MW / Accueil / Articles
A PROPOS DE:

OUR BLOND COVERS (13 OCTOBRE 2016)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
GRUNGE

A l'occasion de la réédition de son premier EP et avant la sortie du deuxième, Music Waves a rencontré le bassiste de Our Blond Covers pour faire le point avec ce groupe plein de promesses...
STRUCK - 24.11.2016 - 1 photo(s) - (0) commentaire(s)

Quelle est la question que l’on vous a trop souvent posée ?

Florian Paurisse : Pourquoi Our Blond Covers ? Et pourquoi pas en fait ? C'est pas facile de trouver un nom de groupe qui sonne bien, est-ce que Our Blond Covers sonne bien ? Je sais pas, il y a des jours je me lève je trouve que c'est pas fou mais après tout, est-ce que le nom définit un groupe ? Je pense pas.


Votre actu est la sortie de cet EP "The Lost Side of the World". Pourquoi une telle réédition au moment où vous enregistrez votre premier album ? Stratégie commerciale ou principale conséquence de la signature chez Dooweet ?


Comme tu t'en doutes on a eu la chance de signer chez Dooweet, avec Chris qui maintenant nous manage. On avait sorti notre premier EP en mai 2015, on avait fait quelques dates, notamment une première tournée avec. Lorsque l'on a commencé notre collaboration avec Chris on a décidé ensemble de relancer un peu la promo sur cet EP pour "annoncer" la sortie de notre second album.





A propos de votre premier album, vous avez fait appel au crowdfunding ; le résultat est à la hauteur de vos espérances ?

C'est à dire qu'on a lancé notre campagne un peu tardivement mais on peut dire que l'aide des personnes qui y ont participé ont vraiment été les bienvenues. On les remercie énormément d'ailleurs.


Cet EP fleure bon les années 90 dans un style mixant rock garage et grunge mais également new wave…  comment arrive-t-on à mixer de telles influences apparemment antinomiques ?

On est quatre dans le groupe et pour le coup on vient tous du rock mais avec pas mal d'influences différentes. Max (notre chanteur) est très calé en terme de rock/pop anglaise alors que Vince(guitariste) lui est plutôt dans le gros rock américain, Alex et moi on navigue tous les deux entre plusieurs influences. Chacun avec son instru vient amener son jeu, son style lorsque que l'on compose.


Certains morceaux évoquent les Red Hot Chili Peppers 'Distance' et le jeu de guitare ferait jalouser Frusciante comme le dit notre chronique. Vous reconnaissez vous dans cette comparaison ?

Haha ! Beaucoup trop d'honneur, Frusciante et les Red Hot sont à mon avis une influence pour n'importe quelle groupe de rock de nos jours. On bosse beaucoup lorsque l'on compose et notamment en studio, on essaye toujours de donner le maximum de nous-mêmes.


De la même façon, on se dit que sur le très bon 'A Fake Pride', Joy Division a joué un rôle d’influenceur sans doute déterminant. Partagez-vous cela ?

Pour le coup Joy Division c'est pas trop ce qu'on écoute, mais ce que tu nous dis c'est vraiment cool parce que toutes les personnes qui ont aimé et écouté 'A Fake Pride' ont su nous donner pas mal de groupes en termes de références alors que ce morceau on l'a vraiment composé sur le moment en répet' en cherchant des riffs. C'est sans doute le morceau le plus « cru » de notre EP et pour moi c'est mon morceau préféré de l'EP.


Seule faiblesse, l’absence de chœurs plus techniques qui rendrait la partie vocale encore plus intéressante notamment sur 'Tell Me'. Justement, avez-vous eu conscience des points forts et faibles sur cet EP et cet album va-t-il gommer ces défauts et accentuer les points forts évoqués ?

Bien sûr ! Lorsque l'on sort un premier EP c'est toujours un peu délicat dans le sens où on n'est pas forcement habitués à bosser en studio, notre projet à l'époque était encore un peu fragile, on se cherchait encore. Alex (batteur) nous avaient rejoints pas longtemps avant, il faut toujours un temps d'adaptation pour intégrer un nouveau membre dans un groupe. On avait aussi moins d'expérience que maintenant. Je pense qu'un premier EP sert à vraiment se prouver à soi-même qu'on est capable de sortir quelque chose de viable. Une fois que c'est sorti on est content mais on sait déjà qu'on peut faire mieux, on sait déjà ce qu'on va améliorer etc.. Alors oui on a été conscient de tout ça et sur notre nouvel album on a vraiment pris le temps de travailler l'ambiance vocale.


Votre pochette de ‘The Lost Side of The World’ ainsi que votre clip 'Tell Me' sont extrêmement bien travaillés. Il me semble que vous accordez une place importante à la partie graphique, visuelle de votre œuvre. Pourquoi ?


Ha ça oui ! Pour tout te dire, à côté de la musique je suis graphiste donc tout ce qui est relié à l'image c'est mon métier et j'y attache forcement une importance toute particulière. On voit beaucoup de groupes qui sortent leur premier EP et où l'on sent que visuellement c'est pas forcement en cohérence avec la musique, on peut dire ce qu'on veut mais dans ce milieu l'image a une importance ; regarde nombre d'albums mythiques qu'on se rappelle 20 ans après par leur pochettes. Je suis fan de vinyle et pour moi c'est avant tout un bel objet qui demande un soin particulier dans le traitement de l'image, ça s'écoute et ça se regarde. L'image transmet à la personne qui écoute une partie de l'univers de l'artiste. Donc oui, visuellement on essaye de faire en sorte de créer une histoire qui colle avec l'album.





Qu’attendez-vous de la sortie de cet album ?

Notre album est beaucoup plus affirmé en termes de style et de composition, on a beaucoup évolué entre temps. On aimerait donc faire encore plus de dates parce qu'on a hâte de jouer ces nouveaux morceaux sur scène ! On adore le live, on s'éclate sur scène et on est aussi bien curieux de voir comment les gens vont réagir quand on leur jouera.


Quel est votre meilleur souvenir d’artiste ?

Terminer notre set à Nottingham où au moins trois personnes dans le public nous demandent de quelle ville en Angleterre nous sommes originaires hahah ! Leurs têtes quand on leur a dit qu'on était français ! "Quoi ? Mais les Français savent pas faire de rock !"


Au contraire le pire ?

Arriver sur notre dernière date à Londres et se rendre compte que personne n'est au courant dans le staff que nous sommes programmés...


En 2016, vous avez l’honneur d’une tournée en Angleterre. Quelle est l’opportunité d’une telle tournée et les retombées ?


Notre tournée Anglaise a été bookée par Stella Music, c'était notre première tournée internationale. On était super enthousiastes on s'est vraiment éclatés, beaucoup de belles rencontres avec des super groupes. L'opportunité d'une telle tournée est de voir le retour d'un public étranger qui a été plutôt bon. On était super contents !


Quelle est la question que vous aimeriez que l’on vous pose ?

Est ce que tu préfèrerais avoir une tête de vache ou une jambe en mousse ?


Un dernier mot aux lecteurs de Music Waves ?

Venez nous voir en live parce que c'est là qu'on s'éclate, la musique c'est mieux en vrai !

Merci à Stooky pour sa contribution...



Plus d'informations sur https://www.facebook.com/ourblondcovers/
 
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'article, ajouter quelques anecdotes, quelques connaissances ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur ce article
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 8767
Haut de page
EN RELATION AVEC OUR BLOND COVERS
DERNIERE CHRONIQUE
Die & Retry (2016)
"Die & Retry" marque de grands progrès pour Our Bond Covers avec des titres d'une belle efficacité dans lesquels le groupe apporte une touche personnelle et qui malgré les différents styles adoptés ne perdront pas l'auditeur au fil des écoutes. Toutes les chroniques sur OUR BLOND COVERS
AUTRES ARTICLES
ARTICLE PRECEDENT
7 WEEKS (19 OCTOBRE 2016)
7 Weeks était sur Paris pour présenter son nouvel album "Farewell to Dawn" qui confirme - si il le fallait - son statut de fer de lance de la scène metal hexagonale...
 
ARTICLE SUIVANT
NIGHTMARE (28 SEPTEMBRE 2016)
Comme il est désormais de tradition, Music Waves avait rendez-vous avec Yves Campion pour évoquer le nouveau Nightmare qui change de visage pour l'occasion...

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020