MW / Accueil / Articles
A PROPOS DE:

Mid Summer Show - 08 Juillet 2016 - Courtrai (Belgique)


TYPE:
LIVE REPORT
GENRE:
HEAVY METAL

En ce vendredi de juillet la ville de Courtrai et l'organisation Alcatraz ont l'excellente idée de convier trois formations métalliques pour un concert évènement au cœur de la cité.
NOISE - 19.07.2016 - 18 photo(s) - (0) commentaire(s)

Music Waves est de retour en Belgique en ce début juillet qui voit enfin briller un soleil souvent absent. Nous sommes en effet à Courtrai pour le Mid Summer Show, cet évènement ne se déroule pas dans la classique salle De Kreun mais à quelques encablures de là, sur la place du conservatoire en plein centre-ville. L’année dernière, Avatar avait brillé dans cet évènement et l’édition 2016 s’annonce toute aussi brûlante avec les locaux de Dyscordia, Fleddy Melculy et la légende du thrash belge Channel Zero. D’entrée de jeu on ne peut que saluer la ville de Courtrai et l’organisation Alcatraz pour avoir programmé cet évènement en pleine ville, non loin des rues commerçantes et des cafés branchés, le tout dans une ambiance très conviviale avec un public bien présent. Pour un Français cela reste assez surréaliste tant on imagine mal un concert métal en pleine ville, le conservatoire Schouwburgplein est un lieu superbe, ce qui a ajouté au côté exceptionnel de l’évènement.

 

Peu connu chez nous, Dyscordia dispose d’une fan base très importante en Belgique flamande depuis sa création en 2010. Ainsi au-delà des métalleux habituels nous croisons des familles avec enfants venus au concert tous aux couleurs de la formation. La place de Courtrai va très vite se remplir dans une ambiance très sympathique pour déguster  le metal progressif de haute volée des Belges. Nous avions déjà pu apprécier les qualités du groupe il y a quelque temps en ouverture de Vanden Plas et force est de constater qu’à enchaîner  les dates il a encore progressé. Fort d’un excellent "Words In Ruin" qui a confirmé le potentiel du groupe, il va ouvrir la soirée de fort belle manière. Quelque part entre Queensrÿche, Crimson Glory et Vanden Plas, Dyscrodia propose un metal progressif puissant avec l’ajout de vocaux extrêmes exécutés par le guitariste Martijn Debonnet. De plus le groupe joue avec trois guitaristes pour un résultat convaincant tant ils s’avèrent complémentaires.




Et cela va nous donner un excellent concert, court bien sur aux yeux des fans, mais suffisant pour apprécier le groupe à sa juste valeur. Porté par un son de qualité, à la fois clair et puissant, Dyscordia va nous balancer un joli florilège de ses deux albums studio en mettant l’accent sur le petit dernier. D’entrée avec ‘Never Will’ il marque les esprits, le chant extrême est fortement mis en avant et se mêle bien au chant puissant et mélodique de Piet Overstijns. Excellent moment de métal progressif à la fois mélodique et puissant, ce titre lance le concert de la meilleure des manières. Un concert qui va passer à la vitesse de l’éclair avec de très bons extraits du nouvel album dont ‘Reveries’ et ‘Harlequin’s Grief’ ainsi qu’un excellent ‘The Masquerade’. Avec ce titre au refrain fédérateur et à la mélodie entêtante Dyscordia se rapproche du niveau d’excellence d’un Symphony X. A coté ‘From Sight To Black’ nous rappelle que dès son premier album le groupe avait placé la barre très haut. La soirée est ainsi lancée de belle manière dans une excellente ambiance familiale.

 

Après cette première salve de grande qualité, nous retrouvons une jeune formation belge lancé début 2016 et au nom improbable de Fleedy Melculy. Déjà il y a quelques jours nous avions retrouvé le groupe en ouverture du Graspop, preuve d’un engouement grandissant pour ce groupe. Malgré son nom il est loin d’avoir un rapport quelconque avec l’ancien chanteur de Queen, il propose un hardcore metal virulent teinté de rap et de néo metal dans l’esprit de Municipal Waste ou Iron Reagan. Visuellement le groupe impressionne avec un back band dessiné très coloré et sexy et un guitariste affublé d’un masque de Fantomas. L’ensemble est détonnant et fonctionne auprès d’un public flamand amateur de ce style. Et quand la facette hardcore prend le dessus, il répond présent en s’enflammant de belle manière.

 

Certes la recette est connue et le groupe innove peu mais il sait faire parler la poudre et se taille un joli succès. Il va nous balancer 12 titres, et ces 40 minutes vont clairement lui permettre de bien se faire connaitre, il faut dire que son côté décalé, son humour et sa facette bien puissante ont tout pour faire un joli carton. Niveau titre ‘Het Is What Het Is’, ‘Apu’ ou encore ‘Brood’ et ‘1 Noot’ auront bien fait leur effet. Et en guise d’apothéose ‘T-Shirt Von Metallica’ a mis le feu de belle manière faisant office de premier gros tube pour le groupe avec son rythme énorme et son côté hardcore bien furieux. Fleddy Melculy aura marqué les esprits et semble avoir les moyens de se faire connaitre très rapidement un peu partout en Belgique et ailleurs.

 

Après cette tempête Channel Zero est très attendu. La légende de la scène métallique belge a connu un drame en 2013 avec la disparition de son batteur Phil Baheux, et a choisi de continuer sa carrière pour lui rendre hommage. Un excellent album a suivi en 2014 ("Kill All Kings"),confirmant la bonne santé des thrasheurs belges. Mais en 2015 le groupe a choisi de surprendre en balançant un album unplugged, chose très rare pour une formation thrash. Et cela a donné un résultat intéressant, les chansons du groupe passant l’épreuve acoustique avec brio, soutenues par la voix intense de Francky et de bons arrangements.

 

C’est dans cette configuration que nous retrouvons le groupe en ce début de soirée, il est accompagné d’un pianiste et de musiciennes au violon et au violoncelle. Le quatuor est en place avec guitare et basse acoustique, le batteur  Seven Antonopoulos restant lui derrière son impressionnant kit amenant une certaine puissance à l’ensemble. Le groupe va nous délivrer un superbe concert à la fois émouvant, prenant et d’une belle sensibilité. D’entrée de jeu il captive avec son grand titre ‘Black Fuel’. La sauce prend parfaitement donnant à cette chanson une ampleur assez énorme. La suite du concert va confirmer cette bonne impression, Francky se fait très bavard et prend plaisir à communiquer avec un public sous le charme. Chaque chanson jouée va rencontrer un joli petit succès, certes la facette thrash rentre-dedans nous manque un peu, mais ce côté émotionnel de Channel Zero a aussi son charme. Les arrangements sont fins, les musiciennes classiques prennent toute leur place tout comme le piano et le mélange fonctionne.


Tout cela permet de savourer à leur juste valeur des très bons titres comme ‘The Hill’, ‘Ocean’ ou encore ‘As A Boy’ et ‘Lonely’. La pression ne redescend jamais et le groupe arrive à capter l’attention du public tout le long de l’heure et demie de ce concert. Sur la fin le set prend même des airs de communion, Francky descendant dans le public pour chanter puis Channel Zero fait parler l’émotion brute sur un superbe ‘Angel’ en hommage à son batteur disparu, avec la diffusion sur l’écran d’images d’archives. Cette ballade taillée pour l’acoustique étant un beau moment avec un chant très poignant qui donne le frisson. Le concert s’achève ensuite en beauté et nous aura montré une facette très intéressante de Channel Zero. Et même si on espère retrouver vite le groupe dans une configuration métallique on ne regrette pas cette belle soirée et ce très beau concert de la part d’une formation touchante et très humaine. Le succès rencontré par cette soirée aura de plus prouvé que le public belge reste l’un des plus fidèles.

Joli warm-up de la part de l'Alcatraz : le Mid-Summer Show aura été une fois de plus une grande réussite. Il nous reste à remercier Filip et son équipe ainsi que la ville de Courtrai pour accueillir en son cœur des concerts metal.



Plus d'informations sur http://www.channel-zero.be/
 
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'article, ajouter quelques anecdotes, quelques connaissances ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur ce article
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 8177
  • 8178
  • 8179
  • 8180
  • 8181
  • 8182
  • 8183
  • 8184
  • 8185
  • 8186
  • 8187
  • 8188
  • 8189
  • 8190
  • 8191
  • 8192
  • 8193
  • 8194
Haut de page
EN RELATION AVEC CHANNEL ZERO
DERNIERE CHRONIQUE
Feed 'Em With A Brick (2011) Toutes les chroniques sur CHANNEL ZERO
DERNIERE ACTUALITE
CHANNEL ZERO: Kill All Kings
SORTIE
Toutes les actualités sur CHANNEL ZERO
AUTRES ARTICLES
ARTICLE PRECEDENT
THE PINEAPPLE THIEF (26 MAI 2016)
Interview sous le signe de la joie avec la rencontre de Steve Kitch et Bruce Soord pour évoquer l'actualité brûlante des Anglais qui sortent leur onzième album "Your Wilderness".
 
ARTICLE SUIVANT
EVERYTHING BEHIND (13 JUILLET 2016)
Music Waves a rencontré Everything Behind qui nous a enthousiasmé avec son deuxième EP metalcore "Man From Elsewhere"...

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020