MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - LEAVES' EYES (19 JANVIER 2018)
TITRE:

LEAVES' EYES (19 JANVIER 2018)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

METAL MELODIQUE



A l'occasion de "Sign Of The Dragonhead" Music Waves a pris son Drakkar pour se rendre au rendez vous avec Leaves' Eyes. Ça va saigner.
CALGEPO - 03.04.2018 -
3 photo(s) - (0) commentaire(s)

Music Waves n'a pas froid aux yeux en allant à la rencontre de Leaves' Eyes afin de faire le point sur la sortie du nouvel album "Sign Of Dragonhead".




Après le départ de Liv Kristine, avez vous envisagé de changer votre nom, le groupe y étant fortement associé ?

Tosso : Cela fait deux ans maintenant que Liv Kristine a décidé de quitter le groupe. Depuis, beaucoup de grandes choses sont arrivées pour le groupe. Nous avons fait deux incroyables tournées nord-américaines avec Sonata Arctica et Sabaton. Nous avons été à la tête de nombreux festivals européens comme le Wave Gotik Treffen ou le Metal Female Voices Festival, avec notre décor de scène viking comprenant nos épées de 6 mètres de hauteur. Nous avons également joué dans beaucoup d'autres salles internationales. En 2016, nous avons déjà sorti "Fires in the north" avec Elina et il s'est immédiatement vendu rapidement. En janvier dernier, nous venons de sortir notre nouvel album "Sign of the Dragonhead" qui a marqué les charts européens, en Allemagne par exemple il a été classé numéro 21. Nous avons célébré la sortie avec trois spectacles fantastiques en Allemagne. En février, nous avons fait la fantastique croisière de metal sur un paquebot de 70 000 tonnes. Elina a été très bien reçue et euphoriquement par nos fans pendant ces deux dernières années. De plus, nous tournerons encore cette année, avec des festivals comme Wacken Open Air. Je pense que ça répond alors à votre question. Il n'y a jamais eu de plan pour changer le nom de notre groupe. Alex et moi avons été l'épine dorsale créative du groupe dans le passé et nous le sommes toujours. Ironiquement, au début de notre groupe, nous avons parfois été considérés comme un «projet Atrocity», ce qui n'a aucun sens. Nous sommes un groupe, qui ne se résume pas à une réunion de simples individus. Si vous vérifiez l'histoire de la musique rock, vous trouverez de nombreux groupes qui ont changé leurs chanteurs, comme Pink Floyd, Deep Purple, Black Sabbath, Iron Maiden, AC / DC, Nightwish et bien d'autres. Ils n'ont pas pour autant changé de nom de groupe, et nous ne l'avons pas fait non plus, alors nous sommes en bonne compagnie.

Il serait donc un peu narcissique de réduire le groupe de Leaves 'Eyes à un seul homme.

Leaves' Eyes n'est il pas devenu au fil du temps le groupe d'Alexander Krull ?


Tosso : Si vous regardez les livrets de nos deux derniers albums, vous remarquerez que plus de 60 musiciens ont apporté leur contribution à ces albums. Il serait donc un peu narcissique de réduire ainsi le groupe de Leaves 'Eyes à un seul homme. Cependant, de telles productions musicales complexes ont besoin d'une personne avec une vue d'ensemble, tenant tout ensemble, ce qui a toujours été le rôle d'Alex dans notre groupe.


Sur quels critères avez-vous recruté Elina ? Était-ce important qu'elle ait une voix différente de celle de celle qui l’a prédécée ?

Tosso : Nous n'avons fait aucune audition pour trouver un nouveau chanteur. Nous avons juste été très chanceux. Elina était la seule personne que nous avions invitée à notre siège. Son groupe Angelnation a joué avec nous lors d'une émission au Royaume-Uni en 2015, alors nous avions eu une excellente impression sur sa voix et sa performance. Elina a fait un travail fantastique et très professionnel au cours de ces deux dernières années, sur la route et en studio. Elle travaille dur et elle est très ambitieuse, tout comme Alex et moi.
Je pense que sa voix puissante et très polyvalente correspond parfaitement à notre nouveau son et à la direction future du groupe. Nous sommes donc très chanceux et heureux de l'avoir dans le groupe.

Nous sommes deux chanteuses et interprètes très différentes, donc je savais dès le début que les chansons sonneraient différemment avec ma voix.


Était-ce difficile pour Elina de prendre la place d'une chanteuse aussi populaire que Liv ?

Elina : Compte tenu de la rapidité avec laquelle les choses se sont passées, je n'ai pas vraiment eu le temps de réfléchir à cet aspect. J'étais très concentrée sur l'apprentissage des chansons afin que je puisse faire le meilleur travail possible sur scène. Nous sommes deux chanteuses et interprètes très différentes, donc je savais dès le début que les chansons sonneraient différemment avec ma voix.



Que penses-tu apporter au groupe?

Elina : Pour "Sign Of The Dragonhead", ma voix était le nouvel élément, donc cela donne des opportunités différentes pour les chansons. J'aime toujours essayer de faire ressortir l'ambiance de la chanson sur scène : certaines ont besoin de plus de puissance et certaines sont plus épiques et racontent des histoires.


Comment as tu été accueillie par les fans ?


Elina : Quand nous avons joué en live, les retours ont été vraiment incroyables et je suis très reconnaissante pour tous les mots positifs et le soutien que j'ai reçus des fans.

Ce qui distingue Leaves 'Eyes de tous les autres groupes est le mélange unique d'éléments folk, symphoniques et de métal.

Si les éléments folk ont toujours fait partie de votre identité, le groupe accentue de plus en plus cette dimension pagan / viking. Ne craignez-vous pas qu'on vous reproche de céder à la mode ?

Alex : Eh bien, nos paroles sont fortement liées à la mythologie nordique, aux thèmes médiévaux et aux sagas vikings. Depuis que nous avons commencé le groupe, nous avions des paroles sur ces sujets et aussi des contes épiques sur la nature, les paysages et l'océan. Ces éléments s'intègrent parfaitement au son de Leaves 'Eyes. D'ailleurs, nous aimons peindre des images épiques avec notre musique! C'est pourquoi nous utilisons les "London Voices", les chœurs du Seigneur des Anneaux, Star Wars et autres blockbusters, orchestres, instruments folkloriques comme Nyckelharpa, Uilleann Pipes et percussions dans notre style metal explosif ! Sortez de la vie quotidienne moderne et entrez dans le monde de Leaves 'Eyes. Une chanson comme 'Völva' parle des femmes magiques à l'époque des Vikings. Les Vikings croyaient qu'une Völva pouvait prévoir l'avenir dans leurs rituels païens, se connecter à l'autre monde et donner des conseils importants aux Jarls, le chef des Vikings, aussi. La chanson 'Jomsborg' est très personnelle pour moi. La piste parle de la légendaire forteresse Viking et des Jomsvikings! Mon père et sa famille sont enracinés dans cette région, donc c'est très spécial pour moi d'écrire une chanson à ce sujet. De nos jours, il y a le plus grand complexe de reconstitution Viking appelé "Jomsborg" et je suis également membre d'honneur dans ce complexe viking. La chanson est également un hommage à tous ceux qui font vivre ces reconstitutions Viking dans le monde entier. Quand j'ai le temps et que nous ne sommes pas en tournée, je fais aussi des entraînements pour des batailles et je vais aux événements viking et médiévaux pour rejoindre mes frères et sœurs là-bas!

Tosso : Je pense que ce qui distingue Leaves 'Eyes de tous les autres groupes est le mélange unique d'éléments folk, symphoniques et de metal. Je ne vois aucun autre groupe qui fasse la même chose que nous.




"Sign Of The Dragonhead" atteint également un niveau orchestral sans précédent. En cela, peut-il être considéré comme un aboutissement dans votre carrière ?

Tosso : Je pense qu'avec la création de chaque album nous avons beaucoup appris et amélioré nos compétences musicales. Donc, les albums se construisent les uns sur les autres et bien sûr, nous voulons tout améliorer à chaque nouvel album. "Sing Of The Dragonhead" est certainement le plus grand et probablement le meilleur album que nous ayons jamais fait.

"Sign Of The Dragonhead" est sans aucun doute la plus grande production que nous ayons jamais faite avec Leave's Eyes et c'est probablement aussi la meilleure !

Le chant soprano d'Elina n'était-il pas la pièce manquante pour compléter votre mue symphonique?

Alex : Elina a une voix très puissante et charismatique. Elle a une formation en musique classique et plusieurs autres styles musicaux. En plus, Elina est très professionnelle sur les lives ainsi qu'en studio d'enregistrement. Dans le processus d'écriture du nouvel album, nous avons parfaitement travaillé les chansons avec Elina. Les résultats sont vraiment excitants. Les performances d'Elina sur des chansons comme "Like a Mountain" ou "Waves of Euphoria" sont remarquables, ainsi que sur la ballade de l'album, "Fairer than the Sun" - pour ne citer que quelques chansons. Le son de notre musique s'est toujours développé et depuis que la production et la musique de "NJORD" sont devenues encore plus symphoniques et folkloriques. Donc, la voix d'Elina et la musique de Leaves 'Eyes vont parfaitement ensemble. "Sign Of The Dragonhead" est sans aucun doute la plus grande production que nous ayons jamais faite avec Leaves' Eyes et c'est probablement aussi la meilleure !


Comment les parties symphoniques et les chœurs ont-ils été enregistrés ?

Alex : Les chœurs ont été enregistrés à Londres à Angel Studios avec l'incroyable chorale London Voices, et les enregistrements de l'orchestre ont été réalisés en Biélorussie. En plus, nous avons enregistré de nombreux instruments folkloriques comme Nykkelharpa, des Uilleann Pipes, des harpes, des percussions et bien plus encore! "Sign of the Dragonhead" est juste une production massive.



Malgré votre succès, avez-vous les moyens scéniques de vos ambitions ? Pouvez-vous retranscrire en concert toute la portée symphonique de votre musique ?


Tosso : Pendant le processus d'écriture et d'enregistrement de "Sign of the Dragonhead" au cours des deux dernières années, nous avons souvent joué en live entre le travail en studio. Cela a beaucoup aidé à être en situation live pour les nouvelles chansons que nous avions en tête. Beaucoup de nos chansons sonnent bien dans les versions épiques de l'album, mais encore plus puissant en direct. Donc, nos chansons fonctionnent dans les deux sens, et je suis très heureux des résultats, puisque nous ne pouvons pas amener un orchestre à tous nos spectacles (Rires). Heureusement, nos chansons donnent un coup de pied dans le meilleur du metal.

Il semble que cet album était presque conçu comme la bande originale d'un film dont le titre 'Waves Of Euphoria' serait le résultat. Êtes-vous d'accord ?

Tosso : (rires) Bonne description! "Waves of euphoria" est définitivement la chanson la plus épique de l'album et a une qualité cinématographique d'ensemble. Je pense que ce serait le choix parfait comme la bande originale d'un film blockbuster épique.


L'album est aussi le plus sombre de votre carrière. Est-ce ça a été conscient ou est-ce une évolution naturelle ?

Tosso : Je ne suis pas d'accord avec ton sentiment. L'album a une ambiance plutôt positive et même des chansons que vous pouvez fredonner. Des chansons comme "Riders on the Wind" et "Across the Sea" en sont les meilleurs exemples. Ces chansons ont aussi une qualité live incroyable et nos fans les adorent déjà.

Mettre tous les groupes symphoniques dans le même sac n'est pas la bonne chose (...) Donc, vous pourriez dire que tous les groupes de metal sonnent comme Black Sabbath ou AC / DC parce qu'ils utilisent des guitares électriques.

L'influence de Nightwish est importante, en particulier sur le titre d'ouverture «Sign Of The Dagonhead». En fin de compte, ça ne signifie-t-il pas que Leaves 'Eyes ait gagné en ampleur ce qu'il a perdu en personnalité. Qu'est-ce que tu penses ?

Tosso : Encore une fois, je suis complètement en désaccord. L'album s'avère très puissant avec des chansons vraiment fortes. Beaucoup d'amis et de followers disent que le groupe n'a jamais semblé meilleur et plus puissant, surtout en live. Pour moi personnellement, les chansons comme par exemple "My Destiny" de l'album NJORD sonnent mieux à mes oreilles maintenant qu'Elina le chante. Notre musique et le chant vont de pair maintenant. Nightwish n'est pas vraiment une grande influence dans notre musique, Alex et moi sommes influencés par les premiers groupes de metal ainsi que par les groupes de metal extrêmes. La seule "vraie connexion" pourrait être que Nightwish et leur management sont nos amis et que le cousin d'Elina est actuellement membre de Nightwish, Tuomas Holopainen.

Alex : Quand nous avons formé Leaves 'Eyes, nous voulions juste faire la musique que nous faisons maintenant, et tout a commencé avec notre propre histoire en tant que musiciens. Avec notre autre groupe Atrocity nous avons déjà travaillé avec des éléments symphoniques et des voix féminines au début des années 90. En 1992, nous avons travaillé avec des chanteurs d'opéra et des parties orchestrales sur l'album "Todessehnsucht" d'Atrocity. En 1994, "Blut" est sorti avec le chant féminin de ma soeur Yasmin. À l'époque, c'était très inhabituel pour un groupe de death metal comme nous ! Nous avons même fait un album acoustique intitulé "Calling The Rain" en 1995 avec ma soeur Yasmin, qui inspirait beaucoup d'autres musiciens de metal et qui a eu un énorme impact sur toute la scène metal à l'époque. J'aime Nightwish et tous les gars sont des gens adorables ! Mais mettre tous les groupes symphoniques dans le même sac n'est pas la bonne chose. Il en va de même pour la les groupes avec des frontwomen. Qu'est-ce que c'est ? Donc, vous pourriez dire que tous les groupes de metal sonnent comme Black Sabbath ou AC / DC parce qu'ils utilisent des guitares électriques, ou quoi ?



L'album a bien sûr été enregistré à Mastersound Studios (donc chez Alexander). Pourriez-vous un jour appeler un producteur extérieur dans un autre studio ? Cela pourrait apporter un regard frais, une fraîcheur supplémentaire et renouveler un son un peu stéréotypé bien qu'hyper fort ou puissant ?

Tosso : Avec notre propre studio, nous avons un contrôle total sur notre musique et son développement. Nous avons également une vision claire et une idée de ce que nous voulons faire. La complexité d'un album Leave's Eyes n'est pas si facile à gérer, nous sommes donc heureux d'avoir Alex qui fait un travail impressionnant avec la production globale.

Alex : Je produis nos groupes Leaves' Eyes et Atrocity et je travaille aussi pour d'autres groupes chez Mastersound Studio en tant que producteur depuis de nombreuses années maintenant avec de grands artistes partout dans le monde du metal, comme Doro, Belphegor, End of Green ou Totenmond. Un nouvel album de Leaves' Eyes est toujours une nouvelle aventure pour moi. Parce qu'une telle production est très exigeante et représente toujours un grand défi. Sur une chanson comme "Waves of Euphoria", j'ai dû mixer environ 300 pistes. C'est un peu de travail à faire (Rires).

Merci à Childeric Thor pour sa contribution.


Plus d'informations sur http://www.leaveseyes.de/
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 13287
  • 13288
  • 13289
Haut de page
EN RELATION AVEC LEAVES' EYES
DERNIERE CHRONIQUE
LEAVES' EYES: The Last Viking (2020)
3/5

“The Last Viking” est un album plaisant auquel il manque quelques titres forts pour marquer durablement les mémoires.
DERNIERE ACTUALITE
LEAVES' EYES: Les détails sur 'The Last Viking'
 
AUTRES ARTICLES
BEYOND THE STYX (15 MARS 2018)
De passage à Paris pour présenter son "Stiigma", les membres de Beyond the Styx se sont livrés à Music Waves...
DISCONNECTED (09 MARS 2018)
Connu pour ses travaux au sein de Melted Space, nous avons rencontré l'instigateur du projet Disconnected, Adrian Martinot...
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022