MW / Accueil / Articles
A PROPOS DE:

SONS OF APOLLO + DILEMMA - L'ELYSEE MONTMARTRE - 12 OCTOBRE 2018


TYPE:
LIVE REPORT
GENRE:
METAL PROGRESSIF

La grosse cavalerie
ROCK'N'RAW - 24.10.2018 - 20 photo(s) - (0) commentaire(s)

Quand Mike Portnoy et Derek Sherinian ont décidé de former ce super groupe de metal progressif qu’est Sons of Apollo, on peut dire qu’ils n’ont pas lésiné en embauchant ces super musiciens que sont Billy Sheehan (Basse), Jeff Scott Soto (Chant) et Ron  « Bumblefoot » Thal (Guitare).
Le talent et la virtuosité sont donc les maîtres mots de ce nouveau groupe. Après avoir enregistré leur premier album, "Psychotic Symphony" en 2017, les voici donc sur les routes d’Europe, depuis le printemps, pour se faire connaitre et drainer les fans de toutes ces pointures. Leurs premières apparitions en France ont été en juin au Hellfest et en septembre au Raismes Fest. Ce soir la donne est différente puisque c’est dans un espace clos, en l’occurrence l’Elysée Montmartre, que Sons of Apollo se produit.


DILEMMA

C’est le groupe germano-britannique Dilemma qui a la charge d’ouvrir cette soirée. Avec son étiquette « rock progressif », il est au diapason concernant le style musical.
A noter que le public est clairsemé lors de la prestation du groupe (début du show 19h).
Le set est agréable à écouter malgré un manque d’homogénéité dans les compositions. L’auditoire, plus fourni en fin de show, apprécie les quarante minutes du concert et fait un très bon accueil au groupe.



SONS OF APOLLO


Quand les vedettes de la soirée arrivent, la salle s’est enfin remplie correctement.





"Sons" attaque sa prestation par 'God of The Sun' extrait de leur album. La set list sera d’ailleurs constituée de la quasi-totalité des chansons de leur unique album (à ce jour) plus, bien évidemment, quelques covers de Dream ('Theater Just Let Me Breathe' et 'Lines In The Sand') et aussi de plus étonnantes reprises avec 'Save Me' de Queen (interprété de façon magistrale par Jeff Scott Soto et accompagné de Ron Thal seul à la guitare) et 'And The Cradle Will Rock' de Van Halen, comme première chanson du rappel.








Sons of Apollo nous démontre qu’il sait aussi jouer du hard rock sans fioriture et avec maestria. Pour moi, ces deux morceaux d’ailleurs ont été les moments forts du concert. Là, pas de chichis, de l’énergie et du punch à l’état pur.
Les aficionados  de Dream Theater et consorts, ont certainement plus apprécié les longs solos et progressions des autres morceaux mais force est de constater que l’abus de passages techniques peut paraître lassant au commun des mortels.








Les près de deux heures de concert sont en tout cas d’une qualité sans faille (vu le line up, cela n’étonnera personne !).
Le seul bémol concernera les longueurs lors les solos instrumentaux qui mériteraient d’être plus concis. Le public présent ne semble pas s’en émouvoir et fait un véritable triomphe aux Californiens.



La question qui se pose maintenant est, y aura-t-il une suite et une pérennité de carrière pour ce super groupe, ou bien Sons of Apollo sera-t-il juste une comète façon Winery Dogs, dont Billy Sheehan et Mike Portnoy en étaient déjà les meneurs.
Donc, si vous appréciez le metal progressif, n’attendez pas trop pour aller voir ce super groupe car ce genre d’association de pointures, et de ce niveau, est rare. A voir absolument pour les amoureux  de ce genre musical.




Christophe MENG - Rock'N'Raw - Reproduction interdite © Tous droits réservés.

Les photos en HD sont également visibles sur Rock'n'Raw



Plus d'informations sur https://www.facebook.com/sonsofapollo1
 
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'article, ajouter quelques anecdotes, quelques connaissances ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur ce article
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 15180
  • 15181
  • 15182
  • 15183
  • 15184
  • 15185
  • 15186
  • 15187
  • 15188
  • 15189
  • 15190
  • 15191
  • 15192
  • 15193
  • 15194
  • 15195
  • 15196
  • 15197
  • 15198
  • 15199
Haut de page
EN RELATION AVEC SONS OF APOLLO
DERNIERE CHRONIQUE
Mmxx (2020)
Plus heavy que progressif, ce "MMXX" sans audace ni nuance n’emballera pas les amateurs du premier album. Toutes les chroniques sur SONS OF APOLLO
DERNIERE ACTUALITE
SONS OF APOLLO à Lyon en mai 2021
CONCERT
Toutes les actualités sur SONS OF APOLLO
AUTRES ARTICLES
ARTICLE PRECEDENT
HYPERDUMP STORY SAISON 2 : EPISODE 035
En exclusivité mondiale, Music Waves vous propose de suivre désormais les passionnantes aventures illustrées de HyperDump dans sa quête pour devenir le plus grand groupe du monde...
 
ARTICLE SUIVANT
HYPERDUMP STORY SAISON 2 : EPISODE 036
En exclusivité mondiale, Music Waves vous propose de suivre désormais les passionnantes aventures illustrées de HyperDump dans sa quête pour devenir le plus grand groupe du monde...

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020