroyable. Elle était déjà très professionnelle, mais elle n´avait jamais rien fait avant. Elle a assuré terriblement bien.


Justement, sa voix douce permet de contrebalancer le sérieux des textes.

Exactement, il y a une jeunesse, une joie dans sa voix.


Mais comme la pochette le suggère, est-elle seulement une invitée ou jouera-t-elle sur le prochain album?

Le duo avec Anna formait l´ossature du groupe, mais c´est moi qui faisais tout le travail. Je suis arrivé à un certain âge, où j´ai envie de m´amuser avec quelqu´un qui a une certaine maîtrise aux claviers comme Coralie. Agathe fait ses études en chimie, et son père avait des doutes de la lâcher sur la route. Comme n´importe quel papa.


Tu parles de claviers, ´The Mermaid´ semble se tourner vers les sons analogiques et peut rappeler les musiques de jeux videos de Nintendo est-ce que c´était voulu?


Matthieu Rabaté est venu avec cette programmation et j´ai voulu faire quelque chose. J´ai voulu parler de Pacman comme un oncle d´une certaine époque. The Mermaid existe vraiment. C´est là où je vis en Californie. C´est un bar réservé aux alcooliques professionnels.


Pacman, un peu alcoolique, qui dirige. Est-ce que ce n´est pas un peu Donald Trump?

(Rires) Pas de politique!





Dans ta carrière, tu as suivi l´expérimentation comme un fil rouge, est-ce que tu n´as pas peur d´effrayer tes fans notamment avec la fin symphonique de ´Kind Of A Drag´ ou le rap de ´Connected´? 


C´est drôle, Paul, mon voisin canadien de Paris, qui est un artiste (son fils joue dans un groupe super qui s´appelle Les Candides), m´a dit un jour  : ´´Tu sais, un jour, tous tes fans de la première époque seront morts. Il faut que tu joues devant le public que tu veux.´´ Moi, je ne veux effrayer personne. Mais je n´ai pas envie de me retrouver avec d´autres stars des années 80.


Pourtant, c´est paradoxal, car tu vas faire une date RFM Stars 80?

RFM sponsorise juste la tournée. Mais non, je ne jouerai pas avec d´autres artistes.


Je n´avais jamais eu envie de faire de la musique sous mon propre nom. J´avais toujours envie de jouer avec Cock Robin


A l´inverse de ta carrière en groupe, ta carrière solo est injustement confidentielle, est-ce que tu aimerais être plus reconnu en tant que Peter Kingsbery qu´en tant que Cock Robin? Et donc est-ce que tu as voulu tuer ​un jour ​Cock Robin?


C´est une longue histoire. Je n´avais jamais eu envie de faire de la musique sous mon propre nom. J´avais toujours envie de jouer avec Cock Robin. C´est pour cela que j´aime écrire des morceaux qui favorisent une voix féminine. C´est toujours un challenge.


Pourquoi avoir tenté en solo,
​ ​parce que tu étais en froid avec Anna?

Oui.


En revenant avec Cock Robin, ne prends-tu pas le risque qu'elle n'accepte pas que tu l'utilises seul... En clair, est-ce que le nom du groupe est partagé?

J´ai pris une photo avec un monsieur qui m´appelait Cock... Nous étions un groupe, et Cock Robin était le chemin le plus court pour rencontrer les auditeurs. Et surtout, cela me plait.


Mais est-ce qu´Anna peut t´embêter avec le nom?

Le nom n´appartient à personne. C´est une comptine (ndlr : ´´Qui A Tué Le Rouge-Gorge´).


Mais elle peut vraiment te dire, ´´je faisais partie de Cock Robin´´

Tu es avocat? (Rires).





Non mais dans certains groupe, plutôt dans le metal ou le hard rock, il y a des groupes qui se disputent des noms.

Non, nous n´avons pas ce problème. On est cool.


Quand j´ai vu le spectacle ["Les Dix Commandements"], j´étais soulagé de ne pas y participer


Tu nous rassures. Est-ce que tu as des regrets dans ta carriére, comme de ne pas avoir fait partie des ´´Dix Commandements´´ dont l´anecdote avec Pascal Obispo rappelle ´´Some Kind Of Monster´´ avec Metallica (pour que James Hetfield sorte de sa cure d´intoxication, Lars Ulrich a proposé d´écrire des morceaux ensemble. James Hetfield devait rentrer chez lui plus tôt chez lui pour sa cure et son équilibre mental. Malgré tout, Lars Ulrich touche les morceaux et James Hetfield en voyant les morceaux le lendemain, a commencé à protester)?

Je n´ai sûrement pas de regrets. Quand j´ai vu le spectacle, j´étais soulagé de ne pas y participer. Ils m´ont vu dans le rôle de Moïse. J´avais le temps de mettre ma voix à contribution pour le tube (ndlr : ´L´envie d´aimer´). Je l´avais chanté. Obispo était là puis il est parti. Je suis resté avec les musiciens et nous avons voulu nous amuser.   
J´ai commencé à improviser. On les retrouve sur l´album chanté par un autre chanteur. Quand Pascal Obispo est arrivé le lendemain, il a commencé à me passer un savon en me disant qu´il ne fallait pas faire cela. Je lui ai répondu que je lui avais donné ce qu´il voulait et que ce que j´avais fait en soirée, que c´était gratuit et qu´il pouvait le jeter. Mais comme il continuait, j´ai dit : ´´Ok, ne t´emballe pas, j´arrête.´´


Est-ce que à l´instar de son ami Pat Mastelotto, tu aurais été tenté de rejoindre King Crimson?

C´est marrant que tu m´en parles, Pat m´a envoyé un message pour que je participe à l´album d´un groupe qui s´appelle Tuner avec le guitariste autrichien Mark Reuter. Les deux jouent actuellement avec Tony Levin dans ​Stick Men​. Donc, ils m´ont contacté pour écrire des textes et chanter sur leur album ´´Pole´´. J´ai fait trois morceaux et ils étaient contents. On peut trouver sur Youtube.


Tu pourrais faire l´inverse d´un Jean-Jacques Goldman, qui a commencé par le progressif avant de rejoindre la pop. On pourrait rêver que tu finisses ta carrière dans un groupe de prog?

Je peux te dire que si Pat et Markus m´avaient demandé de chanter avec eux en tournée, je n´aurais pas hésité, car c´était très rock. J´avais commencé par envisager quels textes j´aurais pu écrire pour eux.





​Ce qui va se passer, c´est que nous allons le dire sur notre site et nos auditeurs vont écouter leur album, qui va obtenir un succès phénoménal et du coup, Pat va être obligé de te rappeler...

(Rires) Je voyais un avenir avec ´´Pole´´, parce que nous nous sommes bien amusés. Si vous aimez ce genre de musique, écoutez.


Question traditionnelle du site : quel est ton meilleur souvenir en tant que musicien?

J´en ai beaucoup trop...


Au contraire, quel pourrait être le pire?

Ça je sais. J´ai joué du piano quand j´avais vingt-deux ans pour ​Brenda Lee. ​J´ai joué un mois ou deux mois au Japon avec elle. Elle a découvert que je  n´étais pas bon. Je devais jouer en lead, mais je ne faisais que du bruit. J´étais gêné devant elle et les Japonais.


Jouer de la musique jusqu´à la mort. Je veux aller jusqu`à la fin. Mourir sur scène. C´est le meilleur des métiers.


​Mais tu es toujours là! On a commencé cette interview par la question qu´on t´a trop souvent posée. A contrario, quelle serait celle que tu voudrais que je te pose?


Est-ce que tu aimes autant la musique que par le passé? Est-ce que tu voudrais mourir par l´épée ou de mort naturelle? Et je répondrais oui par l´épée. Jouer de la musique jusqu´à la mort. Je veux aller jusqu`à la fin. Mourir sur scène. C´est le meilleur des métiers.





​Tout ce que je peux te souhaiter, c´est le plus tard possible.

Merci!


​Merci Peter!

Merci à toi, j'ai vraiment apprécié tes questions...


Plus d'informations sur https://www.facebook.com/cockrobinofficial/
 
(2) COMMENTAIRE(S)  
 
 
DIDINE
12/08/2016
 
1
0
Peter j'adooore depuis ses débuts,je l'écoute en boucle dans ma voiture,je vais à chacune de ses nouvelles tournées,c'est un vrai grand artiste complet ,j'aime de + en + son dernier album,magistral!bien que différent des autres il y a "la patte " Peter, reconnaissable pour les avertis,très bonne interview qui nous fait découvrir un peu Peter qui est très secret sur sa vie ,dommage car on aimerait mieux le connaitre .Un grand merci à lui pour son album en français, un effort de sa part et sûrement par respect pour son public qui l'aime et le suit ,c'est un homme bien et nous ne nous y trompons pas ,l'honèteté de l'artiste digne de ce nom,contrairement à cet Obispo opportuniste pas seulement envers Peter qui respire la suffisance!Comme nous ne pouvons joindre Peter,si vous pouviez lui transmettre ce message et un grand merci pour cette interview
RENEGADE88
18/03/2016
 
56
1
Belle interview ... merci. Mais svp un "R" à Kingsbery et non 2 !
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 7003
  • 7004
  • 7005
  • 7006
  • 7007
  • 7008
  • 7009
  • 7010
Haut de page
EN RELATION AVEC COCK ROBIN
DERNIERE CHRONIQUE
COCK ROBIN: Chinese Driver (2016)
5/5

Nouveau retour gagnant pour Cock Robin, qui nous prouve qu´il a beaucoup évolué depuis les années 80.
DERNIERE ACTUALITE
MONTE CARLO CLASSIC ROCK FESTIVAL SUITE : COCK ROBIN + PROCOL HARUM le 15 octobre 2016 à 20h30
 
AUTRES ARTICLES
X AMBASSADORS (18 FEVRIER 2016)
Au lendemain de son concert parisien, Music Waves avait pris rendez-vous avec la révélation pop rock de l'année 2015 grâce à son méga-tube 'Renegades'...
FLOWN (12 JANVIER 2016)
Dans le cadre de la promotion de leur troisième album "Make Believe", Music Waves a rencontré le chanteur/ guitare de Flown...
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021