MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - IANWILL (14 OCTOBRE 2016)
TITRE:

IANWILL (14 OCTOBRE 2016)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

METALCORE



Interview en forme d’alerte, une nouvelle sensation metalcore arrive…
STRUCK - 18.10.2016 -
8 photo(s) - (2) commentaire(s)

... nouveau, pas tant que ça finalement puisque IANWILL est un groupe formé en 2009, déjà responsable de deux EP mais qui nous revient avec un nouveau line-up avec en frontwoman une vieille connaissance : Audrey, ex-Diary of Destruction…


Première question qui nous amène ici, c’est que Music Waves est partenaire du retour de IANWILL et propose en exclusivité ce premier titre 'We’ll Remain'… Comment vous sentez-vous à l’approche de ce grand retour ? D’ailleurs, doit-on parler de retour ou d’arrivée car finalement 'We’ll Remain' est l’extrait du futur premier album du groupe ?


Mike : Super excités, enthousiastes et impatients de remonter sur scène !!!
En fait, on repart sur des nouvelles bases, c’est plutôt une renaissance du groupe. 'We’ll Remain' fait office de transition entre le dernier EP et l’album à venir. Il marque la renaissance du groupe, c’est un petit cadeau avant l’album. (rires)





Comment se sont passés les 3 ans et demi de silence studio pour Ianwill ? Avez-vous envisagé de tout arrêter ?

Mike : Non, hors de question d’arrêter Ianwill ! Les retours ont été très positifs lors des concerts que nous avons faits en 2013 et 2014 et ça nous a conforté dans l’idée de continuer. Puis il y a eu le départ de 3 membres du groupe pour cause de divergences d’objectifs musicaux et de motivation, nous avons donc commencé à rechercher des musiciens en phase avec le projet et l’esprit du groupe, mais aussi capables de nous surprendre et d'apporter une touche personnelle.


L’évènement c’est l’arrivée dans le groupe de Audrey. Est-ce que son arrivée a fondamentalement changé vos repères, sachant qu’avec Diary Audrey a marqué son empreinte ?

Mike : Non, pas fondamentalement mais au contraire, son arrivée a renforcé l’identité profonde du groupe. La force d’Audrey c’est qu’elle a su se fondre dans le projet musical Ianwill tout en lui donnant une autre dimension vocale.

Tom : Il y a aussi l’arrivée de Ludovic qui occupe le poste de bassiste et de Jesse à la batterie ce qui participe aussi à cette vague de fraîcheur que connaît actuellement Ianwill, et ça "matche" parfaitement, tant musicalement qu’humainement.





De la même façon, Audrey as-tu changé quelque chose dans ta façon de travailler ? Il semblerait qu’à l’écoute du premier extrait 'We’ll Remain', le style de IANWILL se rapproche plus d’un metalcore direct alors qu’un Diary of Destruction lorgnait plus vers un deathcore ? D’ailleurs, il semblerait que ton chant clair sur le refrain est plus en avant sur Ianwill que Diary : était-ce une volonté personnelle avant d’intégrer le groupe et que finalement vous vous êtes bien trouvés puisque le groupe souhaitait également aller dans ce sens ?

Audrey : Ma méthode de travail n’a pas beaucoup changé, du moins dans la phase d’écriture des textes et des idées de mélodies, pour laquelle je travaille seule dans un premier temps. Ensuite en répet’, le groupe s’implique beaucoup dans ma façon de me poser sur les morceaux, tant au niveau rythmique, mélodique qu’au niveau du grain ou l’énergie à transmettre, c’est plus cette phase qui change pour moi.

Honnêtement, je n’avais pas de critères de recherche en particulier lorsque j’ai trouvé Ianwill, et je n’étais d’ailleurs pas dans l’empressement de redémarrer un nouveau projet dans l’immédiat après le split de Diary. Mais je me suis dit,: si je trouve un projet qui me plaît vraiment, alors pourquoi pas ? Et quand je suis tombée sur l’annonce de Ianwill, ça a été un coup de cœur !
Au niveau du chant clair, nous n’avons pas d’impératifs, il est placé seulement s'il apporte un plus au morceau. D’ailleurs certains n’en n’ont pas du tout.


Comme nous l’avons dit, à l’occasion de ce retour, vous vous êtes associés à Music Waves aussi bien pour le visuel qui a été fait par notre photographe Philippe Bareille mais également cette interview exclusive ainsi que l’écoute exclusive de ce premier titre ; pourquoi ?

Audrey : C’est une très belle opportunité d’avoir Music Waves à nos côtés pour le retour du groupe, c’est très motivant car on se sent soutenus et ça nous permet une large fenêtre de diffusion.

Mike : Effectivement, on a cette chance d’avoir du monde derrière nous ! On tient d’ailleurs à vous remercier pour votre soutien.


Nous allons évoquer l’avenir, maintenant que nous avons l’eau à la bouche avec ce titre, quels sont les deadlines de votre agenda (sortie album, dates de concerts…) ?

Mike : La première deadline, c’est de revenir sur les planches, et ça commence dès le 10 novembre au Cirque Electrique à Paris. Et le deuxième objectif est la composition de l’album qui est d’ailleurs en cours, on peut prévoir une entrée en studio en 2017.





Et qui dit avenir, dit ambition… qu’attendez-vous de cet album ?

Le groupe : La gloire !!! (rires)

Tom : Etre signés chez Roadrunner ou Nuclear Blast ! (rires)

Mike : Plus sérieusement, on espère qu’il nous ouvre de nouvelles portes, de nouvelles opportunités, pourquoi pas la possibilité de faire un tournée en France ou en Europe par exemple.


Merci à vous et à très bientôt sur les routes en écoutant ce futur album…

Audrey : Merci à Music Waves !!! et merci encore à Philippe pour son excellent travail sur nos photos ! à très bientôt.

Mike : Un grand merci à vous et à très vite...



Plus d'informations sur https://www.facebook.com/ianwillofficial
 
(2) COMMENTAIRE(S)  
 
 
PHILX
19/10/2016
  0
Merci Pete_T! :)
PETE_T
18/10/2016
  0
Des interviews toujours aussi intéressantes de Struck...Et bravo à Philou pour les photos ;)


Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 8593
  • 8594
  • 8595
  • 8596
  • 8597
  • 8598
  • 8599
  • 8600
Haut de page
EN RELATION AVEC IANWILL
DERNIERE ACTUALITE
IANWILL PROPOSE SON NOUVEAU TITRE EN EXCLUSIVITE SUR MUSIC WAVES!
 
AUTRES ARTICLES
TESTAMENT (22 AOUT 2016)
Chuck Billy revient sur le stress et la douleur qui ont entouré la composition et l'enregistrement de "Brotherhood of the Snake", dernier opus de Testament. Une expérience qu'il veut à tout prix éviter ? Pas si sûr...
MASTER CROW (02 OCTOBRE 2016)
Music Waves a rencontré les membres de Master Crow qui nous a impressionnés avec "Die for Humanity", album de death brutal et technique d'une rare intensité.
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022