MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - DREAMTIDE (MAIL)
TITRE:

DREAMTIDE (MAIL)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE



Interview d'Helge, le guitariste de Dreamtide, réalisée par e-mail durant la dernière semaine d'août 2008
LYNOTT - 03.09.2008 -
0 photo(s) - (0) commentaire(s)

"Dreams For The Daring” est arrivé dans les bacs des disquaires en 2003, vous nous offrez “Dream And Deliver” en 2008, cinq ans après. Est-ce le laps de temps nécessaire pour créer un si parfait album ou bien avez-vous pris votre temps pour trouver l’idée de sa magnifique pochette ?

Effectivement, un vide de cinq ans entre ces deux albums est un délai relativement long. La raison pour laquelle cette période a été aussi conséquente est due à l’enregistrement d’un album de Fair Warning en 2005 et 2006 ainsi qu’à la tournée qui a suivi. CC Behrens, notre batteur et moi-même étions de l’aventure. Le véritable travail sur "Dream And Deliver" s’est en fait étendu de novembre 2006 à mars 2008 bien que certains titres datent de 2005.

Depuis “Here Come The Flood”, votre première réalisation, vos pochettes représentent des attrapes-rêves. D’où vient cette obsession ? Dans le même esprit, vos albums contiennent toujours le mot « rêve » dans un voire deux titres, est-ce fortuit ou travaillez-vous sur ceci, et si c’est le cas, pourquoi cette tradition ?

Nous avons choisi l’attrape-rêve comme symbole visuel du groupe, un peu comme une marque de fabrique. De ce fait, il nous semble tout à fait logique qu’on le retrouve sur toutes nos pochettes.
Concernant le second point, tu as raison, c'est plus une tradition qu’une coïncidence. Le mot "rêve" peut avoir plusieurs significations, il est ainsi possible de jouer avec cette particularité, tout en conservant constamment la référence au nom du groupe. Par exemple, nous avons écrit une chanson qui figure sur ce nouvel album appelée “Download A Dream” qui traite du problème très gênant du téléchargement illégal. Rien de nécessairement onirique là-dedans, il y a tout de même un sens à tout ça.
L'idée concrète derrière tout ça c’est de créer en fait un « monde » dans lequel on est aspiré en écoutant Dreamtide.

Les chœurs sont grandioses sur ce nouvel album. Avez-vous particulièrement travaillé sur ce détail, qui n’en est en fin de compte pas un tant ils idéalisent vos compositions ?

Je pense que ce point-là varie d’une chanson à l’autre. Certaines chansons ne contiennent pas ces chœurs soutenus, d’autres développent cette caractéristique. Nous essayons toujours d'arranger la chanson de la meilleure manière qui soit, de la « parer » en quelque sorte des "atours" qui lui conviennent le mieux. Ainsi, quand nous pensons que la chanson tirerait bénéfice d’un arrangement avec des chœurs, nous y travaillons.

[IMG]http://www.musicwaves.fr/Pics/upload/Articles/Dreamtide-Band.jpg[/IMG]

Prenez-vous le temps de lire les chroniques de vos albums, notamment sur Internet et si c’est le cas, êtes-vous sensibles à ces écrits du web souvent réalisés par des journalistes amateurs ?

Internet permet de garder trace de ce que disent les gens. Parfois je reçois des mails de notre maison de disques ou de notre boîte de promo contenant des liens vers des sites. Je préfère les chroniques qui nous sont favorable (rires). Mais même dans celles-ci, parfois, je peux ne pas être d’accord par exemple avec des personnes nous comparant à des groupes dont je n’ai jamais entendu parler ou classant notre style musical dans du « Hard-Rock avec une touche de Rock Mélodique penchant vers le FM et l’AOR Heavy ». Quand je lis des trucs pareils, je pense souvent (en français dans le texte) : « ils sont fous ces journalistes romains » !

J’ai lu que vous n’écoutiez pas de Hard Rock. Il est toutefois relativement difficile de classer votre musique dans un autre style. Par ses interventions puissantes et mélodieuses, il apporte pourtant à votre musique une part importante de son caractère, comment expliquez-vous cette incongruité ?

Il est vrai que je n'écoute pas beaucoup de Hard Rock et encore moins du Métal. J'aime les bonnes chansons. Elles sont rares dans le Métal contemporain. Mon « background » c’est plutôt le Rock des années 60/70 avec lequel j'ai grandi Il faut dire que je fais du Rock depuis plus de 20 ans maintenant. Ne te méprends pas mal et ne pense pas s'il te plaît que « je me la joue », mais je pense que le Rock vient du plus profond de mon être.

Si quelqu’un vous disait que votre dernier opus rappelle Journey, serait-ce pour vous un compliment ?

Bien que ce ne fût pas notre intention, je le prendrais comme un compliment.

“ Down On A Dream ” aurait pu gagner l’Award de la meilleure chanson de HR 2008. Auriez-vous accepté de défendre le drapeau allemand à l’Eurovision avec ce titre ? En filigrane, derrière cette question, il y en a une autre, seriez-vous « prêts à tout » pour être connus du monde entier ?

Merci pour le compliment. Parles-tu du Concours Eurovision de la chanson ? Heureusement qu’on nous ne l'a pas demandé ! Je ne sais pas comment il est considéré en France, mais ici en Allemagne, il est complètement discrédité. Alors aucune chance que ça nous intéresse d’y participer !

De nos jours, avec la chute des ventes de disques et l’épouvantail Internet, la musique est elle assez lucrative pour vivre de ses dividendes ?

Ca devient difficile.

La France n’est pas particulièrement réputée, de nos jours, pour être un pays de HR contrairement, en Europe, à l’Allemagne, l’Angleterre ou la Suède. Pourtant, dans les années 80, notamment durant la vague NWOHM, quelques grands groupes ont connu, dans nos contrées, un succès plus qu’honorable comme Scorpions, Def Leppard, Iron Maiden ou Saxon. Auriez-vous une explication à la baisse d’intérêt pour le HR en France durant la dernière décennie ?

Les modes vont et viennent. Ca a toujours été comme ça et ce sera toujours ainsi. Les chansons survivent aux styles musicaux. Un jour, le Rap sera démodé. Les chansons des années 60/70, voire antérieures, sont toujours avec nous. Il en est de même pour certaines chansons des années 80. Je ne suis sûr que beaucoup de chansons de Hip-Hop ou de Rap traverseront le temps. Certaines, mais très peu. Je pense qu’à chaque fois, après le frisson de la nouveauté, de l’immédiatement assimilable, la prétendue sensation forte disparait, quand le "dernier cri » (en français dans le texte) devient ennuyeux, les gens reviennent à l’essence de la musique, la chanson.

Durant la promotion, après chaque sortie d’album, vous devez sacrifier à la tradition des interviews. Comment gardez-vous la motivation de répondre aux sempiternelles mêmes questions ? En fait, considérez-vous cette corvée nécessaire pour faire évoluer votre notoriété ?

Et bien, on ne m’a jamais posé cette question auparavant, il y a donc de l'espoir. Parfois cela peut devenir un peu ennuyeux c’est vrai, mais avant tout ça concerne des gens qui montrent un certain intérêt pour notre travail et ça c’est sympa.

Hé bien, une question originale pour une fois et pour terminer, en vous remerciant pour votre patience : que souhaiteriez-vous dire à nos lecteurs ?

Vous n'avez fort probablement jamais entendu parler de Dreamtide auparavant, alors prenez s'il vous plaît quelques minutes pour écouter notre musique et voir ainsi s'il y a quelque chose en elle que vous pourriez aimer. Merci bien.


Plus d'informations sur http://dream-and-deliver.com/
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Haut de page
EN RELATION AVEC DREAMTIDE
DERNIERE CHRONIQUE
DREAMTIDE: Dream And Deliver (2008)
5/5

Avec des membres de Fair Warning, Scorpion et Uli Jon Roth, ce "Dream And Deliver" ne pouvait être qu'excellent... C'est effectivement le cas.
 
AUTRES ARTICLES
THE FALL OF WASTEFALL (LE 05 AOÛT 2008)
En exclusivité pour Music Waves, le chanteur du groupe Domenik Papaemmanouil a bien voulu revenir sur les raisons de la récente séparation de la découverte prog métal 2007, Wastefall...
DE GUILLAUME BIDEAU (ONE WAY MIRROR, MNEMIC, EX-SCARVE...) LE 13 JUIN 2008
C'est autour d'une bière près du métro Voltaire que Vincent Delerm...???!!! que Guillaume Bideau a bien voulu répondre aux questions de Music Waves...
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021